Google+ Followers

Vidéos explicatives par François de Siebenthal sur youtube, dailymotion ou https://vimeo.com/136794

Loading...

Google+ Badge

jeudi 18 juin 2015

MANIPULATIONS ? STOP !

 
Langue / Language/Sprache

SUJET / SUBJECT / OBJEKT

PERSONS. Traducteur(s) 

 
Allemand
Angela Anakonda
Anglais
Anne, Brooke, Malcolm, Nicolas, Odile, Peter, Pierre, Railane, Sébastien, Tanguy, Yves
Espagnol
Yves Ropars
Esperanto
Tradukita de J.M. Cash, Emile Mas kaj D. Couturier
Italien
Néerlandais
Flamand
Gaëtan Dubois pour la langue et Geert De Baets pour l’informatique :o)
Danois
Traduction/oversættelse: Fenja af Fano (mars 2007)
Source des drapeaux : http://atlasgeo.span.ch/flags/
 Mes conférences du printemps sur les enjeux de la CRÉATION MONÉTAIRE publique
et sur la centralité du TIRAGE AU SORT dans une démocratie digne de ce nom
sont en cours de traduction avec le même dévouement, c'est formidable :o)
Voilà où nous en sommes, partie par partie : vous trouverez ci-dessous
les vidéos sous-titrées et les fichiers des sous-titres (déjà traduits ou à traduire) :











Langue










Traducteur(s)
Français
1-CreationMonetaire-fr.isf OK.Éric
Allemand
  
Anglais
1-CreationMonetaire-en.isf OK.Éric
Espagnol
  
Esperanto
  
Italien
  
Néerlandais
Flamand
  
Danois
  












Langue










Traducteur(s)
Français
2-InflationChomage-fr.isf OK.Éric
Allemand
  
Anglais

 
Espagnol
  
Esperanto
  
Italien
  
Néerlandais
Flamand
  
Danois
  
Portugais
2-InflationChomage-po.isf OK.Rémi le Touareg














Langue


Étienne Chouard - Conférence: Le tirage au sort... par culture-libre

Merci à tous pour votre gentillesse et pour votre dévouement !
On sera plus forts quand on sera plus nombreux sur terre
à avoir compris cette clef de lecture centrale
de notre impuissance politique.
 











Traducteur(s)
Français
3-TirageAuSort-fr.isfÉric
Anglais
Ce chantier considérable paraît prêt. MERCI !
 
Allemand
Ce chantier considérable paraît prêt. MERCI !
 
Espagnol

Ce chantier considérable paraît prêt. MERCI !

 
 
Portugais

LIENS pour le chantier collectif PORTUGAIS
avec Google Doc


• Fragment 01, minutes 1 à 14 En cours...

• Fragment 02, minutes 15 à 30 En cours...

• Fragment 03, minutes 30 à 45 En cours...

• Fragment 04, minutes 45 à 60 En cours...

• Fragment 05, minutes 60 à 75 En cours...

• Fragment 06, minutes 75 à 90 En cours...
 
 
Italien

LIENS pour le chantier collectif ITALIEN
avec Google Doc


• Fragment 01, minutes 1 à 14 En cours...

• Fragment 02, minutes 15 à 30 En cours...

• Fragment 03, minutes 30 à 45 En cours...

• Fragment 04, minutes 45 à 60 En cours...

• Fragment 05, minutes 60 à 75 En cours...

• Fragment 06, minutes 75 à 90 En cours...
 
 
Néerlandais
Flamand
  
Danois
  






Langue



Traducteur(s)




Français 
OK.



Anglais OK. 


EspagnolOK.


Allemand



 Hugues
Esperanto
  
Italien
  
Néerlandais
Flamand
  
Danois
  

Il y a plusieurs fils de discussion à propos des traductions des vidéos :
• Jorge Aria compile sur ce blog tous les docs qu'il trouve en ESPAGNOL.
Il a mis la main sur du Sintomer et du Lordon (coup de sombrero aux traducteurs) :
http:// insaculacion.blogspot.ch/ 2012/07/ el-sorteo-como-bomba-politi camente.html
• Il y a aussi 
    LE BLOG DES VIRUS TRADUCTEURS
 :
    http://etienne-ch.netau.net
• Sur Facebook, voici un récapitulatif (forcément pas à jour, ça évolue à toute vitesse, je suis débordé...) :
Chers amis,
J'ai l'impression que vous êtes nombreux par ici à ne JAMAIS mettre les pieds sur Facebook, par principe ou par prudence. (On peut remarquer qu'inversement, il y a un grand nombre d'habitués de Facebook qui y trouvent presque tout leur compte et n'en sortent que rarement.)
C'est pourquoi je vous recopie ici quelques traces du travail extraordinaire que mènent (tous les jours) les "gentils virus traducteurs", en utilisant Facebook et Amara.
Ce travail collaboratif de compilation et de traduction peut sûrement servir à ceux qui refusent de mettre les pieds sur Facebook mais veulent quand même aider à diffuser en d'autres langues le message radical que "ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir".
Je vous remercie tous pour votre dévouement ; très émouvant ; et ravigotant :)
Étienne.

Vidéos Traduites
Par Luis Bicalho dans Équipe des Virus Traducteurs
Ci-dessous la liste de toutes les traductions terminées.

VIDÉOS TRADUITES:

L'arnaque de l'impôt sur le revenu (6minutes) @Six-Fours du 20/02/11
Vidéo originale (Français, Anglais, Allemand, Espagnol)
http://www.dailymotion.com/video/xlgdzl_etienne-chouard-l-arnaque-de-l-impot-sur-le-revenu_news

Vidéo traduite sur Amara (Français, Anglais, Allemand, Espagnol)
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/z4utUrP75Gtc/info/etienne-chouard-larnaque-de-limpot-sur-le-revenu/

Partie 1 de la Conférence @Marseille du 23/04/11 : les enjeux de la création monétaire
Vidéo originale sous-titrée (Français, Anglais)
http://www.dailymotion.com/video/xihtuk_etienne-chouard-conference-sur-la-creation-monetaire-marseille_news

Amara
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/khaENb7vcE8X/info/etienne-chouard-conference-sur-la-creation-monetaire-marseille/ 

Partie 2 : inflation et chômage
Vidéo originale sous-titrée (Français, Portugais)
http://www.dailymotion.com/video/xjduwv_etienne-chouard-sur-l-inflation_news

Amara
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/YuWpZ2dB69wn/info/etienne-chouard-sur-linflation/

Partie 3 : Le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l'oligarchie
Vidéo originale sous-titrée (Français, Allemand, Anglais, Espagnol)
http://www.dailymotion.com/video/xiyzhh_etienne-chouard-conference-le-tirage-au-sort-comme-bombe-politiquement-durable-contre-l-oligarchie_news

Amara
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/czm05eHCsqYb/info/etienne-chouard-conference-le-tirage-au-sort-comme-bombe-politiquement-durable-contre-loligarchie/ 

Conférence @TEDX
Vidéo originale sous-titrée (Français, Anglais, Espagnol, Italien, Portugais)

http://www.youtube.com/watch?v=oN5tdMSXWV8

Vidéo traduite sur Amara (Français, Anglais, Espagnol, Portugais, Italien, Suédois, Roumain, Catalan, Bulgare) Hongrois en cours.
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/GHnNaj21BEVm/info/etienne-chouard-chercheur-en-cause-des-causes-tedxrepubliquesquare/

Avec Sylvain Durain (La liberté d'expression)
Vidéo traduite sur Amara (Français, Anglais)
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/aTxmOb2kZjWm/info/etienne-chouard-la-liberte-dexpression-la-vraie-democratie-la-culture/

Vidéos transcrites en cours de Traduction !
Par Benjamin Poly, Pascal Nime et Luis Bicalho dans le Équipe des Virus Traducteurs
Pour les nouveaux ... et les autres aussi ! Voici les chantiers ouverts, et toute les vidéos dont la transcription en français est terminée.
Y sont indiquées les traductions commencées, et celles qui nécessitent encore une relecture !
N'hésitez pas à commencer une traduction dans la langue que vous connaissez, les autres vous aideront ! Signalez-vous sur le groupe !
Conférence TEDX (terminée en Français, Anglais, Espagnol, Catalan, Portugais, Italien, Roumain, Suédois, Bulgare)

http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/GHnNaj21BEVm/info/etienne-chouard-chercheur-en-cause-des-causes-tedxrepubliquesquare/


Portugais (brésilien) : 100% BESOIN d'une RELECTURE
Italien : 100%, BESOIN d'une RELECTURE
Catalan : IDEM
Roumain : IDEM
Hongrois : 9 %
Si vous faites la relecture, signalez-vous, merci !...

Conférence de Genève avec Myret Zaki (Français à terminer !)
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/63A7LLx5137b/info/letat-et-les-banques-les-dessous-dun-hold-up-historique-par-myret-zaki-et-etienne-chouard/

Anglais : 124 lignes
Allemand : 7%
Espagnol : 3%

Guillemin explique Robespierre et la révolution française
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/t4WddSigbnLJ/info/henri-guillemin-explique-robespierre-et-la-revolution-francaise-12/

http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/z7cnDBwYfoCo/info/henri-guillemin-explique-robespierre-et-la-revolution-francaise-22/

Conférence à Marseille: Le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l'oligarchie (terminée en Allemand, Anglais, Français, Espagnol)

http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/czm05eHCsqYb/info/etienne-chouard-conference-le-tirage-au-sort-comme-bombe-politiquement-durable-contre-loligarchie/

ROUMAIN 1%
Italien : 90% espace de travail ici=> PARTIE 6, https://docs.google.com/document/d/1bmyljwuGmkFqLaJBQ6PUxqq_eCM7_Gf-jgg5fgBx3ds/edit?hl=fr
Portugais : espace de travail ici => PARTIE 1
https://docs.google.com/document/d/14EMKooKH-_o8MPnyhY3ozxu6XY7hy_ayGQusZFfOfZU/edit?hl=fr
https://docs.google.com/document/d/1PmZviadqv4Silt9xQ3rxMdNJ7FpaCxUPSm5d73ZQ92g/edit?hl=fr

Conférence de Montpellier 14/03/12 (Français, Espagnol terminé) http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/h8ZFgjyLGeXS/info/la-vraie-democratie-le-tirage-au-sort-etienne-chouard-montpellier-14-mars-2012/

Anglais (33%)

Avec Sylvain Durain (Le problème du vol monétaire) 
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/GpnXPK3EUJfO/info/etienne-chouard-le-probleme-du-vol-monetaire-et-de-la-constitution/
Anglais 239 lignes

Conférence de Lyon (ouverte aux traductions!)
Partie I
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/SEv2jtydYoAX/info/etienne-chouard-partie-i-conference-de-lyon-mars-2012/
Anglais (31%)

Partie 2
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/kyaaZhuTWnsq/info/etienne-chouard-partie-ii-conference-de-lyon-mars-2012/

Partie 3
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/Z7aI7ZSlawRO/info/etienne-chouard-partie-iii-conference-de-lyon-mars-2012/

Partie 4
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/ZwEmrDfBjCRl/info/etienne-chouard-partie-iv-conference-de-lyon-mars-2012/

Conférence de Metz (ouverte aux traductions !)
1/6
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/PA5jlHu0JIEh/info/16chouardmetzoct2011-enjeux-constitution/

10 raisons de sortir de l'UE 1/3 (ouverte aux traductions !)
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/5IubvYlpK1ss/info/etienne-chouard-10-raisons-de-sortir-de-lunion-europeenne/

RUSSE: 31 lignes

Transcription de la partie 2/3
Dotsub
http://dotsub.com/view/a829af0b-4317-4819-9110-1054146956e3

Transcription de la partie 3/3
Dotsub
http://dotsub.com/view/b870fff3-249d-4c20-942f-f0e41662c1ff

Avec Sylvain Durain (La liberté d'expression)
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/aTxmOb2kZjWm/info/etienne-chouard-la-liberte-dexpression-la-vraie-democratie-la-culture/

Transcription de la Partie 2 sur Dotsub :
http://dotsub.com/view/1263cff7-2d15-4641-bb59-9ca06aa6b511

Avec Sylvain Durain (La novlangue)
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/2EGoPByEX5Lf/info/etienne-chouard-les-abus-de-langage-et-la-novlangue/ 

Avec Sylvain Durain (La dette et la fin de l'Etat providence)
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/BL6WVQQdR65A/info/etienne-chouard-la-dette-et-la-fin-de-letat-providence/

L'arnaque de l'impôt sur le revenu (terminée en anglais, espagnol, allemand, français)
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/z4utUrP75Gtc/info/etienne-chouard-larnaque-de-limpot-sur-le-revenu/


@Radio Ici et Maintenant 04/05/2012
Partie I
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/M4qxLgANTtBo/info/rim-20120504-etienne-chouard-12/

@Rendez-vous Blanc 16/02/2012
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/Ug93Y4j8YtZj/info/interview-detienne-chouard-sur-la-dette-publique-et-le-projet-de-constituante/

Jacques Testart sur les conférences de citoyens
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/jtXgiJV8jXI4/info/conferences-de-citoyens-democratie-directe/

Liste de toutes les vidéos !!! EN CONSTRUCTION
Par Luis Bicalho et Matthieu Wadoux dans Équipe des Virus Traducteurs
PRIÈRE DE FAIRE VOS MODIFICATIONS EN GRAS!

Recensement de toutes les vidéos non transcrites d'Etienne Chouard ouvertes à la Transcription

========VIDÉOS
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/multimedia/E_Chouard_Bruxelles_25_mars_2012-pour-un-peuple-constituant_montage_reduit_15_min.mp3 Étienne Chouard @FR3 01/05/2005http://leweb2zero.tv/multipod2/samsara_7345f1e547c9a9c

Etienne Chouard avant l'émission travaux publics France culture 23/04/2007
http://www.dailymotion.com/video/x1sma9_etienne-chouard-parapente_news
http://www.dailymotion.com/video/x1smd5_etienne-chouard-dans-son-bureau_news
http://www.dailymotion.com/video/x1smfe_etienne-chouard-raconte-trets_news

Etienne @LCP 05/2007
Entier http://www.dailymotion.com/video/xmlml5_etienne-chouard-le-tirage-au-sort-des-deputes-lcp_news

1/2 http://www.dailymotion.com/video/x22dxw_etienne-chouard-1-1-le-tirage-au-so_news
2/2 http://www.dailymotion.com/video/x22e4t_etienne-chouard-2-2-le-tirage-au-so_news

Etienne @Arles 19/12/2007
http://www.dailymotion.com/video/x3t3tr_etienne-chouard-arles-1_news
http://www.dailymotion.com/video/x3t42f_etienne-chouard-arles-2_news
http://www.dailymotion.com/video/x3t476_etienne-chouard-arles-3_news
http://www.dailymotion.com/video/x3t4cx_etienne-chouard-arles-4_news

Etienne @IEP Aix 15/01/2008
13 min http://www.youtube.com/watch?v=hFoFokHB_ms 
ENTIER1/2 http://www.youtube.com/watch?v=gtyqbfhXnIE
ENTIER2/2 http://www.youtube.com/watch?v=umY3rminQ5o
ENTIER1/2 http://www.youtube.com/watch?v=fDshRytH-hE
ENTIER 2/2 http://www.youtube.com/watch?v=1PdUG_JGiDU
et 1/2 http://www.youtube.com/watch?v=q2ax64N1ZN8
2/2 http://www.youtube.com/watch?v=PWEPa4kWUfM

Etienne @Nantes 21/03/2008
http://www.dailymotion.com/video/x4tdiy_nuit-68-au-lieu-unique-de-nantes-1_webcam

Etienne @interview 12/2008
http://www.youtube.com/watch?v=CSo9MPPtlJc
http://www.youtube.com/watch?v=7xiSmwTZYAE

Etienne @culture libre création monétaire 1 l'argent dette mi-mars 2011
13:50 http://www.youtube.com/watch?v=89PfqnbUGdA
et http://www.youtube.com/watch?v=GdSrv1M05sE
et http://www.youtube.com/watch?v=mJ0szTyATc0
et http://www.dailymotion.com/video/xhiymd_entretien-avec-etienne-chouard-1-l-argent-dette_news

Etienne @culture libre création monétaire 2 comment les banques ruinent les états (complot et impôt sur le revenu)
1/2 9min http://www.youtube.com/watch?v=WagYKQOWaus
et http://www.youtube.com/watch?v=IDktBtd0ai8
2/2 11min http://www.youtube.com/watch?v=htozNsrMJ6g 
en une partie 21min http://www.youtube.com/watch?v=9cmK04ybRAg
et http://www.dailymotion.com/video/xhjgrq_entretien-avec-etienne-chouard-2-complot-et-impot_news

Etienne @culture libre Le système électif
http://www.dailymotion.com/video/xhm97w_entretien-avec-etienne-chouard-3-le-systeme-electif_news

Etienne @culture libre Le tirage au sort
http://www.dailymotion.com/video/xhm99c_entretien-avec-etienne-chouard-4-le-tirage-au-sort_news

Etienne @Cannes AgoraFM 16/03/2011
http://www.youtube.com/watch?v=fapySwNU1LI
http://www.dailymotion.com/video/xpo1fo_etienne-chouard-agora-fm-16-mars-2011-le-tirage-au-sort-des-elus_news

Etienne @Nice 29/04/2011
entier : http://www.youtube.com/watch?v=nxnc7Vgm-cc MAIS PAS D'IMAGE
1/2 http://www.youtube.com/watch?v=sBoifwWuJLA
2/2 http://www.youtube.com/watch?v=yCkv8e71MNo
1/6 http://www.dailymotion.com/video/xj8j5g_etienne-chouard-a-nice-1-6_news
2/6 http://www.dailymotion.com/video/xj8oi8_etienne-chouard-a-nice-2-6_news
3/6 http://www.dailymotion.com/video/xj8ohx_etienne-chouard-a-nice-3-6_news
4/6 http://www.dailymotion.com/video/xj8r4x_etienne-chouard-a-nice-4-6_news
5/6 http://www.dailymotion.com/video/xj8r4j_etienne-chouard-a-nice-5-6_news
6/6 http://www.dailymotion.com/video/xj8sw6_etienne-chouard-a-nice-6-6_news

Etienne @Montpellier 22/09/2011 Amis du monde diplomatique
http://www.dailymotion.com/video/xlbjvc_etienne-chouard-conference-a-montpellier-22-septembre-2011-1-4_news
http://www.dailymotion.com/video/xlbjbh_etienne-chouard-conference-montpellier-22-septembre-2011-2-4_news
http://www.dailymotion.com/video/xlbjnc_etienne-chouard-conference-a-montpellier-22-septembre-2011-3-4_news
http://www.dailymotion.com/video/xlbjri_etienne-chouard-conference-a-montpellier-22-septembre-2011-4-4_news

Etienne @Chambéry Forum Social Local Tvnetcitoyenne 24/09/2011
http://www.dailymotion.com/video/xlaody_le-forum-social-local-invite-etienne-chouard_news
Interview http://www.dailymotion.com/video/xlahb8_etienne-chouard-repond-aux-questions-de-la-tvnet_news

Etienne @Metz 10/2011
1/6 http://www.youtube.com/watch?v=xYVpOPKnMFk 
ou http://www.dailymotion.com/video/xmbcvh_1-6-chouard-metz-oct2011-enjeux-constitution_news
2/6 http://www.youtube.com/watch?v=rDGeEdCxXqc 
ou http://www.dailymotion.com/video/xmcszt_2-6-chouard-metz-oct2011-ue-chomage-de-masse_news
3/6 http://www.youtube.com/watch?v=whfZ5EZ6R8Q
ou http://www.dailymotion.com/video/xmfk3h_3-6-chouard-metz-oct2011-ue-dictature-des-marches-financiers-sabordage-monetaire_news
4/6 http://www.youtube.com/watch?v=9m71p2XM28c
ou http://www.dailymotion.com/video/xmjlus_4-6-chouard-metz-oct2011-l-ue-des-lois-sans-parlement_news
5/6 http://www.youtube.com/watch?v=JkpTFkbR764
ou http://www.dailymotion.com/video/xmnz4t_5-6-chouard-metz-oct2011-monnaie-chomage-l-alternative-des-cotisations_news
6/6 http://www.youtube.com/watch?v=bfrIvHLJ088
ou http://www.dailymotion.com/video/xn3x2x_6-6-chouard-metz-oct2011-democratie-tirage-au-sort_news
OU en 2 parties
1/2 http://www.youtube.com/watch?v=oNod_lhjpOs
2/2 http://www.youtube.com/watch?v=j_3PKx-LFn4
OU
En 17 parties http://www.youtube.com/watch?v=DHvxZlxGIoM
OU

Etienne @Indignés 14/11/2011 05:15
http://www.dailymotion.com/video/xl5kaq_e-chouard-rencontre-avec-les-indignes-le-14-juillet_webcam
http://www.dailymotion.com/video/xl3zy1_etienne-chouard-rencontre-avec-les-indignes-14-juillet-2011-marseille_news

Etienne @Namur 18/11/2011
1/12 http://www.youtube.com/watch?v=YBnIMZ-TZL0
et le reste sur http://www.youtube.com/user/dodudidier

Etienne @Bruxelles 19/11/2011
1/3 : http://bambuser.com/channel/convergencesluttes/broadcast/2140799
2/3 : http://bambuser.com/channel/convergencesluttes/broadcast/2140896
3 : 3 http://bambuser.com/channel/convergencesluttes/broadcast/2141110

Etienne @Extraits du film "la dette" 11/2011
http://www.youtube.com/watch?v=eFuM8FhaOxM qui fabrique l'argent ?
http://www.youtube.com/watch?v=XVbkOkWVxkc l'argent est-il rare ?
http://www.youtube.com/watch?v=L7Mf5PjHEtg La dette, un outil d'oppression
http://www.youtube.com/watch?v=sUI12Z_4_Jw Les causes du déficit budgétaire sont-elles une augmentation des dépenses ?

L'Etat et les banques, les desous d'un hold-up historique avec Myret Zaki 03/12/2011
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&list=UUuqKwvlBmW_ZZoDbV89LBOA&v=TLjq25_ayWM#t=2105s

version enrichie : http://vimeo.com/37704340
et http://www.youtube.com/watch?v=1Wnnheb4XPU
et en 10 parties http://www.youtube.com/watch?v=JJsJ9OaRqeM
et http://www.dailymotion.com/video/xn83cj_l-etat-et-les-banques-les-dessous-d-un-hold-up-historique-par-myret-zaki-et-etienne-chouard_news

Etienne @attac à Gap 02/2012
http://www.youtube.com/watch?v=CRV8ywOEQ-o

Etienne @Paris 15/02/2012
1/2 http://www.dailymotion.com/video/xou4cn_conference-etienne-chouard-paris-partie-1_news
2/2 http://www.dailymotion.com/video/xou4ef_conference-etienne-chouard-paris-partie-2_news

Etienne @Rendez-vous Blanc 16/02/2012
http://www.youtube.com/watch?v=CuPFdF5Nz2k
et http://www.youtube.com/watch?v=CKcG_s5f9CA
et http://www.youtube.com/watch?v=HFTx7aQSdOI
http://www.dailymotion.com/video/xp07qm_etienne-chouard-dette-et-projet-de-constituante-16-fev-2012_webcam
http://www.dailymotion.com/video/xoz7eh_interview-d-etienne-chouard-sur-la-dette-publique-et-le-projet-de-constituante_news
http://www.dailymotion.com/video/xp2ptw_etienne-chouard-sur-la-dette-publique-et-le-projet-de-constituante_news
+ DISCUSSION http://www.dailymotion.com/video/xouwxp_etienne-chouard-sur-l-etablissement-de-la-democratie-avec-des-candidats-tires-au-sort-presentes-aux_news

Etienne @Six-Fours 20/02/11
http://www.dailymotion.com/video/xlsv92_etienne-chouard-conference-de-six-fours-partie-1-2_news
http://www.dailymotion.com/video/xlttdk_etienne-chouard-conference-de-six-fours-partie-2-2_news

-6 min http://www.youtube.com/watch?v=FxzQrPmTClg ou https://www.youtube.com/watch?v=htozNsrMJ6g MODÈLE DU BUZZ-VIRUS 88000 vues et tous les doublons:
-http://www.youtube.com/watch?v=mKjLF-4jN8o
-http://www.youtube.com/watch?v=bZ_HZIoIF8Y
-http://www.youtube.com/watch?v=vakd5xpyRHg
-http://www.youtube.com/watch?v=ydAisDLnvpQ
-http://www.youtube.com/watch?v=xytJpti-y44
-http://www.youtube.com/watch?v=KD4N8epCOlg
-http://www.dailymotion.com/video/xlgdzl_etienne-chouard-l-arnaque-de-l-impot-sur-le-revenu_news (originale!!)
-http://www.dailymotion.com/video/xifixa_e-chouard-arnaque-de-l-impot-sur-le-revenu_webcam


Etienne @Toulouse 24/02/2012
http://www.dailymotion.com/video/xp38zw_conference-debat-a-toulouse-etienne-chouard-24-02-2012-partie-1-6_news
http://www.dailymotion.com/video/xp3bbv_conference-toulouse-etienne-chouard-24-02-2012-2-6_news
http://www.dailymotion.com/video/xp3ccb_conference-toulouse-etienne-chouard-24-02-2012-3-6_news
http://www.dailymotion.com/video/xp3cvh_conference-toulouse-etienne-chouard-24-02-2012-4-6_webcam
http://www.dailymotion.com/video/xp3di4_conference-toulouse-etienne-chouard-24-02-2012-5-6_news
http://www.dailymotion.com/video/xp3edv_conference-toulouse-etienne-chouard-24-02-2012-6-6_news

Etienne @Montpellier 14/03/12
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/h8ZFgjyLGeXS/info/la-vraie-democratie-le-tirage-au-sort-etienne-chouard-montpellier-14-mars-2012/
et http://www.youtube.com/watch?v=5OKcTim5L8E
et http://www.youtube.com/watch?v=Jp4hj1Ke2eU
et http://vimeo.com/39060391

Etienne @Lyon 03/12
Partie I http://www.youtube.com/watch?v=eEnATSyXL3g
Partie II http://www.youtube.com/watch?v=OGQJFB5tQ6g
Partie III http://www.youtube.com/watch?v=45uxECd-mZ8
Partie IV http://www.youtube.com/watch?v=fSY1X7O14CU
Partie V http://youtu.be/9Xirg0MNtS0
Partie VI http://youtu.be/9zCpk6jEV2w
Partie VII http://youtu.be/kXZQ6aJhd7A

@Lyon 05/05/12
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Q4tNMe25VUQ#!

==========ENTRETIENS
Europe 1/5
http://www.dailymotion.com/video/x3f4gl_europe-1-5-entretien-avec-etienne-c_news

Etienne sur la mondialisation
http://www.dailymotion.com/video/xev5dn_etienne-chouard-sur-la-mondialisati_webcam
Etienne @Thierry Crouzet, en 3 parties ici: http://www.youtube.com/watch?v=5tIm7-QgHnU (2/3)
1/2 http://www.dailymotion.com/video/x1dq1d_pour-une-assemblee-constituante-1_news
2/2 http://www.dailymotion.com/video/x1dq5m_pour-une-assemblee-constituante-2_news
1/2 http://www.dailymotion.com/video/x1cwvl_assemblee-constituante-citoyenne_news
2/2 http://www.dailymotion.com/video/x1cx35_assemblee-constituante-citoyenne-2_news

Etienne @Sylvain Durain Hugo Chavez 28/09/11
22:18 http://www.youtube.com/watch?v=i2eSQN--LP0
ET http://www.dailymotion.com/video/xldtzg_etienne-chouard-hugo-chavez-la-sottise-des-antifas_webcam
http://www.dailymotion.com/video/xq8y8s_etienne-chouard-hugo-chavez_news

Etienne @ Jean Robin (2:11:00)
http://www.youtube.com/watch?v=6LB462z-j70
http://www.youtube.com/watch?v=4iTdft_qiGE
http://www.youtube.com/watch?v=3w_-h2cJMRI
http://www.dailymotion.com/video/xl5r5h_etienne-chouard-sommes-nous-en-democratie_news (originale!)

Etienne @ Yvan Blot
version courte: https://vimeo.com/38263751
http://www.dailymotion.com/video/xlz6kr_debat-entre-etienne-chouard-et-yvan-blot-sur-la-democratie-reelle_news

@Opinews
17/05
1/2 http://www.youtube.com/watch?v=RRQ0Gj69lAM
2/2 http://www.youtube.com/watch?v=4hyyrpwhfKo

==========RADIOS
Etienne @Le libre TS le 02/10/2011
courte sélection http://www.dailymotion.com/video/xldscb_etienne-chouard-sur-le-lts-le-2-octobre_news
1/3 http://www.dailymotion.com/video/xlgfds_etienne-chouard-sur-le-libre-teamspeak-1-3_news
http://www.dailymotion.com/video/xlgg3a_etienne-chouard-sur-le-libre-teamspeak-2-3_news

Etienne @Radio Courtoisie le 15/11/2011
http://www.youtube.com/watch?v=d-x-TVs-CbE

Etienne @Radio Enghien le 14/02/2012
http://www.youtube.com/watch?v=BPb4J_c6iF0

Etienne @Ici et maintenant 25/10/2011
http://rimsave.com/?p=1238

Etienne @ ici et maintenant 04/05/2012
1/2
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/M4qxLgANTtBo/info/rim-20120504-etienne-chouard-12/
http://www.dailymotion.com/video/xqloxq_rim-2012-05-04-etienne-chouard-1-2_news
2/2
http://www.dailymotion.com/video/xqlp6w_rim-2012-05-04-etienne-chouard-2-2_news

==========MONTAGES ou EXTRAITS non identifiés
http://www.youtube.com/watch?v=1jyr_FAGFzk
http://www.youtube.com/watch?v=ZWSXU0mCxT0 Radio? Teamspeak? La fausse démocratie en 10 minutes (11min)
ET http://www.youtube.com/watch?v=pjTPu8nbUL8 
inconnu: http://www.youtube.com/watch?v=ksBiv5L_bJk
best of http://www.youtube.com/watch?v=woBJiqDv1w8
inconnu: http://www.youtube.com/watch?v=2PcQkf2jzBM
Montage: http://www.dailymotion.com/video/xq2gvc_etienne-chouard-reprenons-le-pouvoir-aux-lobbys-financiers_webcam
Radio : http://www.dailymotion.com/video/xddpgs_etienne-chouard-contre-le-traite-de_news

Le message: REMIX amélioré : http://www.youtube.com/watch?v=6yVF1eyZlUU

extrait complot 02:23
https://vimeo.com/26630151
et http://www.dailymotion.com/video/xol529_etienne-chouard-sur-la-theorie-du-complot_webcam?search_algo=1
=>et 15:55
http://www.dailymotion.com/video/xi5ziq_etienne-chouard-les-gros-malins-de-la-theorie-du-complot_news
http://www.dailymotion.com/video/xi5vdd_etienne-chouard-les-gros-malins-de-la-theorie-du-complot_news
http://www.dailymotion.com/video/xi5xnf_etienne-chouard-les-gros-malins-de-la-theorie-du-complot_news
http://www.dailymotion.com/video/xi610h_etienne-chouard-les-gros-malins-de-la-theorie-du-complot_news

montage best of http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=3uu_NdsPoHQ

vidéos ouvertes à la Traduction
=>Etienne 10 raisons de sortir de l'UE 1/3
http://dotsub.com/view/11a0a942-4d00-460e-8232-d9edccc91027
http://www.dailymotion.com/video/xiegy7_etienne-chouard-sortir-de-l-ue-partie-1-3_news
2/3
http://dotsub.com/view/a829af0b-4317-4819-9110-1054146956e3
http://www.dailymotion.com/video/xieks6_etienne-chouard-sortir-de-l-ue-partie-2-3_news
3/3
http://dotsub.com/view/b870fff3-249d-4c20-942f-f0e41662c1ff
http://www.dailymotion.com/video/xigon8_etienne-chouard-sortir-de-l-ue-3-3_news

=>Etienne @Sylvain Durain(vol monétaire-constitution) 28/09/2011
1/2 (15:11) http://dotsub.com/view/61b1428e-9917-44c5-b495-8e830aed445d
2/2 (15:00) http://dotsub.com/view/1263cff7-2d15-4641-bb59-9ca06aa6b511
ET EN ENTIER (30:11) http://www.dailymotion.com/video/xldnko_etienne-chouard-le-probleme-du-vol-monetaire-et-de-la-constitution_webcam

=>Etienne @Sylvain Durain (abus langage novlangue) http://dotsub.com/view/0cfeb7c9-ac0f-4b4d-9e39-5ded6b1cc901
ET http://www.dailymotion.com/video/xldjw2_etienne-chouard-les-abus-de-langage-et-la-novlangue_webcam

=>Etienne @SylvainDurain (dette Etat providence)
http://dotsub.com/view/249de43e-bd8b-4d91-9b87-8c3d465ec395
ET http://www.dailymotion.com/video/xldqty_etienne-chouard-la-dette-et-la-fin-de-l-etat-providence_webcam

=>Etienne @ Sylvain Durain (liberté d'expression vraie)
Dotsub ENG 100%
http://dotsub.com/view/5e5888a5-87fd-4e70-bbe5-24096a55b1ed
ET http://www.dailymotion.com/video/xlddzl_etienne-chouard-la-liberte-d-expression-la-vraie-democratie-la-culture_webcam


Etienne @Lyon Partie I
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/SEv2jtydYoAX/info/etienne-chouard-partie-i-conference-de-lyon-mars-2012/
http://www.youtube.com/watch?v=eEnATSyXL3g

Etienne @Marseille3 23/04/11
DL ITA 90% POR 10%
http://www.dailymotion.com/video/xiyzhh_etienne-chouard-conference-le-tirage-au-sort-comme-bombe-politiquement-durable-contre-l-oligarchie_news

@TEDX
http://www.youtube.com/watch?v=oN5tdMSXWV8
ESP, POR, Suédois en cours
Dotsub http://dotsub.com/view/af07146a-1713-4989-a66a-a2c835efdd8a
Amara http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/GHnNaj21BEVm/info/etienne-chouard-chercheur-en-cause-des-causes-tedxrepubliquesquare/


Projets clos

Etienne @Six-fours 20/02/2011
Dotsub(FR+ENG+ESP+GER)
http://dotsub.com/view/078a67f4-655d-410d-8d20-952df2559f8a
6 min http://www.youtube.com/watch?v=FxzQrPmTClg ou https://www.youtube.com/watch?v=htozNsrMJ6g MODÈLE DU BUZZ-VIRUS 88000 vues et tous les doublons: -http://www.youtube.com/watch?v=mKjLF-4jN8o @
-http://www.youtube.com/watch?v=bZ_HZIoIF8Y @
-http://www.youtube.com/watch?v=vakd5xpyRHg @
-http://www.youtube.com/watch?v=ydAisDLnvpQ @
-http://www.youtube.com/watch?v=xytJpti-y44 pas contacté
-http://www.youtube.com/watch?v=KD4N8epCOlg
-http://www.dailymotion.com/video/xlgdzl_etienne-chouard-l-arnaque-de-l-impot-sur-le-revenu_news (originale!!)
-http://www.dailymotion.com/video/xifixa_e-chouard-arnaque-de-l-impot-sur-le-revenu_webcam

@Marseille1 23/04/11 DL (FR+ENG) http://www.dailymotion.com/video/xihtuk_etienne-chouard-conference-sur-la-creation-monetaire-marseille_news

@Marseille2 23/04/11
DL(FR+POR) http://www.dailymotion.com/video/xjduwv_etienne-chouard-sur-l-inflation_news

@Marseille3 23/04/11
DL(ENG+GER+ESP) en cours (ITA+PO
http://www.dailymotion.com/video/xiyzhh_etienne-chouard-conference-le-tirage-au-sort-comme-bombe-politiquement-durable-contre-l-oligarchie_news

@TEDX http://www.youtube.com/watch?v=oN5tdMSXWV8
Dotsub (FR, ENG)
http://dotsub.com/view/af07146a-1713-4989-a66a-a2c835efdd8a
Amara (Fr, ENG)
http://www.universalsubtitles.org/fr/videos/GHnNaj21BEVm/info/etienne-chouard-chercheur-en-cause-des-causes-tedxrepubliquesquare/

=======DOUBLONS
http://www.youtube.com/watch?v=fEwCJEbJ9Pc 10 raisons
http://www.youtube.com/watch?v=M2ADw7hZiT0 Marseille3
http://www.youtube.com/watch?v=EV60aqBD6H4 Marseille3
http://www.youtube.com/watch?v=vkW7GSWxWK0 TedX
http://www.youtube.com/watch?v=sM0Cafj1oy0 TedX
https://vimeo.com/40944205 TedX
http://www.dailymotion.com/video/xq81m2_etienne-chouard-chercheur-en-cause-des-causes_news TedX
http://www.dailymotion.com/video/xq6w7n_etienne-chouard-chercheur-en-cause-des-causes_webcam TedX
http://www.youtube.com/watch?v=RBRX2zU9KkE 10 raisons de sortir de l'UE
http://www.youtube.com/watch?v=kCV2OGF7gI4 10 raisons
http://www.youtube.com/watch?v=RSkuuldARHw 10 raisons
http://www.dailymotion.com/video/xkkyxc_etienne-chouard-10-raisons-de-sortir-de-l-union-europeenne_news 10 raisons
http://www.youtube.com/watch?v=LtIok30_bDw Marseille1
http://www.youtube.com/watch?v=DU-zFA_4Z6s Marseille1
==========VIDEOS ETRANGERES
http://www.youtube.com/watch?v=5hm5j_l8uhU Marseille 3
http://www.youtube.com/watch?v=bjhFb_-wBI0 Marseille3
http://www.youtube.com/watch?v=3GHZ6q9161c Marseille3

http://www.youtube.com/watch?v=X5uvafAhmCM TEDx Russe
http://www.youtube.com/watch?v=Ol_RdjThyAY partie 2
http://www.youtube.com/watch?v=5_Bef15mELk Bulgare??

http://www.youtube.com/watch?v=GeeOIlvbRpQ russe?
http://www.youtube.com/watch?v=tu8ADrdei4s
:
Quel boulot !!!!
Merci à tous les gentis virus (GV),
virus démocratiques qui essaient de coller la crève au monstre oligarchique (trop fort pour nous, sans cela)
en le privant de sa potion magique : le faux >>suffrage universel<< qui a rendu possible (et qui verrouille encore) le capitalisme en donnant 100% des pouvoirs aux plus riches (1%).

IL N'Y A PAS DE DÉMOCRATIE DIGNE DE CE NOM SANS TIRAGE AU SORT.

Bien amicalement.

Étienne.

Dernière mise à jour de cette page : 18 octobre 2014.


Merci à tous !!!
:o)  



No Democracy without Sortition => the cause of the causes of our powerlessness is that we let the political professionals draw up and modify the Constitution

Par Étienne, jeudi 1 novembre 2012 à 00:42 - Signes de vie d'une Europe des citoyens
No Democracy without Sortition :
the cause of the causes of our powerlessness
is that we let the political professionals draw up
and modify the Constitution

First, here is the text (complete) of the 15 minutes synthesis
that I had prepared for the TEDx conference (on March 22nd, 2012 in Paris) :
L'homme qui parle anglais ci-dessus s'appelle Michael. Il habite non loin de chez moi. Il m'aide énormément à m'exprimer en anglais, à l'écrit et à l'oral, ici et ailleurs (et donc à semer nos graines d'idées plus loin, à travers le monde). Je dois lui dire ma profonde reconnaissance. Quand il parle anglais, c'est de la musique. Il est le plus gentil des hommes. Merci Michael.


Étienne Chouard
Marseille, France
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/



Lottery workshop at Trinity College of Dublin
11-12 October 2012
http://www.tcd.ie/policy-institute/events/Lottery_workshop_Oct12.php
.

This workshop, which was about Sortition as a democratic Institution, was based on an initial text by Peter stone, Gil Delannoi and Oliver Dowlen: http://www.tcd.ie/policy-institute/events/Lottery_workshop_Oct12.php
In order to be able to make an oral commentary on the initial text, I had to prepare the following written document. I hope that you find it useful.
Thank you for your kind invitation and for your attention.
Étienne Chouard,
31 October 2012,
http://etienne.chouard.free.fr/Europe
PS: I don’t know if you wanted this translated but it is something I had already corrected.



Comments on Peter Stone’s report (Dublin)

On Part 1
(benefits of drawing by lots in politics)
I have, myself, drawn up a list which recaps on the vices of elections and the virtues of sortition (Cf. Annexes). I have found most of these virtues in your report, and I shall therefore not insist on our numerous points of agreement.
I should nevertheless like to highlight some important, but frequently neglected points:
1. The equalizing virtue of sortition (the rulers of today are the ruled over of tomorrow) must be defended not only for itself but for its main consequence i.e. rulers (producers of the law) who know that they will soon become ruled over (subject to the laws in question) will naturally and mechanically take decisions that are in accordance with the public interest (because they know that they will be personally impacted), whereas elections, on the contrary, incite elected representatives to draw up laws that are all the more severe and contrary to the public interest since they know that they themselves will be sheltered from them (this always happens when they are the people who draw up the constitution).
2. This same virtue works the other way around (the ruled over of today will be the rulers of tomorrow) and has another important and pedagogical knock-on effect that is well expressed by de Tocqueville:
« The jury is above all a political institution.
[...]
By the jury I mean a certain number of citizens drawn by lot, and invested with a temporary right of judging.
[...]
The jury, and more especially the jury in civil cases, serves to communicate the spirit of the judges to the minds of all the citizens; and this spirit, with the habits which attend it, is the soundest preparation for a free people.
It imbues all classes with a respect for the thing judged, and with the notion of right. If these two elements be removed, the love of independence is reduced to a mere destructive passion.
It teaches men to practice equity, every man learns to judge his neighbor as he would himself be judged.
[...]
The jury teaches every man not to recoil before the responsibility of his own actions, and impresses him with that manly confidence without which political virtue cannot exist.
It invests each citizen with a kind of magistracy, it makes them all feel the duties which they are bound to discharge towards society, and the part which they take in the Government. By obliging men to turn their attention to affairs which are not exclusively their own, it rubs off that individual egotism which is the rust of society.
The jury contributes most powerfully to form the judgment and to increase the natural intelligence of a people, and this is, in my opinion, its greatest advantage. It may be regarded as a gratuitous public school ever open, in which every juror learns to exercise his rights, enters into daily communication with the most learned and enlightened members of the upper classes, and becomes practically acquainted with the laws of his country, which are brought within the reach of his capacity by the efforts of the bar, the advice of the judge, and even by the passions of the parties.
[...]
I do not know whether the jury is useful to those who are in litigation; but I am certain it is highly beneficial to those who decide the litigation; and I look upon it as one of the most efficacious means for the education of the people which society can employ.
What I have hitherto said applies to all nations »
(Source: Tocqueville.)
3. The second virtue that we should highlight:
Sortition (just like real democracy) is based on a healthy and constructive MISTRUST of any power: it does NOT assume the virtue of the people who are designated (unlike election), and this powerful feature of REALISM explains the multitude of finicky and permanent CONTROLS that necessarily go with sortition.
This makes the drawing by lots a much safer procedure for those who are being governed, and by definition, a real (sustainable) guarantee against the abuse of power.
It should also be noted that this fact makes sortition (with its permanent controls) a much better procedure for assigning positions in large political communities.
4. If I only had 5 minutes to talk about the political benefits of sortition, I would particularly insist on a very striking (and totally misunderstood) feature, if compared to elections:
In Athens, during the 200 years of sortition, the RICH people NEVER conducted the affairs (rich people were never numerous enough to take decisions at the Assembly), while, during the 200 years of elections, the rich have ALWAYS been the ones who govern (rich people can easily help their servants to capture the political power by financing their electoral campaigns; and this plutocratic regime was kindly called "capitalism"), as if the election always gave power to the rich.
Please, note this.
I believe this systemic delinking (uncoupling) of economic power and political power (by putting political power out of reach of the rich) is the most important effect of the drawing by lots and the inseparable characteristic of a democracy worthy of the name.

On part 2
(HOW to integrate drawing by lot in the institutions)
I see several ways of using sortition in politics, and it is important to distinguish these different uses to avoid confusion, because the arguments differ from one case to another:
1. Full direct democracy, like the Athenian one: representatives chosen by drawing by lots are weakened, so that representatives remain servants and can never become masters. Sortition is then used by the people to protect their own power at the assembly against their representatives.

2. Representative government improved by integrating citizens in the exercise of power:
• In addition to the House of Parties, composed of professional representatives like today, a second Legislative Chamber could be chosen at random: it would be called the "House of Citizens' => composed of amateurs, it would reflect the nation.
• All established bodies could be placed under the daily supervision of several Control Chambers, all drawn by lot.
• A "House of Referendum", chosen at random, could examine all suggestions, even the individual ones, to choose those to be submitted to (the very essential) popular initiative referendum.
3. But (by far) the most important use of drawing by lot is that of the Constituent Assembly: indeed, whatever the modality chosen to integrate sortition in our institutions (drawing by lot all officials so that all citizens can be legislators, drawing by lot of one of the two legislative chambers, drawing by lot of the different Control Chambers...), NONE of these reforms, absolutely none, will ever be implemented by an elected Constituent Assembly. EVER!
Any Constituent Assembly elected among professional politicians will always - by definition and inevitably be poisoned by the most serious conflicts of interest.
Elected officials will never be able to institute (against themselves) the controls that we all need.
It is therefore of the utmost importance (and the motivation of my trip here is to come and talk about it), it is completely strategic, to place the drawing by lots of the Constituent Assembly at the forefront of our priorities.
If not, we are condemned to sterile chatter of a people rendered powerless by a false constitution, because we do not attack the problem at its root, because we gesticulate about consequences without identifying the cause of causes, while politicians continue to establish the finest workings of the plutocracy which guarantees their antisocial privilege.
Thank you for your kind invitation and for your attention.
Étienne Chouard



Annexes
The election is THE CAUSE which allows merchants to colonize the City
Many of us complain about the colonization of our imagination by merchants (that is to say, ultimately, by the bankers, that are always becoming the richest merchants): gradually, merchants succeed in making us believe that yarn that "everything that has a price has a value and that everything that has no price has no value" while, on the contrary, all that really matters (love, quietude, happiness, peace, passion, fulfillment, joy, honour ...) does not have a price, and what has a price often has little or no real value.
But the nuclear heart of this colonization of our imagination (and of our institutions) by merchants, is the election because it is the election that allows the rich merchants to help the elected to be elected in order to make the elected DEPENDENT on the rich, INDEBTED so to speak.
Somehow, ELECTION enables the generalization in the political arena SERVITUDE BY DEBT, developed by the money merchants to force all people to work for them.
Through the political mechanism of the election, the merchants place their merchant priests throughout the social body in a position to influence public choices to their advantage.
THE WEAK LINK of this colonization of politics by economics, IS THE ELECTION!
And this Achilles' heel of the rich is within the reach of the poor, but only if the poor stop being so proud, thinking stupidly (and denial of all the contrary facts that prove their error) that their collective will (though easily deceived) is better than chance (yet incorruptible) in the designation of political servants of the city.
It would be easy and judicious to replace election by chance, the usual gamemaster in nature, and —experience proves— always respectful of equilibrium and the survival of all.
THINGS ARE WELL DONE BY CHANCE, we forget it because of our pretentiousness: chance is a probability that is not subject to our control (itself vulnerable to bullshit, easy to deceive); CHANCE IS INCORRUPTIBLE.
The ELECTION, IDEALISM supposing TRUST (before abandoning the idea of governing)-vs- SORTITION, REALISM supposing MISTRUST (before organizing to govern)
It is important to understand a paradox (or a contradiction): contrary to appearances, the election is based on trust, while the sortition is based on mistrust. The election is based on an ideal (in my opinion perfectly inaccessible and masking a fraud) that an elected official would be righteous by the mere fact of being elected and would remain durably due to the same election (also intended to enable a sanction by non-reelection), the people being supposed to be able to choose their masters... which is extravagant, a true myth, completely unrealistic.
Whereas, on the contrary, the Athenians, very pragmatic, knew themselves well, distrusted each other and built institutions acknowledging the reality of their imperfections and based on distrust, on permanent control of the representatives who were the masters of nobody; institutions relying on the staging of conflicts, on contradictory arguments, during public debates, in which no decision could be taken without all having been forced to listen and publicly refute the arguments of the worst opponents.
The election is a political abdication, renunciation, a gesture of trust before consenting to obey for several years; it is a political organization that only leaves to people the hopeless right to choose their masters.
Whereas sortition is at the heart of a political organization which embodies a desire of all men to keep political power and to appoint only servile executors to represent them.
It must not be forgotten that in a democracy, it is not the people who have been drawn by lot that are in power (they used to be called "magistrates"): it is the Assembly of People in body that exercises full political power. The people drawn by lots only serve to perform the tasks that the Assembly can not perform itself: e.g., the preparation and publication of the agenda, the execution of the decisions of the Assembly, the physical organization of the draw, the accountability, etc.

7 vices of the election and 11 virtues of sortition, let's recap:
7 VICES OF THE ELECTION:
1. The election leads to lying: first to come to power and secondly to keep it, because candidates can not be elected, and re-elected, unless their image is good: it mechanically leads to lying, about the future and the past.
2. Election leads to corruption: “sponsored” politicians must inevitably "return the favor" to their sponsors, those who have financed their election campaign: so, corruption is inevitable, by the very existence of the campaign, the cost of which is inaccessible to the candidate alone. The system of election therefore allows, and even imposes, the corruption of politicians (which probably suits some wealthy economic actors).
Thanks to the principle of ruinous campaigns, our representatives are for sale (and our freedoms along with it).
3. The election encourages the grouping into leagues and submits political action to clans and especially to their leaders, with its procession of turpitudes linked to the logic of hierarchical organizations and the ultra priority (critical) the quest for power.
Political parties impose their candidates, which makes our choices artificial. Because of the participation of political groups in electoral competition (unfair competition), the election deprives the most isolated individuals of any chance to participate in government of the City and this fosters the lack of political interest (or even rejection) by the citizens.
4. The election delegates… and therefore exempts (keep away) citizens from daily political activity and promotes the formation of castes of elected people, political professionals for life, moving away from their constituents to finally no longer represent anyone but themselves, turning the protection promised by the election into a political muzzle.
5. The election only ensures the legitimacy of elected people without any guarantee of distributive justice in the distribution of charges: an Assembly of officials and doctors can not understand the common good as would an Assembly drawn by lot.
An elected Assembly is never representative.
6. Paradoxically, the election stifles resistance against the abuse of power: it reduces our precious freedom of speech to an episodic vote every five years, vote perverted by a fake bipartism offering only false choices. The advice of "useful vote" is a political gag.
7. The election selects by definition those who seem "the best", some citizen deemed to be superior to the voters, and thereby forfeits the principle of equality (yet posted everywhere, falsely): by construction, the election designates more leaders who look for power (dominators) instead of representatives who accept power (mediators, listening and serving the citizens).
The election is deeply aristocratic, not democratic at all. The term "democratic election" is an oxymoron (a blend of contradictory words).
A major disadvantage of this elite, it is this feeling of power that develops in the elected representatives to the point where they finally take any liberties.
IN FACT, for 200 years (since the early 19th century), the election has always given political power to the rich and only to them, never to the others: the election of political representatives enables COUPLING political power and economic power, in a lasting manner, gradually creating irresponsible and unaccountable monsters writing the laws for themselves and appropriating the monopoly of public power for private gain.
11 VIRTUES OF SORTITION:
1. The procedure of the draw is fair and impartial: it ensures distributive justice (logical consequence of the principle of political equality stated as central goal of democracy).
2. The draw prevents corruption (it even deters corrupters: it is impossible and unnecessary to cheat, it avoids intrigues): leaving no room for any will, neither for the one nor the other, it gives no chance to cheating or manipulation of of people’s will.
3. The draw never creates rancour: no vanity to have been chosen, no resentment at not having been chosen: it has virtues to pacify the City, systemically.
4. All participants, representatives and represented are really made equal.
5. Chance, reproducing rarely twice the same choice, naturally leads to the rotation of responsibilities and mechanically prevents the formation of a politician class always tending to pride themselves on their condition and always seeking to enjoy privileges.
The major protective principle is this: the governors are more respectful of the governed when they know with certainty that they will soon return themselves to the ordinary condition of the governed.
6. The draw is easy, fast and economical.
7. Chance and large numbers naturally and mechanically, make for a representative sample. Nothing better than the draw to compose an Assembly that looks exactly like the people who want to be represented. No need for quotas, no risk of intrigues.
8. Knowing that he may be drawn encourages every citizen to learn and to participate in public controversy: it is a pedagogical way of intellectual emancipation.
9. Having been drawn pushes citizens to forget their personal preoccupations and to be concerned about the common world; their designation and the public eyes placed upon them encourage them to learn and to develop skills through their work, just as it does for politicians: it is a pedagogical way towards citizen responsability, all citizens.
10. To prefer the drawing by lots is to refuse giving up power of direct suffrage to the Assembly, and it is to attribute the highest importance to effective controls of all representatives: so, the draw accompanied by drastic controls at all levels, is better suited than the election (which assumes that voters are familiar with elected officials and their daily actions) to large entities. (While we usually hear the opposite.)
11. IN FACT, for 200 years of drawing by lots every day (the fifth and fourth century before JC in Athens), the rich NEVER governed, and the poor always did. (The rich lived very comfortably, do not worry, but they could not just grab without limitation, for want of political control.)
This is essential: mechanically, inevitably, irresistibly, the draw uncouples political and economic power. This is a very clever way to weaken the powers in order to prevent abuse.
It is therefore tempting to think that it is the election of politicians who made "capitalism" possible (we should better say "scumism"), and that the draw would deprive the capitalists of their principal tool of domination.
Étienne Chouard


Tocqueville, « Democracy in America », 
Chapter XVI: Causes Mitigating Tyranny in the United States –
Part II Trial by Jury in the United States Considered as a Political Institution
Since I have been led by my subject to recur to the administration of justice in the United States, I will not pass over this point without adverting to the institution of the jury.
Trial by jury may be considered in two separate points of view, as a judicial and as a political institution.
If it entered into my present purpose to inquire how far trial by jury (more especially in civil cases) contributes to insure the best administration of justice, I admit that its utility might be contested.
As the jury was first introduced at a time when society was in an uncivilized state, and when courts of justice were merely called upon to decide on the evidence of facts, it is not an easy task to adapt it to the wants of a highly civilized community when the mutual relations of men are multiplied to a surprising extent, and have assumed the enlightened and intellectual character of the age.*
[*The investigation of trial by jury as a judicial institution, and the appreciation of its effects in the United States, together with the advantages the Americans have derived from it, would suffice to form a book, and a book upon a very useful and curious subject.
The State of Louisiana would in particular afford the curious phenomenon of a French and English legislation, as well as a French and English population, which are gradually combining with each other. See the “Digeste des Lois de la Louisiane,” in two volumes; and the “Traite sur les Regles des Actions civiles,” printed in French and English at New Orleans in 1830.]
My present object is to consider the jury as a political institution, and any other course would divert me from my subject.
Of trial by jury, considered as a judicial institution, I shall here say but very few words. When the English adopted trial by jury they were a semi-barbarous people; they are become, in course of time, one of the most enlightened nations of the earth; and their attachment to this institution seems to have increased with their increasing cultivation. They soon spread beyond their insular boundaries to every corner of the habitable globe; some have formed colonies, others independent states; the mother-country has maintained its monarchical constitution; many of its offspring have founded powerful republics; but wherever the English have been they have boasted of the privilege of trial by jury.* They have established it, or hastened to re-establish it, in all their settlements.
A judicial institution which obtains the suffrages of a great people for so long a series of ages, which is zealously renewed at every epoch of civilization, in all the climates of the earth and under every form of human government, cannot be contrary to the spirit of justice.**
[*All the English and American jurists are unanimous upon this head. Mr. Story, judge of the Supreme Court of the United States, speaks, in his “Treatise on the Federal Constitution,” of the advantages of trial by jury in civil cases: – “ The inestimable privilege of a trial by jury in civil cases -a privilege scarcely inferior to that in criminal cases, which is counted by all persons to be essential to political and civil liberty… .” (Story, book iii., chap. viii.)

**If it were our province to point out the utility of the jury as a judicial institution in this place, much might be said, and the following arguments might be brought forward amongst others: –

By introducing the jury into the business of the courts you are enabled to diminish the number of judges, which is a very great advantage. When judges are very numerous, death is perpetually thinning the ranks of the judicial functionaries, and laying places vacant for newcomers. The ambition of the magistrates is therefore continually excited, and they are naturally made dependent upon the will of the majority, or the individual who fills up the vacant appointments; the officers of the court then rise like the officers of an army.

This state of things is entirely contrary to the sound administration of justice, and to the intentions of the legislator. The office of a judge is made inalienable in order that he may remain independent: but of what advantage is it that his independence should be protected if he be tempted to sacrifice it of his own accord? When judges are very numerous many of them must necessarily be incapable of performing their important duties, for a great magistrate is a man of no common powers; and I am inclined to believe that a halfenlightened tribunal is the worst of all instruments for attaining those objects which it is the purpose of courts of justice to accomplish.

For my own part, I had rather submit the decision of a case to ignorant jurors directed by a skilful judge than to judges a majority of whom are imperfectly acquainted with jurisprudence and with the laws.]
I turn, however, from this part of the subject. To look upon the jury as a mere judicial institution is to confine our attention to a very narrow view of it; for however great its influence may be upon the decisions of the law courts, that influence is very subordinate to the powerful effects which it produces on the destinies of the community at large.
The jury is above all a political institution, and it must be regarded in this light in order to be duly appreciated.
By the jury I mean a certain number of citizens drawn by lot, and invested with a temporary right of judging.
Trial by jury, as applied to the repression of crime, appears to me to introduce an eminently republican element into the government upon the following grounds:-
The institution of the jury may be aristocratic or democratic, according to the class of society from which the jurors are selected; but it always preserves its republican character, inasmuch as it places the real direction of society in the hands of the governed, or of a portion of the governed, instead of leaving it under the authority of the Government.
Force is never more than a transient element of success; and after force comes the notion of right. A government which should only be able to crush its enemies upon a field of battle would very soon be destroyed. The true sanction of political laws is to be found in penal legislation, and if that sanction be wanting the law will sooner or later lose its cogency. He who punishes infractions of the law is therefore the real master of society. Now the institution of the jury raises the people itself, or at least a class of citizens, to the bench of judicial authority. The institution of the jury consequently invests the people, or that class of citizens, with the direction of society.*
[*An important remark must, however, be made. Trial by jury does unquestionably invest the people with a general control over the actions of citizens, but it does not furnish means of exercising this control in all cases, or with an absolute authority. When an absolute monarch has the right of trying offences by his representatives, the fate of the prisoner is, as it were, decided beforehand. But even if the people were predisposed to convict, the composition and the non-responsibility of the jury would still afford some chances favorable to the protection of innocence.]
In England the jury is returned from the aristocratic portion of the nation;** the aristocracy makes the laws, applies the laws, and punishes all infractions of the laws; everything is established upon a consistent footing, and England may with truth be said to constitute an aristocratic republic.
[**This may be true to some extent of special juries, but not of common juries. The author seems not to have been aware that the qualifications of jurors in England vary exceedingly.]
In the United States the same system is applied to the whole people. Every American citizen is qualified to be an elector, a juror, and is eligible to office.* The system of the jury, as it is understood in America, appears to me to be as direct and as extreme a consequence of the sovereignty of the people as universal suffrage. These institutions are two instruments of equal power, which contribute to the supremacy of the majority.
All the sovereigns who have chosen to govern by their own authority, and to direct society instead of obeying its directions, have destroyed or enfeebled the institution of the jury. The monarchs of the House of Tudor sent to prison jurors who refused to convict, and Napoleon caused them to be returned by his agents.
However clear most of these truths may seem to be, they do not command universal assent, and in France, at least, the institution of trial by jury is still very imperfectly understood. If the question arises as to the proper qualification of jurors, it is confined to a discussion of the intelligence and knowledge of the citizens who may be returned, as if the jury was merely a judicial institution. This appears to me to be the least part of the subject. The jury is pre-eminently a political institution; it must be regarded as one form of the sovereignty of the people; when that sovereignty is repudiated, it must be rejected, or it must be adapted to the laws by which that sovereignty is established. The jury is that portion of the nation to which the execution of the laws is entrusted, as the Houses of Parliament constitute that part of the nation which makes the laws; and in order that society may be governed with consistency and uniformity, the list of citizens qualified to serve on juries must increase and diminish with the list of electors. This I hold to be the point of view most worthy of the attention of the legislator, and all that remains is merely accessory.
I am so entirely convinced that the jury is pre-eminently a political institution that I still consider it in this light when it is applied in civil causes.
Laws are always unstable unless they are founded upon the manners of a nation; manners are the only durable and resisting power in a people.
When the jury is reserved for criminal offences, the people only witnesses its occasional action in certain particular cases; the ordinary course of life goes on without its interference, and it is considered as an instrument, but not as the only instrument, of obtaining justice.
This is true a fortiori when the jury is only applied to certain criminal causes.
When, on the contrary, the influence of the jury is extended to civil causes, its application is constantly palpable; it affects all the interests of the community; everyone cooperates in its work: it thus penetrates into all the usages of life, it fashions the human mind to its peculiar forms, and is gradually associated with the idea of justice itself.
The institution of the jury, if confined to criminal causes, is always in danger, but when once it is introduced into civil proceedings it defies the aggressions of time and of man. If it had been as easy to remove the jury from the manners as from the laws of England, it would have perished under Henry VIII, and Elizabeth, and the civil jury did in reality, at that period, save the liberties of the country.
In whatever manner the jury be applied, it cannot fail to exercise a powerful influence upon the national character; but this influence is prodigiously increased when it is introduced into civil causes.

The jury, and more especially the jury in civil cases, serves to communicate the spirit of the judges to the minds of all the citizens; and this spirit, with the habits which attend it, is the soundest preparation for a free people.

It imbues all classes with a respect for the thing judged, and with the notion of right. If these two elements be removed, the love of independence is reduced to a mere destructive passion.

It teaches men to practice equity, every man learns to judge his neighbor as he would himself be judged; and this is especially true of the jury in civil causes, for, whilst the number of persons who have reason to apprehend a criminal prosecution is small, every one is liable to have a civil action brought against him.

The jury teaches every man not to recoil before the responsibility of his own actions, and impresses him with that manly confidence without which political virtue cannot exist.

It invests each citizen with a kind of magistracy, it makes them all feel the duties which they are bound to discharge towards society, and the part which they take in the Government. By obliging men to turn their attention to affairs which are not exclusively their own, it rubs off that individual egotism which is the rust of society.

The jury contributes most powerfully to form the judgment and to increase the natural intelligence of a people, and this is, in my opinion, its greatest advantage. It may be regarded as a gratuitous public school ever open, in which every juror learns to exercise his rights, enters into daily communication with the most learned and enlightened members of the upper classes, and becomes practically acquainted with the laws of his country, which are brought within the reach of his capacity by the efforts of the bar, the advice of the judge, and even by the passions of the parties. I think that the practical intelligence and political good sense of the Americans are mainly attributable to the long use which they have made of the jury in civil causes.

I do not know whether the jury is useful to those who are in litigation; but I am certain it is highly beneficial to those who decide the litigation; and I look upon it as one of the most efficacious means for the education of the people which society can employ.
What I have hitherto said applies to all nations, but the remark I am now about to make is peculiar to the Americans and to democratic peoples.
I have already observed that in democracies the members of the legal profession and the magistrates constitute the only aristocratic body which can check the irregularities of the people. This aristocracy is invested with no physical power, but it exercises its conservative influence upon the minds of men, and the most abundant source of its authority is the institution of the civil jury.
In criminal causes, when society is armed against a single individual, the jury is apt to look upon the judge as the passive instrument of social power, and to mistrust his advice. Moreover, criminal causes are entirely founded upon the evidence of facts which common sense can readily appreciate; upon this ground the judge and the jury are equal.
Such, however, is not the case in civil causes; then the judge appears as a disinterested arbiter between the conflicting passions of the parties. The jurors look up to him with confidence and listen to him with respect, for in this instance their intelligence is completely under the control of his learning.
It is the judge who sums up the various arguments with which their memory has been wearied out, and who guides them through the devious course of the proceedings; he points their attention to the exact question of fact which they are called upon to solve, and he puts the answer to the question of law into their mouths. His influence upon their verdict is almost unlimited.
If I am called upon to explain why I am but little moved by the arguments derived from the ignorance of jurors in civil causes.
I reply, that in these proceedings, whenever the question to be solved is not a mere question of fact, the jury has only the semblance of a judicial body.
The jury sanctions the decision of the judge, they by the authority of society which they represent, and he by that of reason and of law.*
In England and in America the judges exercise an influence upon criminal trials which the French judges have never possessed. The reason of this difference may easily be discovered; the English and American magistrates establish their authority in civil causes, and only transfer it afterwards to tribunals of another kind, where that authority was not acquired.
In some cases (and they are frequently the most important ones) the American judges have the right of deciding causes alone.** Upon these occasions they are accidentally placed in the position which the French judges habitually occupy, but they are invested with far more power than the latter; they are still surrounded by the reminiscence of the jury, and their judgment has almost as much authority as the voice of the community at large, represented by that institution.
Their influence extends beyond the limits of the courts; in the recreations of private life as well as in the turmoil of public business, abroad and in the legislative assemblies, the American judge is constantly surrounded by men who are accustomed to regard his intelligence as superior to their own, and after having exercised his power in the decision of causes, he continues to influence the habits of thought and the characters of the individuals who took a part in his judgment.
The jury, then, which seems to restrict the rights of magistracy, does in reality consolidate its power, and in no country are the judges so powerful as there, where the people partakes their privileges.
It is more especially by means of the jury in civil causes that the American magistrates imbue all classes of society with the spirit of their profession.
Thus the jury, which is the most energetic means of making the people rule, is also the most efficacious means of teaching it to rule well.
* * * * *



No Democracy without Sortition:
the cause of the causes of our powerlessness
is that we let the political professionals draw up
and modify the Constitution
Hello :o)
I have come to talk to you about DEMOCRACY, REAL democracy: the one that is INEXISTANT and the one we NEED today.
In 2005, during a public debate in France, I wrote a ten-page paper about what revolted me in the so-called « constitution » that was being proposed in the referendum, and I sent this document to my close acquaintances and I posted it on my personal website. And then, everything was turned upside down for me. This succinct argument in favour of the NO vote met an expectation and corrected a deficiency. And ordinary people sent this message to their contacts, everywhere in France and even in the world because they translated it into 5 or 6 languages…and thanks to Internet it has become a big event. On returning home from secondary school, after my courses, I opened my mailbox and there, a flood of e-mails began, every minute dozens of e-mails, all evening, all night. And in the following months, I tried to reply to all these people, either people who COUNTED for me or people who were saying BAD THINGS about me; I tried to be « EQUAL to the SITUATION ».
All the newspapers, radio stations, and television channels came by my house in order to understand this phenomenon, the meter on my website was going like a fan, up to 40,000 visits PER DAY(one hell of a review for a reading panel, I can tell you…), 12, 000 mails in 2 months ! Intense mails, warm mails, demanding ones too… And all of this emotion stretched a BOW within me (and continues to do so today).
I HAVE BEEN PROFOUNDLY CHANGED BY THE WAY OTHERS SEE ME: the grateful looks and the suspicious ones. My work has been nourished by THE IMPORTANCE THAT I ATTACH TO THE WAY PEOPLE LOOK AT ME. And I discovered recently that men have known for many years that it is important for the public interest : it’s called VERGOGNE it encourages virtue and it gives courage. For the Athenians, it was the foundation of the life of the City. Plato even considered that we should put to death the citizen who was « shameless » extremely dangerous for the City. And I believe that this is an essential concept even today.

So, after the referendum, I continued and I have been working like a madman for the past six years:
And here, in a few words, is the reason why I have taken so much trouble:
1) I am trying to understand the MAIN CAUSE OF SOCIAL INJUSTICE,
2) I have discovered the genial ideas upon which ATHENIAN DEMOCRACY was founded,
3) I have given back to certain important words their REAL MEANING,
4) And I am reflecting about the GOOD INSTITUTIONS that would durably protect us, ALL OF US, against the abuse of power.
AND I SHARE THAT with all of those who wish that we should PROGRESS TOGETHER in CONSTANT controversy. I am sometimes SLANDERED or RECUPERATED OBVIOUSLY but that’s not so important. In any case, I NEED MY OPPONENTS IN ORDER TO PROGRESS Consequently, I AM DOING MY BEST, I’m moving forward, I AM LOOKING.
And my method for searching is the Hippocratic method, perhaps the best idea in the world.)
This doctor used to say: LOOK FOR THE CAUSE OF THE CAUSES!
In other words, to treat an illness, to solve a problem, it is useless to attack the consequences, of course, but also useless to attack the various causes, given that everything has multiple causes:
THERE IS ALWAYS A DECISIVE CAUSE (not the only one but the one that determines all of the others). THIS IS THE ONE WE WANT.

So, of course I share the combat of my resistant friends (I have made a diagram to represent the tree of injustices and specialized areas of combat) but I have observed that the militants ARE ALL FIGHTING AGAINST THE CONSEQUENCES: I have observed that NONE IS CONSIDERING THE ROOT CAUSE. : for me, the question to be asked is « what makes all of these horrors POSSIBLE? (Environmental, economic, social…).
It is precisely this that we need to understand.

And I believe that what makes social injustice possible, IS THE POLITICAL POWERLESSNESS OF GOOD, NORMAL PEOPLE: IF THE PEOPLE HAD THE POWER TO RESIST, THEY WOULD DO SO VICTORIOUSLY..
But then one asks, where does this powerlessness of the people come from? (I am constantly looking for the cause of the cause).
It has not just fallen out of the sky, our powerlessness: it is PROGRAMMED, in a higher text …
An ESSENTIAL TEXT about which nobody could give a toss! And it is called the CONSTITUTION.
(Nobody could give a hoot, except the multinationals and the banks, take good note…)
It is in the constitution that elected members ARE NOT accountable,
It is in the constitution that they CANNOT BE dismissed,
It is in the constitution that we CANNOT freely choose our candidates,
It is in the constitution that the powers ARE NOT separated,
It is in the constitution that the people-initiated referendum is NOT provided for,
It is in the constitution that the money is NOT public,
Etc. etc.
But this cause itself (this bad constitution), has a PRIMARY cause: Who wrote this text???
How is it that everywhere in the world, at all times, ALL the constitutions program the powerlessness of the people? It is certainly not a conspiracy: not everywhere, not always, it’s not possible… No, this universal process has a primary and universal cause:
(pay attention) The way I see it is, all of the human beings of the world by laziness, by fear or by ignorance, GIVE UP ON WRITING THEIR CONSTITUTION THEMSELVES and EVERYONE ACCEPTS THAT IT IS THE political PROFESSIONALS (members of parliament, judges, ministers, party members …) WHO DRAW UP AND MODIFY THE CONSTITUTION !

But one must understand WHAT A CONSTITUTION IS, WHAT ITS PURPOSE IS, every citizen should know that:
We, « the people », need representatives, above us, having the power to produce and apply written law, which pacifies our society, by preventing the arbitrary domination of the strongest.
From the very beginning, we have known that this power is not only USEFUL but it is also DANGEROUS, ALL TYPES of power tend towards ABUSE, ALWAYS. (Montesquieu), it is like an implacable, physical law and the brilliant tool to PROTECT US from abuses of power, is the CONSTITUTION.
The Constitution is a text which serves to WEAKEN the powers that be. In order to do its job of protecting, it must WORRY the powers that be. CONSEQUENTLY THEY MUST FEAR IT!
But if that is the case, IF THE POWERS THAT BE SHOULD FEAR THE CONSTITUTION THEY MUST OBVIOUSLY NOT BE THE ONES TO DRAW IT UP!!!
And yet it is easy to understand and to predict that the political professionals when drawing up, themselves, the rules supposed to frighten them later, such people are in a situation of CONFLICT of INTEREST, they are at one and the same time judge and jury=> in this specific case, they are UNABLE to be impartial: they are obviously going to program THEIR power and OUR powerlessness.
And we cannot really blame them: NOBODY is strong enough to commit political hara-kiri, it’s normal, anybody would do the same thing=> IT IS UP TO US, AND US ONLY TO FORBID THEM FROM WRITING, because they will not give it up of their own accord! NEVER: the solution will not come from them but from us.
Here it is then, the mother of causes (upon which we should UNITE so as to become STRONG): it is not the role of men in power to write the rules of power we must put an end to our resignation on this point.

Well, the first decisive battle is to give back to IMPORTANT words, their REAL MEANING:
Today, before anything else, I AM NOT A « CITIZEN » (a citizen is AUTONOMOUS, he votes his own laws), I AM ONLY AN « ELECTOR », that’s to say a political infant, I AM "HETERONOMOUS": i.e. I am subject to the laws passed by others than myself.
My "parents" in politics, the elected members, do not want me to emancipate myself from them, they do not want me to grow up and to become autonomous: they refuse to let me vote myself for or against the laws to which I am submitted.
Let me remind you of the coup d’État of 4 February 2008, during which our so-called « representatives » imposed upon us, via parliamentary vote the anticonstitutional treaty that we had just expressly refused by referendum ! This political rape is extremely serious and yet we have absolutely NO WAY of resisting, even that.
They say that we are "incompetent"! They treat us like children!
BUT THAT IS WELL AND TRULY OUR FAULT, perhaps we are children to a certain extent (children believe in « Father Christmas », electors believe in « universal suffrage ») : WE ACCEPT to call « democracy » (demos cratos, the power to the people ) ITS ABSOLUTE OPPOSITE : the so-called modern « democracy » what is it? Well, it’s the only the right to 1) designate our MASTERS, 2) from among people we have NOT CHOSEN, 3) and without having any means of resisting a possible betrayal between two elections. 4) With, as well the RIGHT OF EXPRESSION —BUT WITHOUT ANY CONSTRAINING FORCE.—, 5) and that’s all.
The real name of this anti-democratic regime is « REPRESENTATIVE GOVERNMENT» (at least allegedly representative)
In fact, we agree to call « Constitution » a text which is not one.. We need TO KNOW WHAT WE WANT: THE SIMPLE WORD constitution OR THE REAL PROTECTION that it should provide for?
So; to resist well, we must begin by a STRIKE AGAINST LYING WORDS such as "democracy", « universal suffrage", "citizen" et "constitution", which HAVE BEEN GIVEN THE OPPOSITE MEANING by the POWER THIEVES.

And this ANTIDEMOCRATIC project was MADE ON PURPOSE FROM THE VERY BEGINNING!
SIEYÈS (one of the most influential thinkers of the French Revolution), said in 1789:
« Citizens who designate representatives abandon and must abandon making the laws themselves; they have no particular will to impose. If they dictated their will, France would no longer be that representative State ; it would be a democratic State. The people, I repeat, in a country that is not a democracy , (and France cannot be one), the people can only speak, can only act via their representatives». Abbé SIEYÈS, speech of 7 September 1789.
Well, I think that that is clear, isn’t it?
And this other quotation, even more explicit from VOLTAIRE:
« A well organized society is one in which a small number of people make a greater number of people work, is fed by them and governs them ». Voltaire a democrat? Pull the other one… Oligarch!
HISTORY has shown us in detail the SHAM and the PERMANENT RIGGING of REPRESENTATIVE GOVERNMENT for over 200 years => I warmly recommend you to watch the videos of Henri Guillemin on the net.
And those people knew very well what they were doing, they knew very well that what they wanted was « election » not drawing lots:
ALL OF THE THINKERS OF THE WORLD BEFORE 1789, from Plato-Aristotle to Montesquieu-Rousseau, KNEW and wrote that
1) ELECTION IS ARISTOCRATIC BY NATURE, THUS OLIGARCHIC and that 2) THE ONLY DEMOCRATIC PROCEDURE IS THE DRAWING OF LOTS, accompanied by THOUSANDS OF CHECKS of the people that the luck of the draw has designated.
Read these two quotations, 2,000 years apart:
Aristotle: «Elections are aristocratic and not democratic: they introduce an element of deliberate choice of the selection of the best citizens, the aristoi, instead of government by the people as a whole».
Montesquieu: «Suffrage via lots is the nature of democracy; suffrage by choice is the nature of aristocracy.»
OK, this is not a hare-brained idea of old man Chouard… It is a question of DEFINITIONS, to be respected SO THAT WORDS MAY HAVE A MEANING, SO THAT THEY SHOULD KEEP THEIR « TRUE MEANING ». And it is like that THE WHOLE WORLD OVER.

I should like to refer to history and to facts. : WE HAVE TWO, QUITE LONG, HISTORICAL EXPERIENCES : democracy and thus the drawing of lots, Athens for over 200 years, 2,500 years ago, and representative government and thus the election, for over 200 years too, since 1789 => look at the RESULTS :
1) I draw your attention, Ladies and Gentlemen to the FACT that, for over 200 years, the drawing of lots ALWAYS gave power to the poorest, « the 99% » (look at the two centuries of democracy in Athens, there are no exceptions).
2) WHEREAS experience shows us that an ELECTION ALWAYS GIVES POWER TO THE RICHEST 1% (look at the last 200 years, there are no exceptions).
=> So my central question is: «HOW MUCH LONGER ARE THE POOR (the 99%) GOING TO PREFER ELECTION to DRAWING OF LOTS???» (against their most obvious interests).
Our preference for elections is incomprehensible. There are only MYTHS to explain it: the drawing of lots hasn’t been taught for 200 years at the school called « republican ». (everyday they drum it into us that « elections=democracy, democracy=elections…), which explains the intellectual difficulty we have in taking this procedure on board , the procedure that we need so badly (all over the world) to get out of the mess we are in: it takes TIME TO BE DISINTOXICATED.
The drawing of lots frightens you? To reassure you, I must warn you against a frequent MISUNDERSTANDING:
In a democracy, it is not the people who are chosen by lots who decide! Drawing lots serves PRECISELY to WEAKEN THE REPRESENTATIVES (broadly speaking, they are the people who prepare the laws and those who apply it : civil servants, police, judges…) => with the drawing of lots, we weaken these representatives SO THAT THEY REMAIN OUR SERVANTS AND NEVER BECOME OUR MASTERS => DRAWING LOTS IS THE GUARANTEE THAT THE PEOPLE WILL REMAIN SOVEREIGN.
I haven’t got time to develop this, but don’t dismiss too quickly the drawing of lots in politics: there are LOTS OF EXPERIMENTS ON EARTH WHICH ARE WORKING PERFECTLY: A case in point is BRITISH COLOMBIA (near Vancouver) which had its whole electoral code rewritten (complex and sizeable) by an assembly composed of people who had been designated by the drawing of lots, and the story they told the journalists, these simple citizens alarmed at first but reassured afterwards becoming competent through their work, and finally with tears in their eyes at the moment they submitted their text, proud as can be for having succeeded and obtaining 57% of the referendum. … All of the experiences of citizen juries chosen by drawing lots have revealed an undeniable competence of the ordinary citizen.

But let’s be careful: to defend this idea of drawing lots (for the Constituent assembly at least, and possibly representatives afterwards), we can only count on ourselves, normal people, at the base, those who DON’T WANT power.
At this point, I would like to share with you this wonderful thought by Alain (the great philosopher), who used to say:
« THE MOST VISIBLE CHARACTERISTIC OF THE JUST MAN IS NOT TO WANT AT ALL TO GOVERN OTHERS, BUT TO GOVERN ONLY HIMSELF. THAT DECIDES EVERYTHING. YOU MIGHT AS WELL SAY THAT THE WORST WILL GOVERN ».
In an electoral regime, which gives power to those who want it, Alain is right; the worst will govern.
But on the contrary, the drawing of lots can get us out of this trap by proposing power to all of those who don’t want it. (and who are often the best amongst us).
=> We must spread the word, amongst us, amongst « normal » people and we must all become « trainers of trainers » so that we can QUICKLY become billions of « white cells » (or « well-meaning viruses ») disseminating a simple and powerful idea, an idea which aims precisely (with all of our united forces) at the Achilles’ heel of the oligarchy: WE DEMAND THE HONESTY OF THE CONSTITUENT PROCESS BY REPLACING ELECTION BY A DRAWING OF LOTS AND THE FORMING OF THE CONSTITUENT ASSEMBLY BY THIS MEANS

15 minutes, it’s too short, I haven’t been able to show you the link (essential !) between MONEY and the constitution (indissociable).
I don’t have time here to say more: you must go and look for the rest on the web and in books WORK. Have a look at le-message.org for example.
Come and join us on the net: we are currently DEMONSTRATING THAT WE NEED, AND THAT WE ARE CAPABLE, THAT WE WANT TO WRITE OUR OWN CONSTITUTION OURSELVES, OUR SOCIAL CONTRACT.
This idea that I am building with you, IT WILL WORK FOR EVERY COUNTRY IN THE WORLD
And if there are REALLY LOTS OF US, it will be sufficient to WANT IT for that to arrive WITHOUT VIOLENCE.
Thank you.
Étienne Chouard.




What a job!
Étienne.

Aucun commentaire:

Justice = Pax - Peace - Paz - Paix - Vrede - Frieden - Shalom - Salam - Mir - Pau - Pokoj - Shanti - Ashkharh...Abenaki OLAKAMIGENOKA Afrikaans VREDE Akan ASOMDWOE Akkadian SALMU Alabama ITTIMOKLA Albanês PAQE Algonquin WAKI IJIWEBISI Alsaciano FRIEDE Amharic SELAM Árabe SALAM Aranese PATZ Armenio ASHKHARH Assamese SHANTI Aymara HACANA Bemba MUTENDEN Basque (Euzkera) BAKEA Bavariano FRIDN Batak PARDAMEAN Belorusso PAKOJ Bengali SHANTI Bhojpuri SHANTI Isaïe 32, 17

Rechercher dans ce blog

Chargement...

Translate

Politesse et étiquette

Les commentaires si possible signés, concis ou non, courtois et pertinents, même très critiques sont appréciés. Toute discussion peut être source de progrès. Les autres, surtout les vulgaires, pourraient être supprimés .

(c) Date de l'article, sinon 2000 Famille de Siebenthal, Lausanne, Suisse. 021 616 88 88

Sites que vous devriez visiter, merci

Saint Jean-Paul II a comparé le rapport sexuel entre les époux chrétiens à l'adoration eucharistique.

http://desiebenthal.blogspot.com/2011/05/le-rapport-sexuel-est-comparable.html


http://michaeljournal.org

http://ferraye.blogspot.com/

Un pour tous, tous pour un, IEOUA, LIOBA, Alleluia

Un pour tous, tous pour un, IEOUA, LIOBA, Alleluia
Image des rings burgondes

von Siebenthal

von Siebenthal
Signification des armoiries:chapelle de Gstaad, St Niklaus. Mettons le dragon qui est en chacun de nous sous 7 verrous. Meaning of the coat of arms: Chapel of Gstaad, St Niklaus. Let the dragon that is in each of us within 7 locks. http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/misericordes-suisses.html

Un pour tous, tous pour un.

Un pour tous, tous pour un.
Le dragon de nos armoiries qui crache le feu sur le casque. http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/misericordes-suisses.html

Les valeurs suisses

Les valeurs suisses
Un pour tous, tous pour un.

Archives du blog

Les sept verrous qui bloquent le dragon qui est en chacun d'entre nous.

On triomphe des 7 vices capitaux par l’exercice des 7 vertus opposées.

Ainsi on triomphe :

de l’orgueil par l’humilité,

de l’avarice par la libéralité,

de la luxure par la chasteté,

de la colère par la patience,

de la gourmandise par l’abstinence,

de l’envie par l’amour fraternel,

de la paresse par la diligence et l’ardeur dans le service de Dieu.

Un combat à la fois, un par jour est plus efficace.

Sagesse de la première Alliance...Isaïe 11.1-3

Un rejeton sortira de la souche de Jessé,
un surgeon poussera de ses racines.
Sur lui reposera l’Esprit du Seigneur,
esprit de sagesse et d’intelligence,
esprit de conseil et de force,
esprit de connaissance et de crainte du Seigneur
son inspiration est dans la crainte [piété] du Seigneur.


ll y a sept dons du Saint-Esprit qui nous aident dans ce combat :

1 le don de Sagesse ;

2 d’Intelligence ;

3 de Conseil ;

4 de Force ;

5 de Science ;

6 de Piété ;

7 de Crainte de Dieu.

A quoi servent les 7 dons du Saint-Esprit ?

Les 7 dons du Saint-Esprit servent à nous confirmer dans la Foi, l’Espérance et la Charité ; et à nous rendre prompts aux actes de vertu nécessaires pour acquérir la vie chrétienne et le CIEL.

Qu’est-ce que la Sagesse ?

La Sagesse est un don par lequel, élevant notre esprit au-dessus des choses terrestres et fragiles, nous contemplons les choses éternelles, c’est-à-dire la Vérité qui est Dieu, en qui nous nous complaisons et que nous aimons comme notre souverain Bien.

Qu’est-ce que l’Intelligence ?

L’Intelligence est un don par lequel nous est facilitée, autant que c’est possible pour un homme mortel, l’intelligence de la Foi et des divins mystères que nous ne pouvons connaître par les lumières naturelles de notre esprit.

Qu’est-ce que le Conseil ?

Le Conseil est un don par lequel, dans les doutes et les incertitudes de la vie humaine, nous connaissons ce qui contribue le plus à la gloire de Dieu, à notre salut et à celui du prochain.

Qu’est-ce que la Force ?

La Force est un don qui nous inspire de l’énergie et du courage pour observer fidèlement la sainte loi de Dieu et de l’Eglise, en surmontant tous les obstacles et toutes les attaques de nos ennemis.

Qu’est-ce que la Science ?

La Science est un don par lequel nous apprécions sainement les choses créées, et nous connaissons la manière d’en bien user et de les diriger vers leur fin dernière qui est Dieu.

Qu’est-ce que la Piété ?

La Piété est un don par lequel nous vénérons et nous aimons Dieu et les Saints, et nous avons des sentiments de miséricorde et de bienveillance envers le prochain pour l’amour de Dieu.

Qu’est-ce que la Crainte de Dieu ?

La Crainte de Dieu est un don qui nous fait respecter Dieu et craindre d’offenser sa divine Majesté, et qui nous détourne du mal en nous portant au bien dans l'amour.


Les dons du Saint Esprit
(CEC 1830-1831 ; ST I-II 68.1-8)


Les dons sont des habitudes, habitus infus, qui sont en nous et qui nous rendent réceptifs aux motions du Saint-Esprit, pour nous faire mieux agir en faveur du bien commun.

« Les dons sont des habitus qui perfectionnent l’homme pour qu’il suive promptement l’impulsion du Saint-Esprit, de même que les vertus morales disposent les facultés appétitives à obéir à la raison. Or, de même qu’il est naturel pour les facultés appétitives d’être mues par le commandement de la raison ; de même il est naturel pour toutes les facultés humaines d’être mues par l’impulsion de Dieu comme par une puissance supérieure. » ST I-II 68.4

Les sept dons du Saint Esprit
(ST I-II 68.4)


Intelligence : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans l’appréhension, par l’intelligence, des vérités spéculatives (ST II-II 8.1-8).
Conseil : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans l’appréhension, par l’intelligence, des vérités pratiques (ST II-II 52.1-4).
Sagesse : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans le jugement, par l’intelligence, des vérités spéculatives (ST II-II 45.1-6).
Connaissance : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans le jugement, par l’intelligence, des vérités pratiques (ST II-II 9.1-4).
Piété : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans les appétits de l’amour des choses qui concernent un autre (ST II-II 121.1-2).
Force : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans les appétits de la crainte des choses qui nous concernent (ST II-II 138.1-2).
Crainte : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans les appétits du désir des choses nous concernant (ST II-II 19.1-12).

http://www.lumenc.org/maladies.php

Les conseils du pape François pour se confesser

© POOL-OR/CPP/CIRIC

© POOL-OR/CPP/CIRIC

Dans un petit livret intitulé « Prends soin de ton cœur », offert par le pape François aux pèlerins de la place Saint Pierre après l'Angelus du 22 février, se trouvent différents textes à méditer pendant le carême et un examen de conscience pour se préparer à la confession.

  • Une distribution un peu particulière a eu lieu il y a quelques jours place Saint-Pierre, à Rome. Des bénévoles, parmi lesquels de nombreux sans-abri venus en pèlerinage, ont distribué à la foule réunie pour entendre l'Angelus un petit carnet offert par le pape pour le premier dimanche du carême.
  • Notre cœur doit se convertir au Seigneur, a insisté François lors de l'Angélus. C’est pourquoi, en ce premier dimanche, j’ai pensé vous offrir, à vous qui êtes ici sur la place, un petit livret de poche intitulé "Prends soin de ton cœur". »

Celui-ci rassemble quelques enseignements de Jésus et les contenus essentiels de la foi, comme les sept sacrements, les dons de l'Esprit Saint, les dix commandements, les vertus, les œuvres de miséricorde, etc. On y trouve aussi un examen de conscience dont le pape avait souligné l'importance lors de sa messe quotidienne à la chapelle de la maison Sainte-Marthe le 11 octobre 2014. « Avoir un cœur recueilli, un cœur dans lequel nous savons ce qui se passe et ici et là, nous pouvons exercer une pratique ancienne mais efficace de l’Église : l’examen de conscience. Qui d’entre nous, le soir, avant de finir sa journée, reste tout seul ou toute seule et se pose la question : qu’est-ce qui s’est passé aujourd’hui dans mon cœur ? Qu’est-il arrivé ? Quelles émotions ont traversé mon cœur ? Si nous ne faisons pas cela, nous ne réussissons pas ni à bien veiller ni à bien protéger notre cœur »

I. Petits rappels sur le sacrement de Confession (ou de Pénitence ou de Réconciliation)

Un vrai chrétien a le souci constant de conserver son âme en état de grâce aux yeux de Dieu. Il sait, en effet, d’une part, que nul ne connaît ni le jour ni l’heure de sa mort et que, d’autre part, l’âme, pour être admise au bonheur parfait et éternel du Ciel, doit être entiè­rement purifiée du péché. C’est pourquoi il reçoit volontiers le sacrement de la Réconciliation.

Par ce sacrement, on obtient la rémission de tous les péchés person­nels (quelle qu’en soit la gravité) commis après le baptême. Ce pouvoir qu’avait le Christ, il l’a transmis à ses Apôtres quand, leur apparaissant après sa Résurrection, il leur a dit : Recevez le Saint-Esprit : les péchés seront remis à ceux à qui vous les remettrez ; ils seront retenus à ceux à qui vous les retiendrez (Jean, XX, 23). Ce pouvoir passa des Apôtres à leurs successeurs.


Tout chrétien doit recevoir ce sacrement au moins une fois chaque année. Il comporte :

L’examen des fautes commises.
Le regret de les avoir commises (Contrition).
La résolution sincère de les éviter à l’avenir.
L’accusation des péchés, au moins graves, à un prêtre approuvé, tenant la place de Dieu.
L’absolution donnée par le prêtre au nom de Jésus-Christ.
L’accomplissement de la pénitence qu’il a imposée (Satisfaction).


Le sacrement de pénitence produit notre propre mort au péché et notre résurrection à la vie en Dieu. Il prolonge ainsi notre baptême et nous prépare à l’eucharistie. Il doit laisser dans nos âmes une immense joie, car c’est un sacrement de vie.


II. Quelques conseils pour bien réaliser son examen de conscience

Par une courte prière, demander à Dieu et à Notre-Dame la grâce de bien connaître les péchés dont on est coupable.

S’examiner sur les Commandements de Dieu et de l’Église ; les péchés capitaux ; les devoirs de son état.

Pour aider le plus d’âmes possible, dont les besoins sont très divers, l’examen proposé ci-après est plutôt détaillé. Mais il est rappelé qu’en confession seule l’accusation des péchés mortels est obligatoire. Un péché est mortel quand, sachant pleinement que la matière en était grave, on l’a néanmoins commis avec un entier consentement. C’est alors une rupture d’amour avec Dieu. Et comme l’âme cesse ainsi d’être unie à Dieu - de qui elle tenait sa vie -, elle meurt surna­turellement : le péché a été "mortel" pour elle.

L’examen terminé, demander instamment à Dieu, par l’intercession de la Vierge Marie, la grâce d’une vraie contrition des péchés com­mis et la ferme résolution de les éviter à l’avenir, conditions indispen­sables pour obtenir le pardon de ses péchés.

Pour exciter en soi le regret de ses fautes, réfléchir durant quelques instants :

au redoutable châtiment du purgatoire ou de l’enfer que l’on a mérité ;
aux souffrances et à la mort que Jésus-Christ endura pour l’expiation de nos péchés ;
à la bonté d’un Dieu d’amour et de miséricorde, offensé par le péché qui a produit une rupture profonde, surtout s’il a été mortel.

Puis, réciter lentement l’acte de contrition.

III. Quelques conseils pour recevoir le sacrement lui-même

Avant de rentrer au confessionnal, ou immédiatement en entrant, suivant la coutume, réciter le « Je confesse à Dieu… » LeConfiteor nous remet devant cette réalité du péché et nous fait accomplir le mouvement de « conver­sion » nécessaire, vers Dieu et vers les autres :

Parce que nous nous sommes opposés à l’Amour tout-puissant, en cherchant à réaliser notre bonheur contre Lui ou sans Lui, nous disons : « Je confesse à Dieu tout-puissant » ;

Parce que nous avons porté atteinte à l’œuvre de l’Incarnation et de la Rédemption, en nous séparant de tous ceux qui ont coopéré à cette œuvre, notamment de la Mère du Christ, nous disons : « Je confesse … à la Bienheureuse Marie toujours Vierge » ;

Parce que nous nous sommes opposés à l’œuvre de lutte et de fidélité des anges, l’attente des martyrs, des prophètes de l’Ancien Testament, morts pour que le Règne du Messie se réalise, à l’œuvre des apôtres et des saints qui ont travaillé pour le Christ, nous disons : « Je confesse… à saint Michel (vainqueur du démon), à saint Jean Baptiste (dernier des pro­phètes), aux apôtres (représentés par saint Pierre et saint Paul), et à tous les saints » ;

Enfin, parce que notre péché s’est opposé à toute l’Église et nous sépare des autres membres du Corps Mystique que le prêtre représente, en même temps qu’il tient la place de Jésus Christ, nous disons : « Je confesse… à vous, mon Père… ».


Avant de commencer l’énumération des péchés, préciser : le temps écoulé depuis la dernière confession ; un oubli ou une dissimulation de péché grave dans celle-ci ; une ou plusieurs mauvaises communions (en état de péché grave) ; une omission de la pénitence donnée (volontaire ou non).


Accuser sincèrement tous les péchés mortels que l’on a commis, avec leur nombre et les circonstances qui les ont modifiés (aggravés, allégés), comme par exemple, les péchés commis avec d’autres personnes qu’on a ainsi scandalisées, ou qu’on a entraîné au péché.

L’accusation des péchés véniels n’est pas indispensable car on peut en obtenir le pardon par d’autres moyens que la confession, par exemple la prière, l’aumône, la pénitence… Pourtant, cette accusation est fort conseillée car, par le sacrement de la Confession, on obtient des grâces spéciales pour éviter ces péchés véniels à l’avenir.

Dans le cadre de confessions régulières, on peut dire où l’on en est par rapport à son défaut dominant, ou par rapport à ses résolutions.

Si l’on est troublé ou que l’on a peur, ou tout simplement si on hésite, on peut demander au prêtre de nous interroger, ou de nous renseigner sur la gravité d’un péché.

Terminer par : « Je m’accuse de tous ces péchés, de tous ceux que j’aurais pu avoir oublié et de tous ceux de ma vie passée ; j’en demande très humblement pardon à Dieu, et à vous mon Père, pénitence et absolution si vous m’en jugez digne ».


Ecouter avec attention le mot d'exhortation du prêtre. Avant l'absolution, bien regretter ses péchés, et réciter à cet effet l'acte de contrition : « Mon Dieu, j'ai un très grand regret de Vous avoir offensé, parce que Vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché Vous déplaît. Je prends la ferme résolution avec le secours de Votre sainte grâce de ne plus Vous offenser et de faire pénitence. »


Après la confession, accomplir la pénitence imposée par le confesseur au plus tôt, afin de ne pas l’oublier ; remercier Dieu du pardon obtenu ; renouveler sa résolution d’éviter tout péché à l’avenir, surtout le péché grave.


Examen de conscience détaillé

Avant de commencer cet examen, adresser à Dieu cette prière :

Mon Dieu, je vous supplie, par l’intercession de la Vierge Marie, de m’accorder la grâce de bien connaître tous les péchés dont je suis coupable. Faites qu’ensuite je m’en accuse avec un sincère regret de les avoir commis et une ferme volonté de les éviter à l’avenir et qu’ainsi j’en obtienne le pardon de votre miséricorde infinie. Ainsi soit-il.


Examen sur les commandements de Dieu

1er Commandement : « Tu adoreras Dieu seul et l’aimeras plus que tout… »

Omission de la prière (en particulier le matin et le soir), de la fré­quentation des sacrements de la Pénitence et de l’Eucharistie… Communions ou confessions sacrilèges… Manque de respect des sacrements… Manque au jeûne avant la communion (une heure au moins)… Violation du secret de confession… Doutes volontaires contre la foi… Mise en péril de la foi par la lecture de journaux impies, par des fréquentations dangereuses… Respect humain… Manque de confiance en Dieu ou confiance présomptueuse en ses propres forces… Indifférence à l’égard de Dieu… Manque de soumission à la volonté de Dieu… Pratiques superstitieuses, spiritisme… Critiques de la religion… Adhésion à des mouvements incompatibles avec la foi catholique… Négligence dans sa formation chrétienne…


2ème Commandement : « Tu ne prononceras le nom de Dieu qu’avec respect… »

Emploi inutile du nom de Dieu… Blasphèmes, imprécations, jurons… Serments faux ou inutiles… Irrespect à l’égard des personnes et des choses consacrées à Dieu… Souhaits néfastes à l’égard de soi-même ou d’autrui… Non-accomplissement des vœux émis…


3ème Commandement : « Tu sanctifieras le jour du Seigneur… »

Omission volontaire ou sans motif de l’assistance à la Messe domini­cale ou des fêtes d’obligation… Retard volontaire ou dissipation durant ces Messes… Travail fait ou ordonné sans nécessité ou permission… Recherches de distractions contraires à la sanctification du dimanche…


4ème Commandement : « Tu honoreras ton père et ta mère… »

Manque d’amour, d’affection, de respect, d’obéissance, d’assistance à l’égard des parents durant leur vie et de prière à leur intention après leur mort… Peine causée… Souhaits de mal… Disputes d’intérêt en famille… Manque de déférence et de soumission à l’égard des supérieurs…

Pour les parents à l’égard de leurs enfants : négligence dans leur édu­cation chrétienne ou leur pratique religieuse, mauvais exemples donnés, manque de surveillance, de soins, de disponibilité, de conseils ou de corrections nécessaire… Dureté, injustice, sévérité excessive…


5ème Commandement : « Tu ne tueras point… »

Meurtre, tentative de suicide, euthanasie… Avortements, stérilisations… Souhait de mort ou de malheur à l’égard d’autrui… Vengeance, coups, blessures, torts causés à la santé, drogues, alcool, mutilations… Insultes, injures, mépris, faux rapports, haine, violences, refus de pardonner, vengeances… Indifférence à la peine d’autrui… Scan­dales par mauvais exemples, par conseils ou approbation silen­cieuse…


6ème et 9ème Commandements : « Tu ne feras pas d’impureté… » et « Tu n’auras pas de désir impur volontaire… »

Pensées ou désirs impurs provoqués en soi ou chez les autres… Conversations, chansons, lectures, spectacles immoraux (TV, Internet…) Flirts… Familiarités coupables… Danses lascives… Touchers indécents… Actions contraires à la chasteté, seul ou avec d’autres : masturbation, relations charnelles en dehors du mariage, homosexualité… Tenues ou attitudes provocantes…

Pour les fiancés : Légèretés, tendresses excessivement sensuelles… Relations prématrimoniales… Cohabitation…

Pour les époux : Atteintes coupables à la fécondité du mariage, contraception permanente ou temporaire… Limitation de l’usage du mariage aux jours inféconds sans cause sérieuse… Adultère (pensées, désirs, actions)… Liaisons… Divorce… Remariage civil… Refus injuste du droit du conjoint…


7ème et 10ème Commandements : « Tu ne voleras pas… » et « Tu ne désireras pas injustement le bien d’autrui… »

Vol (quoi ? combien ? circonstances ?), recel, objets trouvés ou empruntés et non rendus… Dommages injustes causés au prochain dans ses biens… Fraudes, manœuvres déloyales dans le travail, les affaires, le commerce, les contrats… Pots-de-vin… Coopération à des injustices… Recel d’objets volés… Négligence dans le paiement des dettes… Salaires insuffisants… Exploitation des faibles… Dommages aux biens collectifs… Désirs de vol ou d’injustices… Non-réparation de dommages causés… Non-restitution… Gaspillage… Travail bâclé…


8ème Commandement : « Tu ne mentiras pas… »

Mensonges avec ou sans préjudice pour autrui… Médisances ou calom­nies, faites ou approuvées… Faux témoignages en justice… Accusations injustes… Jugements téméraires… Rapports injustes nuisibles… Violation du secret, confié ou professionnel, des correspondances… Dissimulation, hypocrisie… Tricheries… Promesses non tenues… Refus de rectifier la vérité…


Examen sur les commandements de l’Église

Tu sanctifieras les fêtes d’obligation (Noël, Ascension, Assomption, Toussaint).

Tu assisteras à la messe les dimanches et fêtes d’obligation.

Tu te confesseras au moins une fois l’an.

Tu communieras chaque année au Temps pascal.

Tu jeûneras les jours fixés par l’Église (Mercredi des Cendres et Vendredi Saint).

Tu ne mangeras pas de viande les jours fixés par l’Église (c’est-à-dire, les jours de jeûne et les vendredis de Carême). Pour les autres vendredis de l’année, cette abstinence peut être remplacée par une autre forme de pénitence (qu’il faut alors accomplir sous peine de péché).


Examen sur les péchés capitaux

ORGUEIL : Amour-propre désordonné… Complaisance en soi-même… Egoïsme… Ambition démesurée… Vanité mondaine… Présomption… Attitudes hautaines, susceptibilité…

AVARICE : Vices contraires aux 7ème et 10ème commandements. Refus de partager, d’aider ceux qui sont dans le besoin (aumône) …

LUXURE : Vices contraires aux 6ème et 9ème commandements.

ENVIE : Jalousie du bonheur, des biens, des succès des autres ; joie de leurs malheurs, de leurs misères, de leurs revers…

GOURMANDISE : Excès dans le manger, le boire… Ivrognerie… Sensualité… Ivresse des stupéfiants…

COLÈRE : Manque de maîtrise de soi, emportements, rancunes, res­sentiment, murmures, bouderie, brusquerie, grossièreté, cruauté…

PARESSE : Dans le lever, le travail, les prières… Oisiveté… Fuite systématique des efforts…


Examen sur les devoirs d’état

N.B. L’examen suivant est très détaillé, et reprend en partie ce qui a déjà été vu auparavant.


Alors qu’il est très important, c’est un domaine qu’on oublie souvent dans l’examen de la conscience. Selon son état de vie et ses responsabilités :


1. Devoirs personnels de chrétiens :

Quelle importance ai-je attaché à ma vie chrétienne, au milieu de toutes mes occupations ? A-t-elle la première place ? Y a-t-il dans ma vie une cohérence entre ma foi et mes œuvres ?

Est-ce que je crois à la présence et à l’action du Seigneur dans le monde et dans ma vie de chaque jour ? Ai-je cherché à mieux connaître sa pensée et sa volonté en face des événements, en face des autres, et de mes problèmes personnels ? Suis-je fidèle à la vocation que Dieu m’a envoyée ?

Ai-je cherché à grandir dans la foi, à approfondir ma connaissance du Sei­gneur par la lecture de l’Évangile et du Catéchisme, ou par tout autre moyen mis à ma disposition : retraites, cours, prédications… ?

Ai-je eu peur de témoigner de ma foi par lâcheté, respect humain ? N’ai-je pas cédé aux doutes, à l’inquiétude, à l’angoisse, au désespoir ?

Ai-je compté sur le Seigneur dans les difficultés et dans les tentations ?

Est-ce que je vis dans l’attente de la vie éternelle ?

Ai-je prié ? Régulièrement ? Avec mon cœur ? Avec toute ma vie ?

Ai-je pris part à la Sainte Messe quand l’Église me le demande ? Y ai-je participé de mon mieux ?

Ai-je vécu le dimanche comme un jour de prière et de joie ? N’ai-je pas accom­pli des travaux qui ne sont pas conformes à cet esprit ?

Ai-je fait quelque chose pour aider la mission d’évangélisation de l’Église ? Pour ramener mes connaissances à la vraie foi ?

N’ai-je pas refusé par souci de ma tranquillité ou par égoïsme de m’engager dans un mouvement d’Église ?

Ai-je collaboré loyalement avec les prêtres de l’Église ? Les ai-je aidé autant que je pouvais ?


2. Devoirs envers le prochain :

Est-ce que j’aime le prochain d’un amour vrai et efficace ?

La misère, les souffrances des autres sont-elles pour moi une préoccupation ? Ai-je fait mon possible pour les sou­lager ?

Ai-je cherché à comprendre les autres ? Ai-je cherché à les aider en mettant à leur disposition mon amitié, mon temps, mes biens ?

N’ai-je jamais blessé les autres par mes paroles, mes gestes ?

Ai-je risqué de porter atteinte à la vie des autres ou à la mienne, par des im­prudences dans le travail, le sport ou sur la route ?

En quoi ai-je pu trahir l’amour des autres : indifférence, oubli des autres, mise à l’écart de certains, mauvais caractère, volonté d’avoir raison à tout prix, jalousie, envie, désir de vengeance, mépris, jugement téméraire, haine, rail­lerie, médisance, calomnie, secrets ré­vélés, achats ou ventes à des prix injustes, dettes impayées, choses non rendues, gaspillage ou détérioration des biens collectifs, mauvais exemple, scan­dale d’autant plus grand qu’il vient d’un témoin du Christ, refus de pardonner.


3. Devoirs familiaux :

Enfants :

Ai-je vraiment aimé mes parents, en évitant d’augmenter leurs difficultés, en leur apportant mon concours, en leur manifestant mon affection ?

Ai-je respecté mes parents ? En leur parlant avec déférence, en ne les jugeant pas sans les comprendre ?

Ai-je respecté l’autorité de mes parents en écoutant leurs conseils, leurs ordres et en les exécutant de mon mieux ?

N’ai-je pas gêné l’atmosphère familiale par de la mauvaise humeur, de la bouderie, de la révolte ?

Est-ce que j’aide de mon mieux mes parents âgés quand ils sont dans la gêne, ou malades ou isolés ?

Est-ce que je cherche à bien m’entendre avec tous les membres de ma famille ?


Personnes mariées :

Suis-je fidèle à l’amour promis le jour du mariage ? Ai-je cherché à développer cet amour, à me donner sans réserve et à me sacrifier ?

Ai-je souci des désirs, des goûts, des difficultés de mon époux ou de mon épouse ?

N’ai-je pas négligé mon foyer ? Ai-je le souci de penser à deux les pro­blèmes de ma famille ?

N’ai-je pas gâché notre amour en ne maîtrisant pas suffisamment les défauts de mon caractère ?

N’ai-je pas recherché les joies du mariage par simple égoïsme ?

La communion des cœurs et des esprits l’emporte-t-elle et anime-t-elle celle des corps ?

N’ai-je pas par égoïsme refusé d’avoir des enfants ? Ai-je dans ce but utilisé des moyens défendus ?

Est-ce que j’apporte toute l’attention voulue à l’éducation de mes enfants ?

Est-ce que je cherche à les connaître, à les comprendre, à découvrir leurs goûts, leur vocation, à suivre leur évolution quand ils grandissent ?

Ai-je pensé à leur donner le moyen d’exercer leur liberté quand ils grandissent ?

Mon attitude envers eux ne manque-t-elle pas de fermeté ou au contraire d’affection et de confiance ?

Est-ce que je leur donne le bon exemple ?

Ai-je cherché à les éduquer religieusement ? Leur ai-je donné le sens de la prière ?

Ai-je cherché à garder au foyer le sens du jour du Seigneur ? Ai-je aidé mes enfants à préparer leur messe ?

Ai-je considéré comme un honneur et un devoir de donner à Dieu des prêtres, des religieuses ?

Notre foyer est-il accueillant pour les autres ?


4. Devoirs professionnels :

Enfants :

Ai-je manqué l’école par ma faute ?

Ai-je mal étudié mes leçons, mal fait mes devoirs ?

Ai-je triché en classe (copié, soufflé) ?


Adultes :

Ai-je négligé mon travail ?

Ai-je conscience des responsabilités qu’engage ma situation, mon rôle ?

Quelle est mon attitude à l’égard de ceux qui me dirigent ? N’ai-je pas cherché, par méchanceté ou jalousie, à miner leur autorité ?

Quelle est mon attitude vis à vis de ceux qui travaillent avec moi ? N’ai-je pas tendance à me décharger sur les autres de ma tâche ? Est-ce que je sais les aider, les soutenir, entretenir avec eux des relations de bonne camaraderie ?

Ai-je pris ma place dans les organisa­tions professionnelles ?

Quelle est mon attitude vis à vis de ceux que je commande ou que j’emploie ? Est-ce que je les rétribue conformément à la justice ? Les ai-je traité humainement, en res­pectant leur dignité d’hommes ? Ne leur ai-je pas confié des tâches au-dessus de leurs forces ? Leur ai-je accordé le repos auquel ils ont droit et dont ils ont besoin ?


5. Devoirs civiques :

Ai-je rempli mes devoirs de chrétien dans la société ?

Ai-je cherché à m’informer le mieux possible pour comprendre les pro­blèmes sociaux et économiques ? A découvrir les solutions justes et efficaces ?

Ai-je le souci de tenir ma place dans la vie de la cité ou de la nation pour lui donner une meilleure orienta­tion ? Ai-je su accepter les charges mu­nicipales ou autres en les envisageant comme un service ?

Ai-je choisi mes représentants en fonc­tion de leur aptitude à promouvoir le bien commun et la loi divine plutôt qu’en fonction de leur aptitude à défendre mes intérêts ?

Ai-je fait mon possible pour faire changer les lois injustes (Avortements, divorce, euthanasie, pacs, etc.) ?

Examen de conscience pour Adultes

________________________________

Je crois en un Sauveur aimant qui pardonne mes péchés et qui me donne la grâce de devenir un Saint. Par le ministère de ses Prêtres, Jésus–Christ accomplit l’un et l’autre dans le Sacrement de Pénitence.

"Comme le Père M’a envoyé, Moi aussi Je vous envoie … Recevez le Saint Esprit. Les péchés seront pardonnés à qui vous les pardonnerez ils seront retenus à qui vous les retiendrez." (Jean XX : 21-23)

"Vos péchés seraient-ils rouges comme l’écarlate, ils deviendront blancs comme la neige." (Isaie I : 18)

"Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs." ( Matt. IX : 13)

"Les hommes ont reçu de Dieu un pouvoir accordé ni aux Anges,ni aux Archanges. Jamais il n’a dit aux Esprits Célestes « Tout ce que vous lierez et délierez sur la terre sera lié et délié dans le ciel ». Les Princes de ce monde peuvent seulement lier et délier le corps. Le pouvoir du prêtre va plus loin, il atteint l’âme et elle est exorcisée non seulement par le baptême, mais encore plus par le pardon des péchés. Ne rougissons donc pas de confesser nos fautes. Celui qui rougit de découvrir ses péchés à un homme et qui ne se confesse pas, sera couvert de honte au Jour du Jugement en présence de tout l’univers," (St Jean Chrysostome, Traité sur les prêtres, Livre 3)

Prière avant la confession: O Seigneur, accordez-moi la lumière pour que je me voie comme Vous me voyez, et le grâce de regretter vraiment et effectivement mes péchés. O Marie, aidez-moi à faire une bonne confession.

Comment se confesser: D’abord, examinez bien votre conscience, puis dites au prêtre le genre précis de péchés que vous avez commis et dans la mesure du possible, combien de fois vous les avez commis depuis votre dernière bonne confession. Il n’est obligatoire de confesser que les péchés mortels puisqu’on peut obtenir le pardon des péchés véniels par les sacrifices et les actes de charité. Si vous n’avez pas la certitude qu’un péché soit mortel ou véniel, mentionnez votre doute au confesseur. Souvenez-vous aussi que la confession de péchés véniels aide à éviter le péché et à progresser vers le Ciel.

Conditions nécessaires pour qu’un péché soit mortel:

Matière grave
Pleine connaissance
Entier consentement de la volonté.

Considérations préliminaires:

Ai-je parfois omis de confesser un péché grave dans le passé ; ou ai-je volontairement déguisé ou caché un tel péché ?
Nota bene : Cacher des péchés rend invalide la confession .
La confession est secrète, c’est à dire que c’est une faute mortelle pour le prêtre de révéler à qui que ce soit l’objet d’une confession.
Ai-je été coupable d’irrévérence envers ce sacrement en omettant d’examiner ma conscience avec soin?
Ai-je négligé de faire la pénitence donnée par le prêtre?
Ai-je des habitudes de péchés graves à confesser d’abord (par exemple: impureté, ivrognerie, etc.)

Premier Commandement:

Je suis le Seigneur Ton Dieu. Tu n’auras pas des dieux étrangers devant Moi. (y compris les péchés contre la Foi, l’Espérance et la Charité)

L'amour de l'argent est la racine de tous les maux, c'est une idolâtrie...

Ai-je négligé de connaître ma foi selon l’enseignement du catéchisme, par exemple le Symbole des Apôtres, les Dix Commandements, les Sept Sacrements, le Notre Père, etc.?
Ai-je volontairement mis en doute ou renié l’un des enseignements de l’Eglise?
Ai-je pris part à quelque culte non- catholique?
Suis-je membre de quelque organisation religieuse non-catholique, société secrète ou groupe anti-catholique?
Ai-je, en toute connaissance, lu quelque littérature hérétique, blasphématoire ou anti catholique?
Ai-je pratiqué des superstitions (telles que les horoscopes, prédiction d’avenir, spiritisme, etc.)
Ai-je omis des obligations ou pratiques religieuses pour des motifs de respect humain?
Me suis-je recommandé chaque jour à Dieu?
Ai-je été fidèle à mes prières quotidiennes?
Ai-je fait mauvais usage des Sacrements? Les ai-je reçus sans respect (par exemple la Communion dans la main) ou de manière invalide?
Me suis-je moqué de Dieu, de Notre-Dame, des Saints, de l’Eglise, des Sacrements ou d’autres sujets sacrés?
Ai-je été coupable de grande irrévérence dans l’Eglise (par exemple: conversation, comportement ou vêtement)?
Ai-je été indifférent vis-à-vis de ma foi catholique – en croyant qu’on peut se sauver dans n’importe quelle religion, que toutes les religions se valent?
Ai-je présumé de la miséricorde de Dieu en toute circonstance?
Ai-je désespéré de la miséricorde de Dieu?
Ai-je trahi Dieu?
Ai-je donné trop d’importance à quelque créature, activité, objet ou opinion?

Deuxième Commandement:

Tu ne prendras pas en vain le Nom du Seigneur Ton Dieu.

Ai-je blasphémé le Nom de Dieu à tort, inconsidérément ou en matière légère et triviale?
Ai-je murmuré ou gémi contre Dieu (blasphème)?
Ai-je prononcé des malédictions contre moi-même ou les autres, ou toute créature?
Me suis-je emporté contre les autres jusqu’à provoquer des jurons ou des blasphèmes contre Dieu?
Ai-je manqué à un vœu fait à Dieu?

Troisième Commandement:

Souvenez –vous de sanctifier le Sabbat.

Ai-je manqué la Messe le dimanche ou une fête d’obligation?
Ai-je été en retard à la Messe ou l’ai-je écourtée par ma faute?
Ai-je fait manquer la Messe à d’autres ou leur ai-je fait écourter la Messe?
Ai-je été volontairement distrait pendant la Messe ?
Ai-je fait ou commander un travail servile non nécessaire le dimanche ou les jours de fête d’obligation?
Ai-je acheté ou vendu sans nécessité ce jour là?

Quatrième Commandement:

Honore ton père et ta mère.

Ai-je désobéi ou manqué de respect envers mes parents ou ai-je négligé ou refusé de les aider dans leurs besoins ?
Ai-je manqué de respect pour des personnes chargées de me commander?
Ai-je calomnié ou insulté des prêtres ou d’autres personnes consacrées à Dieu?
Ai-je manqué de respect vis à vis des personnes âgées?
Ai-je maltraité mon conjoint ou mes enfants?
Ai-je désobéi ou manqué de respect à mon mari?
En ce qui concerne mes enfants:

Ai-je négligé leurs besoins matériels?
Me suis-je soucié de les faire baptiser de bonne heure?1
Ai-je pris soin de leur éducation religieuse personnelle?
Leur ai-je permis de négliger leurs devoirs religieux?
Leur ai-je permis le flirt ou des fréquentations régulières sans perspective du mariage dans un proche avenir?
Ai-je veillé à leurs compagnies?
Ai-je omis de les discipliner quand c’était nécessaire?
Leur ai-je donné un mauvais exemple?
Les ai-je scandalisés par des disputes avec mon conjoint en présence de mes enfants? En jurant ou blasphémant en leur présence?
Ai-je gardé la modestie à la maison?
Leur ai-je permis de porter des vêtements immodestes (mini jupes, pantalons serrés, robes ou pulls trop ajustés, corsages transparents, shorts courts, tenues de bain provocantes, etc.)? 2
Leur ai-je refusé la liberté de se marier ou de suivre une vocation religieuse?

________________________________

1 Les nouveaux nés devraient être baptisés dès que possible. Sauf prescription diocésaines particulières, il semble généralement admis qu’un nouveau-né devrait être baptisé dans l’intervalle de une semaine ou dix jours environ après sa naissance. Beaucoup de catholiques repoussent le baptême à une quinzaine ou un peu plus. L’idée d’administrer le baptême dans les trois jours après la naissance est considérée comme trop stricte. Saint Alphonse, suivant l’opinion commune, pensait qu’un délai non motivé au-delà de dix ou onze jours serait un péché grave. Par rapport à la coutume moderne, connue et non corrigée par les Ordinaires locaux, un délai non motivé au delà d’un mois serait un péché grave. S’il n’y a pas de danger probable pour l’enfant, les parents ne peuvent être convaincus de péché grave en différant le baptême un peu au-delà de trois semaines au plus, mais l’usage de faire baptiser un nouveau-né dans l’intervalle d’environ une semaine ou dix jours après la naissance est fort recommandable et en vérité, une date plus précoce peut être recommandée à juste titre. — H. Davis S.J., Moral and Pastoral Theology, Vol. III, Pg.65, Sheed and Ward, New York, 1935

2 Demander le feuillet LF05 Règles Mariales pour la Modestie dans le vêtement.

Cinquième Commandement:

Tu ne tueras pas.

Ai-je provoqué, désiré ou hâté la mort ou la blessure physique de quelqu’un?
Ai-je entretenu de la haine contre quelqu’un?
Ai-je opprimé quelqu’un?
Ai-je désiré la vengeance?
Ai-je été cause d’inimitié entre d’autres personnes?
Ai-je querellé ou combattu quelqu’un?
Ai-je souhaité du mal à quelqu’un?
Ai-je eu l’intention ou tenté de blesser ou de maltraiter d’autres personnes?
Y a-t-il quelqu’un avec qui je refuse de parler ou contre qui je garde rancune?
Ai-je pris plaisir aux malheurs de quelqu’un?
Ai-je été jaloux ou envieux?
Ai-je pratiqué ou essayé de pratiquer un avortement ou conseillé à quelqu’un de le faire
Ai-je, d’une manière ou d’une autre, mutilé mon corps sans nécessité?
Ai-je eu des pensées de suicide ou des tentatives?
Me suis-je enivré ? Ai-je pris des drogues interdites?
Ai-je trop mangé ou est-ce que je néglige de me nourrir convenablement? (c’est à dire avec des aliments sains)
Ai-je manqué à la correction fraternelle?
Ai-je nuit à l’âme de quelqu’un, surtout aux enfants en scandalisant par le mauvais exemple?
Ai-je nuit à moi-même en exposant mon âme aux tentations volontairement et sans nécessité. (par exemple: mauvaises émissions, mauvaises chansons, plages, etc.)?

Sixième et Neuvième Commandement:

Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne désireras pas la femme de ton prochain.

Ai-je refusé à mon conjoint, à ma conjointe, les droits du mariage?
Ai-je pratiqué le contrôle des naissances (pilules, appareils, retrait)?
Ai-je abusé des droits du mariage de quelque autre manière?
Ai-je commis l’adultère ou la fornication ( pratiques sexuelles prémaritales)?
Ai-je commis un péché contre nature dans le domaine de la pureté (homosexualité ou lesbianisme en pensée, en parole ou en action )?
Ai-je touché ou embrassé quelqu’un de manière impure?
Me suis-je engagé dans des baisers prolongés et passionnés en dehors du mariage ?
Me suis-je engagé dans des affections désordonnées?
Ai-je pratiqué l’impureté solitairement ( masturbation )?
Ai-je entretenu des pensées impures et m’y suis-je complu?
Me suis-je laissé aller à des désirs sensuels pour quelqu’un ou ai-je volontairement désiré voir ou faire quelque chose d’impur?
Me suis-je laissé aller volontairement à quelque plaisir sexuel complet ou incomplet en dehors du mariage?
Ai-je été occasion de péché pour d’autres en portant des vêtements immodestes, trop serrés ou provocants de toute autre manière?
Ai-je agi pour provoquer ou occasionner chez les autres des pensées ou des désirs impurs délibérément ou par légèreté?
Ai-je fait des lectures indécentes ou regardé de mauvais film?
Ai-je regardé des films et des émissions érotiques ou la pornographie par internet ou permis à des enfants de le faire?
Ai-je prononcé des paroles ou raconté des histoires indécentes?
Ai-je écouté volontairement de telles histoires?
Me suis-je vanté de mes péchés ou complu dans les péchés du passé?
Me suis-je trouvé en compagnie impudique?
Ai-je consenti à des regards impudiques?
Ai-je négligé de contrôler mon imagination?
Ai-je prié tout de suite pour bannir de si mauvaises pensées et tentations?
Ai-je évité la paresse, la gourmandise, l’oisiveté et les occasions d’impureté?
Ai-je pris part à des danses immodestes et à des spectacles indécents?
Suis-je resté sans nécessité seul en compagnie de quelqu’un du sexe opposé en dehors du mariage?

Nota bene: Ne pas craindre de dire au prêtre tout péché d’impureté que vous avez pu commettre. Ne pas cacher ou essayer de déguiser de tels péchés. Le prêtre est là pour vous aider et vous pardonner. Rien de ce que vous dites ne le choquera, donc ne craignez pas, quelque puisse être votre honte.

Septième et Dixième Commandement:

Tu ne voleras pas. Tu ne convoitera pas les biens du prochains.

Ai-je volé quelque chose? Quoi ou combien?
Ai-je endommagé le bien des autres?
Ai-je par négligence abîmé le bien des autres?
Ai-je été négligent dans la gestion de l’argent et des biens d’autrui?
Ai-je triché ou fraudé?
Ai-je participé excessivement à des jeux d’argent?
Ai-je refusé ou négligé de payer mes dettes?
Ai-je acquis un bien notoirement volé?
Ai-je omis de rendre des objets prêtés?
Ai-je trompé mon employeur sur ma journée de travail?
Ai-je triché sur les salaires de mes employés?
Ai-je refusé ou négligé d’aider quelqu’un en urgente nécessité?
Ai-je omis de restituer en cas de vol, de tricherie ou de fraude?
Ai-je envié à un autre ce qu’il avait?
Ai-je été jaloux du bien d’autrui?
Ai-je été avare?
Ai-je été cupide et avare, accordant trop d’importance aux biens matériels et au confort? Mon cœur est-il porté vers les possessions terrestres ou les vrais trésors du Ciel ?

Huitième Commandement:

Tu ne porteras pas de faux témoignage envers ton prochain.

Ai-je menti à propos de quelqu’un?
Mes mensonges ont-ils causé un tort matériel ou spirituel?
Ai-je porté des jugements téméraires (c’est à dire cru fermement, sans preuve évidente à la culpabilité de quelqu’un dans un crime ou une faute morale?
Ai-je nui à la bonne réputation de quelqu’un en révélant des fautes vraies mais cachées (délation )?
Ai-je révélé les péchés d’autrui?
Ai-je été coupable de cafardage (c’est à dire d’avoir rapporté quelque chose de défavorable dit par quelqu’un à propos d’un autre de manière à créer l’inimitié entre eux)?
Ai-je encouragé ou prêté l’oreille à la diffusion du scandale concernant mon prochain?
Ai-je prêté de faux serments ou signé de faux documents?
Suis-je critique, négatif ou peu charitable dans ma conversation?
Ai-je flatté les autres?

Les Sept Péchés Capitaux et les Vertus opposées.

Orgueil..............................................Humilité
Avarice............................................Libéralité
Luxure.............................................Chasteté
Colère...............................................Douceur
Gourmandise....................................Tempérance
Jalousie...........................................Amour fraternel
Paresse............................................Effort

Cinq effets de l’Orgueil

La vaine gloiren a. Vantardise b. Dissimulation/Duplicité
Ambition
Mépris des autres
Colère / Vengeance / Ressentiment
Entêtement / Obstination

Neuf manières d’être instrument de péché pour d’autres.

A. Ai-je sciemment été cause de péché ?
B. Ai-je coopéré au péché des autres ?

Le conseil
Le commandement
Le consentement
La provocation
La louange ou la flatterie
La dissimulation
La participation
Le silence
La défense du mal accompli.

Les Quatre Péchés qui crient vengeance au Ciel.

Le meurtre volontaire
La Sodomie ou le Lesbianisme
L’oppression des pauvres
La fraude sur le juste salaire du travailleur.

Les Six Commandements de l’Eglise.

Ai-je entendu la Messe le dimanche et les fêtes d’obligation?
Ai-je pratiqué le jeûne et l’abstinence les jours désignés et ai-je observé le jeûne eucharistique?
Me suis-je confessé au moins une fois l’an?
Ai-je reçu la Sainte Eucharistie au temps de Pâques?
Ai-je contribué au soutien de l’Eglise dans la mesure où je le dois?
Ai-je observé les lois de l’Eglise concernant le mariage (c’est à dire le mariage sans présence d’un prêtre ou mariage avec un parent ou non-catholique)?

Les Cinq Blasphèmes contre le Cœur Immaculé de Marie.

Ai-je blasphémé contre l’Immaculée Conception?
Ai-je blasphémé contre la Virginité Perpétuelle de Marie?
Ai-je blasphémé contre la Divine Maternité de Notre Dame ? Ai-je manqué à reconnaître Notre Dame comme Mère de tous les hommes?
Ai-je cherché officiellement à semer dans les cœurs des enfants l’indifférence ou le mépris, ou même la haine de ce Cœur Immaculé?
L’ai-je outragée directement dans Ses Saintes Images?

Finalement:

Ai-je reçu la Sainte Communion en état de péché mortel? (Sacrilège)

Examen des péchés véniels d’après St Antoine-Marie Claret.

L’âme devrait éviter tous les péchés véniels, spécialement ceux qui ouvrent la voie du péché mortel. Ce n’est pas assez , mon âme, de prendre la ferme résolution de souffrir la mort plutôt que de commettre un péché mortel. Il est nécessaire de former une résolution semblable par rapport au péché véniel. Celui qui ne trouve pas en lui-même cette volonté ne peut trouver la sécurité. Rien ne peut nous donner une certaine sécurité du salut éternel comme une vigilance incessante pour éviter même le moindre péché véniel et un sérieux remarquable en tous points touchant toutes les pratiques de la vie spirituelle - sérieux dans la prière et les rapports avec Dieu, sérieux dans la mortification et le renoncement, sérieux dans l’humilité et l’acceptation du mépris, sérieux dans l’obéissance et le renoncement à sa volonté propre, sérieux dans l’amour de Dieu et du prochain . Celui qui veut atteindre ce sérieux et le garder, doit nécessairement prendre la résolution d’éviter toujours spécialement les péchés véniels

suivants:

Le péché d’admettre en son cœur tout soupçon non fondé, tout jugement injuste contre le prochain.
Le péché d’entrer en conversation sur les défauts d’autrui et de manquer à la charité de toute autre manière même légèrement.
Le péché d’omettre, par paresse, nos pratiques spirituelles ou de les accomplir avec négligence volontaire.
Le péché d’avoir une affection désordonnée pour quelqu’un.
Le péché d’avoir une vaine estime de soi-même ou une vaine satisfaction dans ce qui nous concerne
Le péché de recevoir le Saint Sacrement de manière insouciante, avec des distractions et autres irrévérences et sans préparation sérieuse.
Impatiences, ressentiment, tout manquement à accepter des déceptions comme venant de la Main de Dieu ; car cela met obstacle à la voie des décrets et dispositions de la Divine Providence par rapport à nous-mêmes.
Le péché de se donner occasion de ternir même de loin l’éclat immaculé de la sainte pureté.
La faute de cacher volontairement à ceux qui devraient les connaître, les mauvaises inclinations, les faiblesses et les mortifications, en cherchant à poursuivre la route de la vertu, non sous la direction de l’obéissance, mais en se laissant guider par ses propres caprices.

Nota bene: Ceci s’entend de circonstances où nous pourrions avoir une direction qui mérite d’être recherchée, mais nous préférons suivre nos faibles lumières personnelles).

Prière pour une bonne confession

O mon Dieu, par mes péchés détestables, j’ai crucifié de nouveau Votre Divin Fils et L’ai tourné en dérision. A cause de cela, j’ai mérité Votre Colère et me suis rendu digne des feux de l’Enfer. Combien aussi j’ai été ingrat envers Vous, mon Père Céleste, qui m’avez tiré du néant, m’avez racheté par le Précieux Sang de Votre Fils et m’avez sanctifié par Vos Saints Sacrements et le Saint Esprit. Mais dans Votre Miséricorde, vous m’avez réservé cette confession. Recevez –moi de nouveau comme Votre fils prodigue et accordez-moi de bien me confesser pour que je puisse recommencer à Vous aimer de tout mon cœur et de toute mon âme et par conséquent garder vos commandements et souffrir patiemment toute expiation temporelle qui reste à accomplir. J’espère obtenir de Votre bonté et puissance, la vie éternelle au Paradis. Par Jésus-Christ Notre Seigneur. Amen.

Note Finale

N’oubliez pas de confesser vos péchés avec regret surnaturel en même temps que ferme résolution de ne plus retomber dans le péché et d’éviter les occasions prochaines de péché. Demandez à votre Confesseur de vous aider en toute difficulté qui entraverait une bonne confession. Accomplissez promptement votre pénitence.

Acte de Contrition

O mon Dieu, je regrette du fond du cœur de vous avoir offensé. Et je déteste tous mes péchés, parce que je redoute la perte du Ciel et les peines de l’Enfer, mais surtout parce que mes péchés Vous offensent, mon Dieu, qui êtes toute bonté et qui méritez tout mon amour. Je prends la ferme résolution, avec le secours de Votre Grâce, de confesser mes péchés, de faire pénitence et d’amender ma vie. Amen.


EXAMEN DE CONSCIENCE POUR ADULTES

Résumé: Il faut rechercher au moins tous les péchés mortels dont on se souvient et qui n’ont pas encore été confessés dans une bonne confession et à un prêtre ayant les pouvoirs pour absoudre. Un péché est mortel s’il y a : gravité de matière, pleine connaissance et plein consentement. Indiquer, dans la mesure du possible, leur espèce et leur nombre (même pour les désirs). Pour cela on demande à Dieu la grâce de bien connaître ses fautes et on s’examine sur les Dix Commandements et les préceptes de l’Église, sur les péchés capitaux et les devoirs de notre état. Il faudra penser à accuser également les péchés qui ont pu être commis par omission. N.B.: La confession est sacrilège lorsqu’on a volontairement caché des fautes mortelles. COMMANDEMENTS DE DIEU l er Commandement : « Tu adoreras Dieu seul et tu l’aimeras plus que tout. » Dieu est-il au centre de ma vie ? Est-il bien pour moi un Père à l’amour duquel je réponds par un amour total et une généreuse obéissance ? Jésus est-il vraiment mon Maître et mon modèle, celui dont je vis par la foi et les sacrements ? Manquements par omission ou négligence dans les prières (matin, soir, dans les tentations) et la réception des sacrements. Tiédeur. Respect humain pour manifester sa foi. Parole ou acte contre la religion. Adhésion à des mouvements incompatibles avec la foi catholique. Superstitions, spiritisme. Avoir tenté Dieu. Péchés contre la foi : refus d’adhérer à une ou plusieurs vérités révélées. Doutes volontaires. Négligeance dans sa sa propre formation religieuse. Lectures, émissions et spectacles portant atteinte à la foi ou à la morale. Péchés contre l’espérance : manque de confiance en la bonté et la providence de Dieu. Découragement, désespoir. Compter sur ses seules forces. Prétexter de la bonté de Dieu pour pécher. Ne pas désirer le ciel. Péchés contre la charité : indifférence par rapport à Dieu ; absence de prière et de pratique religieuse. Sacrilèges en profanant les choses saintes, en particulier confessions (incomplètes volontairement) et communions sacrilèges (reçues en état de péché mortel). Envers le prochain : refus de voir Dieu dans nos frères; haines, mépris, moqueries ; refus d’assister son prohain dans les graves nécessités. 2e Commandement : « Tu ne prononceras le nom de Dieu qu’avec respect. » Transgresser les serments et vœux faits en son nom. Associer son nom à des serments faux ou inutiles. Blasphémer son nom, celui de la Vierge ou des saints. Prononcer des imprécations contre soi ou contre autrui. 3e Commandement : « Tu sanctifieras le jour du Seigneur. » Avoir manqué à la sainte Messe par sa faute, y être arrivé en retard. Avoir fait ou fait faire “des travaux et des occupations qui empêchent le culte dû à Dieu, la joie propre au jour du Seigneur, ou la détente convenable de l’esprit et du corps” (can.1247). Avoir été à des amusements ou réunions dangereuses pour la foi ou les mœurs. 4e Commandement : « Tu honoreras ton père et ta mère. » Enfants de tous âges : Manque d’amour, de respect, d’obéissance (dans les limites de leur autorité), de reconnaissance et d’assistance (matérielle, spirituelle) aux parents. Parents : ne pas témoigner de l’affection à tous ses enfants ; ne pas leur donner l’exemple d’une vie vertueuse et chrétienne. Envers ceux encore sous leur dépendance : Association Notre Dame de Chrétienté manquements dans leur formation humaine et chrétienne (instruction religieuse, choix de l’école); et dans ses devoirs de surveillance, de conseil et de corrections nécessaires. Tous : disputes d’intérêt en famille. Manquements dans l’accomplissement du travail dans le respect dû à l’autorité (dans le métier, la vie collective) ou dans les responsabilités des dirigeants (conditions de travail honnêtes, juste salaire, respect vis-à-vis des employés). Insoumission aux lois civiles justes (impôts, service militaire, devoir civique). 5e Commandement : « Tu ne tueras point. » Meurtre, tentative de suicide, imprudence exposant à tuer ou blesser son prochain (sport à risque, transgression grave et volontaire du code de la route, conduite en état d’ivresse). Colères, disputes, vengeances, refus de pardon, rancunes, envie, jalousie, drogue. Excès dans les boissons, gourmandise. Attitude insultante et scandaleuse. Participation (par action ou par omission), à la stérilisation, à l’avortement, à l’euthanasie, au suicide. Incitation à la violence, à la lutte des classes. Haine raciale ou ethnique. 6e et 9e Commandements : « Tu ne commettras pas d’impureté. Tu n’auras pas le désir impur volontaire. » Pensées, désirs et actes commis seul ou avec d’autres contre la pureté. Conversations et chansons déshonnêtes. Lectures, spectacles (TV, films,...), fréquentation de lieux exposant à l’impureté. Responsabilité dans le péché d’autrui (danse, mode et attitude provocantes). Personnes mariées : Limitation de l’usage du mariage aux jours inféconds sans cause sérieuse. Moyens contraceptifs, ponctuels ou permanents. Refus des droits du conjoint. Adultère (pensées, désirs, actions). Infidélité affective. Liaison extra-matrimoniale. Divorce. “Remariage”. Fiancés : Manifestations de tendresse excessivement sensuelles. Relations pré matrimoniales. Cohabitation. 7e et 10e Commandements : « Tu ne voleras pas. Tu ne désireras pas injustement le bien des autres. » Participation direct ou indirect à des vols, fraudes, injustices. Dettes impayées. Non restitution. Recel d’objets volés. Tort causé dans les ventes, contrats, transactions. Tricheries. Fraudes. Pots de vin. Non-respect des lois sociales justes sur le travail, les assurances... Travail bâclé ; perte de temps. Dépenses excessives, par luxe, vanité, etc. Gaspillage. 8e Commandement : « Tu ne mentiras point. » Mensonges. Faux témoignage. Accusations injustes. Jugements téméraires. Calomnies (personnes ou institutions). Secrets violés. Médisances, ragots. Refus de réparer ou de rectifier COMMANDEMENTS DE L’ÉGLISE 1. Tu sanctifieras les dimanches et fêtes d’obligation (en France : Noël, Pâques, Ascension, La Pentecôte, Assomption, Toussaint) : par l’assistance à la messe et l’abstention d’activités contraires à la sanctification du jour du Seigneur (voir 3e commandement de Dieu). 2. Tu te confesseras au moins une fois l’an. 3. Tu communieras chaque année au Temps pascal (de Pâques à la Pentecôte). 4. Tu jeûneras ou feras abstinence les jours fixés. Jeûne et abstinence: Mercredi des Cendres et Vendredi Saint ; abstinence : tous les vendredis de l’année (les vendredis autres que ceux du Carême, on peut remplacer l’abstinence par une autre pénitence). 5. Tu contribueras selon tes moyens aux dépenses de l’Eglise. Association Notre Dame de Chrétienté DEVOIRS D’ÉTAT 1. Devoirs de chrétien : effort pour tendre à la perfection de la charité ; témoignage de cohérence entre la foi et les œuvres ; fidélité à la vocation reçue de Dieu ; dimension apostolique de sa vie ; approfondissement de sa foi ; aide à l’Eglise ; respect et obéissance à la hiérarchie dans ce qui dépend de son autorité. 2. Devoirs dans la famille : fidélité et don de soi dans le mariage ; générosité dans la procréation et l’éducation des enfants ; amour et entraide ; affection et assistance aux ascendants. 3. Devoirs dans la profession application au travail ; sens de la justice dans les rapports professionnels, dans les contrats. 4. Devoirs dans la cité : participation à la vie de la cité, devoir électoral ; respect des lois justes ; effort pour faire changer les lois injustes (avortement, ...) ; solidarité avec les plus démunis. MAÎTRISE DE SON TEMPÉRAMENT Il faut soumettre à la raison et à la loi de Dieu les passions déréglées par le péché originel et nos propres péchés. On distingue sept tendances qui nous inclinent au mal : - l’orgueil : amour désordonné de soi-même qui engendre l’ambition, la présomption, la vaine gloire, les attitudes hautaines, les vanités mondaines. - l’avarice : attachement désordonné aux richesses qui engendre l’injustice, l’endurcissement du cœur, le défaut de générosité pour faire l’aumône, l’aveuglement de l’esprit. - la luxure : vice contraire, voir 6e et 9e commandements. - L’envie : nous attriste à la vue des qualités ou des succès d’autrui ; engendre la calomnie, la jalousie, les discordes, les actions portant tort à autrui. - la gourmandise : excès dans le manger et le boire (alcoolisme) qui met en danger notre santé et nous fait perdre la possession de nous-mêmes. - la colère : fait perdre le contrôle de soi-même et porte aux injures, querelles, coups... - la paresse : incline à fuir l’effort dans le travail, l’accomplissement des devoirs. Association Notre Dame de Chrétienté

Mit freundlichen Grüssen

Avec mes meilleurs salutations
Distinti saluti
Kind regards, yours sincerely
Saludos cordiales
בברכה, בכבוד רב
С уважение
ขอแสดงความนับถือ
你的真诚的
المخلص

Nouvelle adresse: 23, Av. Edouard Dapples, CH 1006 LAUSANNE. SUISSE

Tél: international ++ 41 21 616 88 88

Mobilisation générale: épargnes, retraites... volées légalement ! Comme à Chypre et en Grèce... Arnaque de la création monétaire du néant, ex nihilo... Grâce à monnaie-pleine, on peut rédiger ensemble un projet de loi d'application ou un contre-projet et reprendre ainsi toutes les meilleures solutions, BNS, RBI, monnaie, crédits, etc...

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/swiss-positive-money-social-credit.html

Thème pour l'année 2016: Donner à chacun ce qui lui est dû par un dividende social à tous!
à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

Invitations 2017
In English
http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/10/free-invitations-every-year.html

en français:
http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/10/invitations-gratuites-chaque-annee.html

Avec mes meilleurs salutations
Distinti saluti
Kind regards, yours sincerely

Nouvelle adresse: 23, Av. Edouard Dapples, CH 1006 LAUSANNE. SUISSE

Tél: international ++ 41 21 616 88 88

Mobilisation générale: épargnes, retraites... volées légalement !

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/swiss-positive-money-social-credit.html

Thème pour l'année 2016: Donner à chacun ce qui lui est dû par un dividende social à tous!
à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

Articles les plus consultés