Translate

Partagez

"D'abord ils nous ignorent, ensuite ils se moquent de nous, puis ils nous combattent, et enfin nous gagnons! "(Mahatma Gandhi 1869-1948)

mercredi 5 août 2009

La plupart des vaccins viennent d’avortements ...


Plaintes pénales contre des vaccins dangereux pour la santé.

Quelques faits:

La plupart des vaccins sont faites avec des Cellules diploïdes humaines (provenant du tissu foetal humain d'avortements) ...

L'aluminium donne l'Alzheimer
Le mercure est très dangereux.
La gélatine rappelle la maladie de la vache folle...
Les cellules de singe peuvent provoquer le sida...

LES VACCINATIONS - COMPOSITION DES VACCINS chimiques

1.Liste des vaccins
2.Profils et définitions

Cette liste se veut représentative, mais non exhaustive, des divers types de vaccins (les noms des vaccins sont, pour la plupart, ceux utilisés aux Etats_Unis)

NOM DESCRIPTION FABRICANT ELABORATION
Acte Hib Combinaison de Haemophilus influenzae du Type B (Hib) et de tétanos Laboratoires Connaught 1_800_822_2463 produit en utilisant le sulfate d'ammonium, formaline, saccharose, thiomersal (dérivé mercuriel) : semi_synthétique
Attenuvax Vaccin de la rougeole Merck & Co, Inc. 1_800_672_6372 produit en utilisant de la néomycine, sorbitol, gélatine hydrolysée : embryon de poussin
Biavax Vaccin de la rubéole Merck & Co.,Inc.1_800_672_6372 produit en utilisant la néomycine, sorbitol, support hydrolysé de gélatine : cellules diploïdes humaines (provenant du tissu foetal humain d'avortements)
DTP Diphtérie, tétanos et vaccin Pertussis (coqueluche) SmithKline Beecham Pharmaceuticals 1_800_366_8900 produit en utilisant du phosphate d'aluminium, formaldéhyde, sulfate d'ammonium, globules rouges purifiés de mouton, glycérol, chlorure de sodium, support thiomersal : hydrolysat pancréatique porcin (porc) de caséine
DTP Acel_Immunisé Combinaison de diphtérie, tétanos et du vaccin acellulaire Pertussis (coqueluche) Laboratoires Lederle 1_800_934_5556 produit en utilisant le formaldéhyde, thiomersal, hydroxyde d'aluminium, phosphate d'aluminium, polysorbate 80, gélatine
Energix_B Hépatite B SmithKline Beecham Pharmaceuticals 1_800_633_8900 produit en utilisant l'hydroxyde d'aluminium, support thiomersal : levure (probablement un résidu de 5%)
Fluvirin Vaccin du virus de la grippe Medeva Pharmaceuticals 1_888_medeva, (716)274_5300 produit en utilisant du fluide embryonnaire (œuf de poulet), néomycine, polymyxin, thiomersal, betapropiolactone : fluide embryonnaire (oeuf de poulet)
FluShield Vaccin du virus de la grippe, Trivalent, Types A & B Wyeth_Ayerst 1_800_934_5556 produit en utilisant le sulfate de gentamicine, formaldéhyde, polysorbate 80, tri(n)butylphosphate, thiomersal : embryons de poussin
Havrix Hépatite A SmithKline Beecham Pharmaceuticals 1_800_633_8900 produit en utilisant la formaline, hydroxyde d'aluminium, phenoxyethanol, polysorbate 20, support résiduel des protéines MRC5 : cellules diploïdes humaines (provenant du tissu foetal humain d'avortements)
HibTiter Hemophilus influenzae Type B (Hib) Laboratoires Lederle 1_800_934_5556 produit en utilisant le polyribosylribitol, sulfate d'ammonium, support thiomersal : à base de levure
Imovax Vaccin de la rage Laboratoires Connaught 1_800_822_2463 produit en utilisant de l'albumine humaine, sulfate de néomycine, phénol : cellules diploïdes humaines (provenant du tissu foetal humain d'avortements)
Vaccin de la rage --- SmithKline Beecham 1_800_366_8900 produit en utilisant le betapropiolactone, phosphate d'aluminium, ethylmercurithiosalicylate de sodium (thiomersal), phénol : cellules fœtales de poumon de singe rhésus
IPOL Vaccin inactivé de la poliomyélite Laboratoires Connaught 1_800_822_2463 produit en utilisant 3 types de virus de poliomyélite, formaldéhyde, phenoxyethanol, néomycine, streptomycine, polymyxin B : cellules de VERO (cellules de rein de singe)
Menomune Vaccin méningococcique Laboratoires Connaught 1_800_822_2463 composants : thiomersal, lactose : antigènes polysaccharides lyophilisés de Neisseria Meningitidis
Meruvax I Mumpsvax Vaccin des oreillons Merck & Co., Inc. 1_800_672_6372 produit en utilisant la néomycine, sorbitol, support hydrolysé de gélatine : cellules diploïdes humaines (provenant du tissu foetal humain d'avortements)
MMR (ROR) Vaccin du virus de la rubéole, des oreillons et de la rougeole Merck & Co., Inc. 1_800_672_6372 produit en utilisant le sorbitol, néomycine, supports hydrolysés de gélatine : M & M (rubéole d'embryon de poussin), cellules diploïdes humaines (provenant du tissu foetal humain d'avortements)
M_R_Vax Rougeole et rubéole Merck & Co., Inc. 1_800_672_6372 produit en utilisant la néomycine, sorbitol, supports hydrolysés de gélatine : M _ embryon de poussin R _ cellules diploïdes humaines (provenant du tissu fœtal humain d'avortements)
Orimune Vaccin polio oral, trivalent Laboratoires Lederle 1_800_934_5556 produit en utilisant 3 types de virus atténués de la poliomyélite, streptomycine, néomycine, sérum de veau, sorbitol : culture de cellules de rein de singe
Pneumovax Vaccin pneumocoque, polyvalent Merck & Co., Inc. 1_800_672_6372 produit en utilisant du phénol et des polysaccharides capsulaires à partir des 23 types de pneumocoques les plus répandus
Recombivax Vaccin hépatite B Merck & Co., Inc. 1_800_672_6372 produit en utilisant le thiomersal, support d'hydroxyde d'aluminium : levure (résidu < 1% protéine de levure)
RotaShield Rotavirus, activé, oral, quadrivalent Laboratoires Wyeth_Ayerst 1_800_934_5556 produit en utilisant 1 rotavirus de singe rhésus, 3 virus rhésus humains, saccharose, glutamate monosodique (MSG), monophosphate de potassium, diphosphate de potassium, sérum fœtal de boeuf , sulfate de néomycine, amphotéricine B : ligne de cellules diploïdes de rhésus fœtal
Varivax Vaccin de la varicelle Merck & Co., Inc. 1_800_672_6372 produit en utilisant le saccharose, phosphate, glutamate monosodique, gélatine : cellules diploïdes humaines (provenant du tissu foetal humain d'avortements)

PROFILS ET DÉFINITIONS CHIMIQUES

Sources : FED (Environmental Defense Fund) & MME (Mosby's Medical Encyclopedia)

Aluminium :
Le FED a suspecté : toxicité cardiovasculaire ou sanguine, toxicité neurologique et respiratoire. Plus dangereux que la plupart des produits chimiques dans 2 systèmes sur 6 de classement sur au moins 2 listes de normalisation fédérales

Amphotéricine B :
définition du MME : drogue traitant les infections dues aux champignons. L'allergie connue à cette drogue interdit son utilisation. Les effets secondaires incluent des caillots de sang, dommages au sang, des problèmes rénaux, la nausée et la fièvre. Une fois utilisée sur la peau, des réactions allergiques peuvent se produire.

Bêta*Propiolactone :
Le FED l'a reconnu carcinogène.
Le FED a suspecté : toxicité gastro_intestinale ou hépatique, toxicité respiratoire et sensorielle. Plus dangereux que la plupart des produits chimiques dans 3 systèmes sur 3 de classement, sur au moins 5 listes de normalisation fédérales. Classé comme un des composés les plus dangereux pour l'être humain

Formaldéhyde :
Le FED l'a reconnu carcinogène
Suspecté de toxicité gastro_intestinale ou hépatique, toxicité immunitaire, neurologique et du système reproducteur, toxicité respiratoire et sensorielle. Plus dangereux que la plupart des produits chimiques dans 5 systèmes sur 12 de classement sur au moins 8 listes de normalisation fédérales. Classé comme un des composés les plus dangereux pour l'écosystème et la santé humaine

Glutamate monosodique :
Normalement utilisé comme renforçateur de goût dans une certaine variété d'aliments. Cependant, suite aux inquiétudes exprimées par l'académie américaine de pédiatrie, il a été retiré de tous les produits destinés aux enfants de moins d'une année. Des piqûres de glutamate chez les animaux de laboratoire ont eu comme conséquence des dommages aux cellules nerveuses du cerveau.

Néomycine :
un antibiotique

Phénol (acide carbolique) :
Le FED a suspecté : toxicité cardiovasculaire ou sanguine, toxicité du développement, toxicité gastro_intestinale ou hépatique, toxicité par contact avec la peau, toxicité rénale, neurologique, respiratoire et sensorielle. Plus dangereux que la plupart des produits chimiques dans 3 systèmes sur 10 de classement sur au moins 8 listes de normalisation fédérales

Phenoxyéthanol :
Le FED a suspecté : toxicité du développement, toxicité du système reproducteur. Moins dangereux que la plupart des produits chimiques dans 3 systèmes de classement.

Polymyxin :
un antibiotique

Polyribosylribitol :
un composant de la bactérie de Hib

Polysorbate :
Le FED a suspecté : toxicité par contact avec la peau ou les organes des sens

Saccharose :
sucre raffiné

Sorbitol :
le FED a suspecté : toxicité gastro_intestinale ou hépatique. Moins dangereux que la plupart des produits chimiques dans 1 système de classement

Streptomycine :
un antibiotique

Sulfate d'ammonium :
Le FED l'a suspecté de : toxicité gastro_intestinale ou hépatique, toxicité neurologique et respiratoire

Sulfate de gentamicine :
gélatine hydrolysée antibiotique : obtenu à partir des morceaux sélectionnés de peaux de veau et de bétail, d'os déminéralisés de bétail (osséine) et de peau de cochon

Thiomersal (dérivé mercuriel) :
Le FED a reconnu : toxicité du développement.
Le FED a suspecté : toxicité par contact avec la peau ou les organes des sens

Tri(n)butylphosphate :
le FED a suspecté : toxicité rénale et neurologique. Plus dangereux que la plupart des produits chimiques dans 2 systèmes sur 3 de classement, sur au moins 1 liste de normalisation fédérale

Source : Association Stelior et NATURE & SANTÉ


 
http://www.24heures.ch/vaud/actu/alerte-virus-porcin-train-gare-lausanne-2009-04-27
 
http://wakenews.net/Microsoft_Word__Anzeige_Schweiz.pdf
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Grippe_de_1918

http://www.google.ch/search?hl=fr&q=grippe+espagnole+laboratoire+us&meta=

http://911truth-sherbrooke.org/2009/04/26/h5n1-le-genome-de-la-grippe-espagnole-ressuscite-a-partir-dun-cadavre-congele/

http://www.rense.com/general68/dal.htm

http://portland.indymedia.org/en/2005/10/327804.shtml (Tamiflu est ses actionnaires du Bilderberg US dont Rumsfeld

http://www.youtube.com/watch?v=hRYmofiA6fk (Cercueils de la FEMA, etc.)

http://edition.cnn.com/2009/HEALTH/07/29/CDC.H1N1.vaccine.guidelines/

http://www.forbes.com/feeds/reuters/2009/07/29/2009-07-29T233649Z_01_N29382300_RTRIDST_0_FLU-VACCINE-USA-UPDATE-3.html

http://www.prisonplanet.com/12000-u-s-children-to-be-swine-flu-vaccine-guinea-pigs.html

http://www.prisonplanet.com/canadian-doctor-h1n1-vaccination-a-eugenics-weapon-for-mass-extermination.html

http://www.lewrockwell.com/sardi/sardi114.html

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-39997663@7-37,0.html

 http://www.lenouvelliste.ch/fr/news/valais/300-000-valaisans-a-vacciner_9-154398

http://desiebenthal.blogspot.com/2009/06/vaccins-et-certaines-manipulations.html

Un culot révélateur, l'immunité juridique pour le H1N1.

Les fabricants de vaccins contre la grippe H1N1 viennent d'obtenir l'immunité juridique


vendredi 20 mars 2009
Enquête sur une contamination...
...de vaccins par le virus de la grippe aviaire chez Baxter International
Des autorités (US) tentent de découvrir comment la compagnie Baxter International Inc., qui fabrique des vaccins, a pu produire du « matériel viral expérimental » basé sur une souche de la grippe humaine mais contaminé par le virus H5N1 de la grippe aviaire, qui a ensuite été envoyé à une entreprise autrichienne.
Par Helen Branswell
Des autorités (US) tentent de découvrir comment la compagnie Baxter International Inc., qui fabrique des vaccins, a pu produire du « matériel viral expérimental » basé sur une souche de la grippe humaine mais contaminé par le virus H5N1 de la grippe aviaire, qui a ensuite été (...)

lire la suite de l'article
mardi 25 novembre 2008
Du poison à rat dans les ingrédients du vaccin anti-HPV
Par Joanne Waldron Qu'ont en commun un raticide et le vaccin contre le papillomavirus humain (HPV) ? Réponse : un produit chimique dangereux connu sous le nom de borate de sodium. Le lecteur dégourdi a le droit de se demander ce que fabrique une toxine servant d'habitude à tuer les rats dans la recette du vaccin contre le HPV, actuellement conseillé aux fillettes dès l'âge de neuf, et même à l'étude pour la gent masculine. Hélas, la réponse n'est guère rassurante, en particulier pour les nouveaux résidents des États-Unis, pour qui l'injection anti-HPV au borate de sodium est désormais obligatoire.
Le (...)

lire la suite de l'article
samedi 15 novembre 2008
Victimes de Vaccination : revirement de la Justice
Par Pierre Luton et S.J.
Du nouveau pour les personnes ayant développé une maladie à la suite d'une vaccination : les victimes de pathologies consécutives à une vaccination doivent désormais être traitées de la même manière. Les fabricants de vaccins défectueux peuvent voir leur responsabilité engagée, en droit privé, même si le lien de causalité n'est pas formellement ni médicalement prouvé.
Un revirement de la Cour de Cassation permet désormais une uniformisation de l'indemnisation des victimes à l'occasion de vaccinations et ce, quelle que soit la juridiction, publique ou privée, annonces, dans ses (...)

lire la suite de l'article
lundi 31 mars 2008
Lettre ouverte du Docteur S. à ses confrères
Avec l'autorisation d'Alis-France que je remercie.
Jean Dornac
En cette fin du XXe siècle notre profession est en bien triste posture. Les pouvoirs publics cherchent à châtrer les médecins. Cette mutilation a pour but d'asservir, de rendre obéissant. Elle doit nous enlever à nous médecins notre courage et notre force morale. Quoi de mieux que de nous faire enfreindre le code de déontologie ?
Évoquons les articles fondamentaux du code de déontologie :
* L'article 9 qui stipule que le médecin est libre de ses prescriptions,
* l'article 10 qui précise qu'il ne peut aliéner son indépendance (...)

lire la suite de l'article
lundi 17 mars 2008
Composition d'un certain nombre de vaccins... bonjour les poisons !
Reçu de l'Association Stelior
Voici une intéressante liste de divers poisons que l'on trouve dans toutes sortes de vaccins… Comment s'étonner, ensuite, qu'il y ait des accidents, des maladies plus ou moins graves, des handicaps réellement lourds et, dans un certain nombre de cas, la mort au bout de la vaccination…
Mais, motus et bouche cousue… le chiffre d'affaires et les rentes aux actionnaires avant tout… Ce qui est tragique, c'est que vous n'avez pas grande chance de trouver ces informations dans les grands médias, tous supports confondus, alors que la propagande en faveur des vaccins se trouve partout, elle.
Il faut lutter pour (...)

lire la suite de l'article
mercredi 12 mars 2008
par Sylvie Simon
Une bombe à retardement !
Une "tromperie aggravée"
Quatorze ans après la campagne nationale de vaccination contre l'hépatite B, les responsables de deux laboratoires ayant mis au point et commercialisé le vaccin ont été mis en examen pour " tromperie aggravée ". Il était temps !
Après avoir déclaré que les accusations portées à l'encontre des responsables " ne sont pas justifiées ", le porte-parole du laboratoire Sanofi Pasteur MSD a affirmé que toute cette histoire était uniquement " franco-française ". Il n'y a que lui pour le croire, à part ceux qui sont à l'abri de toute information venant de l'étranger.
En Allemagne, comme en Grande-Bretagne, les (...)

lire la suite de l'article
mardi 11 mars 2008
par Lucienne Foucras
Un scandale encore plus grand que celui du sang contaminé
« Je montre comment nos organismes de santé publique et nos institutions médicales les plus prestigieuses ont camouflé pendant plus de dix ans un scandale encore plus grand (de l'avis des spécialistes) que celui du sang contaminé. »
Lucienne FOUCRAS
« La vaccination massive contre l'hépatite B dans les années 90 a fait des ravages dans la population. Elle n'y a pas déclenché que des scléroses en plaques comme on l'entend dire de tous côtés, mais toutes sortes de graves maladies, parfois mortelles, au minimum handicapantes, qu'elles soient hématologiques, rhumatismales et/ou auto-immunes, et à tous les (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 mars 2008
Appel international auprès des victimes du vaccin hépatite B
de Patricia Gouy
(vaccin issu de manipulations génétiques – OGM-)
Cet appel s'adresse aux victimes de tout pays pour participer à la plainte pénale déposée auprès du pôle sanitaire du TGI de Paris par l'association Action Santé Environnement représentée par Patricia GOUY (administratrice ASE, elle-même victime)
Chaque victime du vaccin hépatite B, d'une nationalité autre que française, même engagée en son pays dans quelque procédure en justice que ce soit, peut parfaitement s'associer à la démarche inscrite par Action Santé Environnement (ASE).
En effet, cette association s'est constituée Partie civile le 3 janvier 2008, (...)

lire la suite de l'article
samedi 1er mars 2008
par Dr Marie-Hélène Groussac
Réponse à M. Trémeau à propos de l'hôpital de Garches
M. Trémeau a posé une question, voir ci-dessous, au docteur Groussac. Voici la réponse très complète du docteur. Une fois de plus, je la remercie pour son travail plus que précieux.
Jean Dornac
La question de M. Trémeau :
En 1949, il y avait dans l'hôpital de Garches (AP HP) un important service uniquement spécialisé dans le traitement des séquelles paralysantes de la poliomyélite (service du docteur Grossiord). La vaccination anti-poliomyélitique est apparue peu après. Le service a fermé : il n'avait plus en France d'enfants paralysés à vie. Comment expliquez-vous cette fermeture ? Est-ce une simple (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 février 2008
Dégâts du vaccins anti hépatite : En Italie aussi !
Reçu de Patricia Gouy
Voici une information qui montre combien, en France, la désinformation dans le domaine des effets secondaires graves de certains vaccins est occultée, dissimulée pour que la population ne mette surtout pas en doute le dogme de la vaccination. Dans cette désinformation sont impliqués les pouvoirs politiques, scientifiques et médiatiques. Tout ce "beau monde" affirme, sans cesse, qu'il n'y a qu'en France que ce vaccin poserait un problème, sous-entendu que les victimes et ceux qui les défendent sont soit irresponsables, soit appartiennent à des sectes...
Merci à l'auteur de cette lettre et à son (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 février 2008
Cancer : petits soucis autour d'un gros vaccin
Deux jeunes femmes sont mortes en Allemagne et en Autriche, de façon « subite et inexpliquée », après une vaccination contre le cancer du col de l'utérus. Le lien de cause à effet n'est pas établi. Mais ces cas ravivent des questions sur les effets éventuels d'un produit-phare promu par de gros labos (Merck, Sanofi-Aventis), lancé à grand renfort de tam-tam en France fin 2006. D'autant que d'autres décès suspects ont été identifiés aux Etats-Unis.
par Philippe Bornard & Vincent Nouzille
Le communiqué est presque passé inaperçu. Deux jeunes femmes de 16 et 18 ans sont mortes en Allemagne et en Autriche d'une (...)

lire la suite de l'article
mercredi 16 janvier 2008
par Dr Marie-Hélène Groussac
Réponse à un médecin belge à propos du vaccin contre l'hépatite B
Le 11 janvier 2008,
On m'a transmis la lettre, non datée mais postérieure à 2000, d'un pédiatre, le docteur P. R. de Bruxelles. Cette lettre reprend quatre points.
Je cite : « Le vaccin Engerix contient de minimes quantités de mercure, qui n'ont jamais provoqué aucune pathologie.
Toutefois à titre de précaution, et particulièrement en pensant aux nouveaux-nés, le thiomersal a été retiré de la fabrication en 2000. […] »(les passages en italiques bleus font partie de la lettre du médecin belge)
Pour information, le thiomersal, comme tout dérivé mercuriel, est utilisé en raison de la propriété suivante : le (...)

lire la suite de l'article
vendredi 4 janvier 2008
par Dr Marie-Hélène Groussac
Vaccin hépatite B & acides aminés variants toxiques
Le 29 décembre 2007
Est-il possible de tenter de cerner les acides aminés variants isotopiques présents dans la protéine HBs du vaccin transgénique anti-hépatite B ? Cette question en appelle une autre. Est-il possible de relier certaines pathologies observées à leur action ?
Dans la thèse de médecine « Etude en analyse multivariée hépatite B versus patients vaccinés contre l'hépatite B » , certaines pathologies semblaient plus fréquentes en post-vaccination qu'en post-hépatite B. Se posait la question de l'intervention possible des adjuvants vaccinaux et, donc, de similitudes de pathologies avec d'autres (...)

lire la suite de l'article
samedi 15 décembre 2007
par Jean Dornac
Un fait pas tellement « divers » : «  Hépatite B : deux laboratoires convoqués par la justice »
« Hépatite B : deux laboratoires convoqués par la justice », c'est le titre d'un article du Parisien daté du mercredi 12 décembre 2007. Cet article est classé dans les « Faits divers », mais pour toutes les victimes du vaccin contre l'hépatite B, il ne s'agit pas vraiment d'un simple fait divers ; c'est franchement un « fait majeur » ! Quelque chose bougerait-il au royaume du dogme absolu de la vaccination ?…
L'article de François Vignolle et Marc Payet, commence ainsi :
« Entre 1994 et 1998, quelque 21 millions de Français ont été vaccinés contre l'hépatite B. Mille trois cents patients ont développé, depuis, (...)

lire la suite de l'article
mardi 27 novembre 2007
Le "Dossier noir..." : vente prorogée une fois encore
reçu de Lucienne Foucras
Le dossier noir du vaccin contre l'hépatite B
Mensonge d'Etat ?
par Lucienne Foucras
Editions Du Rocher
Date de Parution : 07/10/2004
Document – Actualité
240 pages
16 cm x 24 cm
ISBN 2268049825
Prix initial éditeur 19,90 €
Vente prolongée une ultime fois avant destruction définitive des invendus.
pour l'achat à 5 euros pièce, s'adresser à :
lucienne.foucras@wanadoo.fr
Tél : 04 76 00 10 60
30 millions de Français ont été vaccinés contre l'hépatite B au cours de la dernière décennie dont beaucoup à la suite d'une campagne de promotion du vaccin soutenue par les pouvoirs (...)

lire la suite de l'article
mardi 20 novembre 2007
Vaccin : « Pas de preuve scientifique ! »
reprise d'article
Une pièce de plus au dossier, et pas des moindres !
Jean Dornac
lundi 12 novembre 2007 Lors d'une table ronde sur le thème « Les vaccins en France : quels enjeux pour l'industrie pharmaceutique et la recherche ? », réunie le mercredi 6 juin dernier, sous la présidence de Jean-Michel Dubernard, organisé par l'Office parlementaire d'évaluation des politiques de santé (Opeps), nous apprenons maintenant que « l'utilité des vaccins n'est pas prouvée scientifiquement ».
M. Eric Guez, de Novartis Vaccines, a considéré que la défiance à l'égard du vaccin relève, en France, d'un manque de confiance dans les (...)

lire la suite de l'article
vendredi 16 novembre 2007
par Dr Marie-Hélène Groussac
Sclérose en plaques, myofaciite & protéines de choc thermique (HSP)
Le 08 novembre 2007
Depuis des lustres, il est connu que la sclérose en plaques (SEP) présente des tableaux cliniques évolutifs différents. Il existe des formes évoluant par crises, par poussées, des formes évoluant d'un seul tenant et d'autres commençant par des poussées initiales suivies, après un certain temps, d'une évolution chronique. Dans les formes évoluant par poussées, des faits étaient connus depuis longtemps, l'induction par des stress psychologiques, l'induction par certaines phases du cycle génital et l'induction, notamment l'été, au moment des fortes chaleurs, des canicules. Il est connu que (...)

lire la suite de l'article
mercredi 14 novembre 2007
Vacciner - qu'une petite piqûre d'aiguille ?
reçu de Lucienne
Voici la traduction de la présentation de l'émission sur ARTE le 27 novembre prochain à 21h40
Je suis très étonnée de ce que mon amie dit de l'épidémie de variole en Allemagne en 2006. On nous a toujours dit et répété que la variole avait été éradiquée par la vaccination..
Je lui ai donc téléphoné. Sa réponse : oui, en 2006, à Duisbourg et dans d'autres villes allemandes aussi.
Lucienne
Un film de Valentin Thum et Sabine Goette
L'invention des vaccins est un des grands succès de l'histoire de la médecine. Les épidémies comme la variole et la polio qui ont effrayé et terrifié longtemps les hommes, ont pu être (...)

lire la suite de l'article
lundi 22 octobre 2007
Vaccination : Les défis en cours !
reçu d'un ami
La lettre du Dr Viera SCHEIBNER , ci-dessous, a été envoyée et publiée par le Medical Observer, journal médical australien en février 1999.
Le 19 février 1999.
Cher Editeur,
SIMON CHAPMAN EST INVITE A S'ADMINISTRER LUI-MÊME SA PROPRE MEDICATION
Le 19 février 1999, le Medical Observer a publié un article de Simon Chapman dans lequel il lançait un défi au mouvement anti-vaccinaliste australien. Ma réponse à cet article provocateur est celle-ci :
Si les vaccins représentent une telle bénédiction, j'invite Simon Chapman à se faire injecter sur un plateau de télévision, par un médecin de mon choix et en ma (...)

lire la suite de l'article
samedi 20 octobre 2007
Santé : Vous avez dit experts ? Oh malheureux !… (2)
reçu d'un ami
1794……………………………..2007 : des questions posées il y a plus d'un siècle : TOUJOURS SANS REPONSE ! « Si les vaccins sont efficaces et sans danger, pourquoi des médecins et des chercheurs tirent-ils la sonnette d'alarme depuis cent ans ? »
Dr Eric Ancelet
« N'est-il pas stupéfiant que l'introduction systématique et obligatoire de produits dangereux dans notre sang n'ait jamais donné lieu à aucune recherche scrupuleuse, à l'établissement d'aucune statistique valable concernant ses inconvénients ? » (...)

lire la suite de l'article
vendredi 19 octobre 2007
Santé : Vous avez dit experts ? Oh malheureux !… (1)
reçu d'un ami
« L'histoire de la science est l'histoire de la lutte contre l'erreur et les idées arrêtées »
« l'organisation du silence » ?
« Le drame lié au scandale de la transfusion sanguine est là pour rappeler que ni les pouvoirs publics en charge de la santé, ni les autorités médicales censées les conseiller ne prirent l'initiative de sa révélation. Ce sont les usagers victimes de ce dysfonctionnement majeur et d'une complicité collective peu commune, qui provoquèrent l'affaire en demandant justice. »
Pr Pierre CORNILLOT Professeur d'université, doyen-fondateur de la Faculté de Médecine de Bobigny
Nombreuses sont (...)

lire la suite de l'article
mardi 16 octobre 2007
par Dr Marie-Hélène Groussac
VACCIN CONTRE LA FIEVRE JAUNE
Le 10 octobre 2007
Le STAMARIL®, en cours depuis 1986, est un vaccin anti-amaril vivant atténué produit sur cellules d'embryons de poulet. C'est depuis cette année 86, la souche 17D-204 qui est utilisée. S'agissant d'un virus, il utilise, pour ses protéines, les acides aminés des cellules de culture, ici un oiseau, donc un vertébré : ces aides aminés sont identiques à l'espèce humaine, contrairement à l'infection naturelle dont les protéines synthétisés par un moustique utilisent les acides aminés de celui-ci, donc ses variants isomériques non reconnus par l'Homme.
En théorie, c'est moins toxique de cette (...)

lire la suite de l'article
mardi 9 octobre 2007
par Dr Marie-Hélène Groussac
Vaccination contre le virus de l'hépatite B et sclérose en plaques : état des lieux
Cet exposé qui date de 2004 fait partie des documents essentiels du docteur Groussac. A lire et partager pour la prise de conscience la plus large possible.
Jean Dornac
Réunion AFSSAPS du 09 novembre 2004
Vaccination et auto-immunité : états des lieux des données physiopathologiques
Je vous présente rapidement un nouveau modèle de la SEP, faisant suite à une étude en analyse multivariée dont une partie a fait l'objet d'une thèse, soutenue par le Dr Cavario-Cabot.
L'étude domaine par domaine de tous les symptômes présentés, dans les suites de contage hépatite B ou dans les suites comparées de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 7 octobre 2007
Les 10 plus gros mensonges sur les vaccins - Les dangers du vaccin anti-tétanos...
Reçu d'un ami
Mon ami a reçu l'autorisation de publication de la part de Sylvie Simon. Qu'elle en soit vivement remerciée.
J. Dornac
par Sylvie SIMON
Mensonge n°6
Le vaccin contre le TETANOS est indispensable « Quand on a décidé d'être aveugle, l'évidence cesse d'avoir cours. »
A. PEYREFITTE
« Le tétanos n'est pas contagieux, il ne se transmet pas par contact d'individu à individu et – mention particulière – la maladie n'est pas immunisante. Dans son ouvrage La catastrophe des vaccinations obligatoires, le Pr. J. Tissot, qui n'était pas un « gourou » de secte, mais un (...)

lire la suite de l'article
mercredi 3 octobre 2007
VACCINS ET CROYANCE - La peur se vend bien
reçu d'un ami
Les statistiques ont montré que confrontés à une idée nouvelle et quelque peu provocatrice, 96% des personnes appliqueront leur temps et leur énergie à défendre les croyances généralement admises, et seulement 4% pourront accepter que la nouvelle idée mérite d'être sérieusement envisagée.
par Dr Sherri Tenpenny
Il est intéressant de constater comment une discussion sur les vaccinations peut rapidement devenir animée et parfois même agressive. Pareille animosité se manifesterait-elle au sujet d'un antibiotique ou d'un médicament contre la tension s'il était démontré que le médicament pouvait être dangereux (...)

lire la suite de l'article
lundi 1er octobre 2007
Le Dossier Noir du Vaccin contre l'Hépatite B de Lucienne Foucras
Lucienne Foucras me demande de bien vouloir insérer cette demande urgente, ce que je fais volontiers.
Jean Dornac
Lucienne Foucras
Le dossier noir du vaccin contre l'hépatite B
Mensonge d'Etat ?
Editions Du Rocher
Date de Parution : 07/10/2004
Document – Actualité
240 pages
16 cm x 24 cm
ISBN 2268049825
Prix initial éditeur 19,90 €
En solde auprès de L. FOUCRAS : 5 € + frais de port (état neuf)
Jusqu'au 13 octobre 2007 impérativement
lucienne.foucras@wanadoo.fr
30 millions de Français ont été vaccinés contre l'hépatite B au cours de la dernière (...)

lire la suite de l'article
jeudi 20 septembre 2007
par Dr Marie-Hélène Groussac
Le redoutable vaccin anti-grippe
La campagne 2008 de vaccination anti-grippe va démarrer dans quelques jours selon les informations livrées, hier soir, par la télévision, TF1 en l'occurrence.
Il est bon, de ce fait, de prendre connaissance, et de façon urgente, de cette analyse du docteur Marie-Hélène Groussace. A son propos, on m'a reproché de ne passer que des informations de ce médecin. Je veux donc faire une courte mise au point :
Premièrement : J'ai totalement confiance en cette femme courageuse qui n'hésite pas à mettre sa vie en jeu pour nous prévenir des dangers graves que nous courrons ;
Deuxièmement : Tout le monde peut (...)

lire la suite de l'article
lundi 17 septembre 2007
par Jean Dornac
Victimes de la vaccination : Le parcours du combattant !
J'ai reçu le témoignage qui va suivre par l'entremise d'un nouveau contact, une personne également gravement malade après une obligation de vaccination. Ce témoignage qu'on m'a autorisé à publier est constitué d'un court avis du médecin traitant puis du dossier de recours indemnitaire préparé par l'avocat de la victime.
Pour des raisons que vous pouvez désormais facilement comprendre, la victime souhaite garder l'anonymat et j'ai enlevé, pour ma part, les noms des médecins. S'en prendre à la vaccination, montrer à quel point elle est nocive chez trop de patients, est dangereux, et il ne s'agit pas de paranoïa. (...)

lire la suite de l'article
dimanche 16 septembre 2007
par Dr Marie-Hélène Groussac
« Intelligence économique » & évolution du contexte médical …
Et thérapeutique en France depuis quinze ans
Le 03 septembre 2007
Au vu des méthodes employées en « intelligence économique », au vu de la nette prééminence des Etats-Unis dans ce domaine, la politique répressive envers les thérapeutiques naturelles à laquelle la France est soumise depuis quinze ans, peut ressortir d'une action d'intelligence économique des USA.
A peu près dans les mêmes temps, apparaissait, aux Etats-Unis, une nouvelle façon de traiter les gens, appelée médecine orthomoléculaire et qui consistait à donner le bon produit ou la bonne association thérapeutique en fonction de données biochimiques. En parallèle, de nouveaux trusts de (...)

lire la suite de l'article
samedi 15 septembre 2007
par Dr Marie-Hélène Groussac
Vaccin hépatite B & responsabilité de l'État
Voici un nouveau texte du docteur Marie-Hélène Groussac qu'elle m'a fait parvenir le 2 septembre. J'estime, pour ma part, qu'il s'agit d'une vraie bombe, en tout cas pour tous ceux qui ne sont pas au courant des méfaits extrêmement graves de l'association d'intérêts entre les labos et le pouvoir français. Lisez, imprégnez-vous de cet écrit, au besoin vérifiez par vous-mêmes en faisant des recherches, mais surtout, diffusez ce texte autour de vous ou publiez-le si vous possédez un site sur Internet.
Jean Dornac
Le 31 août 2007
Dans les suites de la vaccination contre l'hépatite B, outre le fait que peu, au (...)

lire la suite de l'article
vendredi 14 septembre 2007
par Dr Marie-Hélène Groussac
Protection de l'industrie pharmaceutique et vaccinale par les services de l'Etat
& conséquences sur la population
Encore un article extrêmement important du docteur Marie-Hélène Groussac. Celui-ci, de plus, et je m'adresse aux sceptiques occasionnels ou quasi professionnels, peut-être consulté sur le site de l'Assemblée Nationale. Mais je vous met le rapport en pièce jointe. Là encore, n'hésitez pas à diffuser ce textes le plus largement possible et à le publier sur votre site Internet si vous en disposez.
Jean Dornac
Le 29 août 2007
Suite à l'affaire « Farewell » en 1982, voulant mettre en garde contre les effets de l'espionnage industriel dont la France pouvait être la cible, les instances politiques ont mis en (...)

lire la suite de l'article
jeudi 13 septembre 2007
par Dr Marie-Hélène Groussac
Une femme d'honneur et de courage contre la mafia des labos et de l'Etat
A la suite de mes articles « Ces vaccins qui nous veulent du mal », je tiens à vous apporter l'éclairage essentiel du docteur Marie-Hélène Groussac. La femme d'honneur et de courage, c'est elle. Je ne l'ai jamais rencontrée, mais j'ai la chance d'être en contact avec elle. Docteur en médecine, elle lutte sur le plan scientifique contre la vaccination, notamment les vaccins contre l'hépatite A et B et le vaccin anti-grippe. Ses démonstrations ne sont pas de simples paroles, mais se basent sur ses études et recherches. Nulle doute qu'elle a découvert nombre de vérités très dérangeantes, à la fois pour les (...)

lire la suite de l'article
mercredi 12 septembre 2007
par Jean Dornac
Ces vaccins qui nous veulent du mal ( 5 )
Le scénario du pire : confirmation ?
"En politique, rien n'arrive par accident. Si quelque chose se produit, vous pouvez parier que cela a été planifié de cette façon."
Franklin Delano Roosevelt (1882-1945), 32e président américain
Il y a bientôt 3 ans, j'écrivais un article intitulé « Le scénario du pire ». Ce texte résultait à la fois de la réflexion et de l'intuition. Je ne pouvais rien prouver. Ma conclusion, à l'époque, c'est que, tôt ou tard, les dirigeants des pays les plus riches procèderaient à l'élimination physique des peuples trop pauvres pour présenter un intérêt économique. Ce qui est troublant, c'est qu'à l'occasion de mon enquête (...)

lire la suite de l'article
mercredi 12 septembre 2007
par Jean Dornac
Ces vaccins qui nous veulent du mal ( 4 )
J'imagine que certains lecteurs doivent être très mal à l'aise en lisant cette série concernant les vaccins. Nous avons tant de tabous à faire tomber, tant d'efforts à faire pour vaincre l'effet des manipulations et désinformations organisées, le plus souvent, par les labos pharmaceutiques, ces multinationales aux mœurs mafieuses, qu'ouvrir notre esprit critique sur ce sujet sensible est très difficile. Déjà que l'esprit critique est une denrée en raréfaction accélérée au sein des sociétés de consommation contemporaine…
Cependant, pour ma part, parce que je suis touché par une maladie neurologique, la (...)

lire la suite de l'article
mardi 11 septembre 2007
par Jean Dornac
Ces vaccins qui nous veulent du mal ( 3 )
Ce « cher » Louis Pasteur nous aurait-il « roulé dans la farine » ? Et nos « chers gouvernants » auraient-ils fait de même depuis des décennies ? Et que penser des autorités médicales et scientifiques : ignorantes ou complices ? Comme vous le voyez, les questions sont importantes et graves.
Pour tenter d'y répondre, j'aurais pu chercher des arguments dans la médecine dite « alternative ». Mais nos « autorités », toutes confondues, ont tout fait pour enlever toute crédibilité à cette médecine différente qui prend en compte l'ensemble de l'humain pour découvrir les causes d'un mal, ne se contentant pas de ne (...)

lire la suite de l'article
mardi 11 septembre 2007
par Jean Dornac
Ces vaccins qui nous veulent du mal ( 2 )
« Ce ne sont pas les prions qui sont à l'origine de la maladie de la Vache Folle. Cette épidémie n'en est pas une... Elle n'est liée à aucune contamination ni CONTAGION, comme le démontre son extension aveugle et incohérente. Elle n'est que la résultante d'un empoisonnement massif par l'ALUMINIUM.  » (Alain SCOHY, docteur en médecine)
Il y a trois ou quatre ans, je croyais encore en la valeur et en l'importance primordiale de la vaccination. Je croyais que par ce moyen on nous sauvait ou on nous protégeait de nombreuses et souvent mortelles maladies… J'étais loin d'imaginer qu'en fait, depuis plus de (...)

lire la suite de l'article
lundi 10 septembre 2007
par Jean Dornac
Ces vaccins qui nous veulent du mal… ( 1 )
Parce que nous sommes de plus en plus nombreux à souffrir de maladies rares, dites « orphelines », avec le peu de moyens qui sont les miens, je veux tenter de « traquer » les causes de ces maux. J'ignore à quoi j'aboutirai, mais ce qui me semble essentiel, c'est que vous, lecteurs et amis d'altermonde, soyez mis au courant d'un certain nombre de scandales. Car il m'apparaît de plus en plus clairement que ces maladies inconnues ou plus que rares il y a cinquante ans à peine, ne surgissent pas par hasard. Et, qu'on le veuille ou non, pour l'essentiel, c'est bien la mentalité liée à la mondialisation (...)

lire la suite de l'article
©  2003 - 2009 Altermonde-sans-frontières

Exemple de vies:

Composition d'un certain nombre de vaccins... bonjour les poisons !
samedi 29 mars 2008
par  Christophe

Monsieur Borilliens, je pense simplement que vous comprendrez notre combat le jour où à la suite d'une vaccination vous contracterez une maladie auto-immune...

J'ai 29 ans, j'ai déclaré une spondylarthrite ankylosante à la suite d'une vaccination TWINRIX et depuis je souffre le marthyr !!!!! à cette situation, la seule réponse de la médicine, c'est anti-inflamatoire.....une honte.

Ma tante a déclaré une sclérose en plaques à la suite d'une vaccination hépatite B et il faut voir l'état dans lequel elle se trouve aujourd'hui.

Ma cousine, qui est une professionnelle de santé, resquille sa visite médicale, car elle n'a plus le bon taux d'immunité suffisant à l'hépathite B, et qu'elle a peur, d'un côté de contracter comme sa mère la SEP, et de l'autre de perdre son travail !!!!

Mais dans quelle monde on vit !!! Et vous voyez que sur une famille , l'échantillonage est quand même très élévé.

Deplus toutes ces maladies, sont à mon avis tout aussi coûteuse pour la SS à traiter que les maladies pour lesquelles on se fait vacciner... Alors le choix est vite fait !!!!! Rien d'étranger dans le corps !!


1
Übersicht
Anzeige gegen
WORLD HEALTH ORGANISATION, und
Baxter, und
Nationalen Zentrums für Influenza, Genf
wegen der Vorbereitung und Durchführung einer schwerer bioterroristischer
Anschlag auf mehrere Passagiere in der
Schweiz in einem IC 730 Zug in der Nähe von Bern um 18:39
am Montag 27 April mit Hilfe eines tragbaren Biologischen
„Rucksack" Bombe mit der Absicht eine tödliche Pandemie
auszulösen in einer Handling die auch gegen Gesetze der
International Organisierten Kriminalität und Völkermord
verstößt.
Eingereicht in Wien am: Montag 1 Mai 2009
Von
Jane Bürgermeister
Gentzgasse 14-9-12
1180 Wien
Österreich
jmburgermeister@gmail.com
2
Inhalt
A. Zusammenfassung der Anklagepunkte und deren
Begründungen
B. Anhang: Expertenmeinung und Medienberichte
3
A) Zusammenfassung der Anklagepunkte und deren Begründungen
Ich bin Österreichische Staatsbürgerin und in der Schweiz,
in Zürich, geboren, und möchte eine Anzeige gegen
The World Health Organisation, mit Sitz in Geneva,
und
Baxter AG, mit Sitz in Volketswil bei Zürich, die
österreichische Tochtergesellschaft des Pharmaunternehmens
Baxter International, mit Sitz in Deerfield, IL, USA,
und
Baxter International
aufgrund Gefährdung des Lebens und der Gesundheit der
Passengieren des Intercity Zuges 730 St Gallen – Zürich
erstatten.
Ich behaupte, WHO und Baxter und ihre Partner Labors und
Organisationen haben am Montag 27 April rechtswidrig,
willentlich und wissentlich, unter Verwendung manipulativer
und betrügerischer Kunstgriffe, gegen nationale und
internationale Gesetze zur Herstellung, Besitz, Verbreitung
und Einsatz biologischer Massenvernichtungswaffen und
Gesetze zur organisierter Kriminalität, eine biologische
Agent hergestellt und unter die Passagiere verteilt mit der
Absicht eine tödliche Pandemie in der Schweiz auszulösen.
Erstens wurde ein Behälter mit den Schweinegrippe Viren aus
Mexiko, wo die tödliche Schweinegrippe Pandemie grassiert,
in einem Intercity Zug in Zürich eingeführt ohne die
aufsichtsbehördlicher Arm des Schweizer National Bahn, die
für die Umsetzung der Transports-Sicherheitsmaßnahmen
verantwortlich ist, den Inhalt des Behälters mitzuteilen.
„Laut dem zuständigen Bundesamt für Verkehr (BAV)...«Zwar
dürfen Viren nicht als Handgepäck transportiert werden.
Doch es gibt eine Ausnahme: Der Transport ist erlaubt, wenn
die Viren nicht unmittelbar ansteckend sind, also zum
Beispiel bei Impfstoffen», sagt Sprecher Gregor Saladin auf
Anfrage von Tagesanzeiger.ch/Newsnetz. Bei solchen
Transporten gelten allerdings genaue Bestimmungen – diese
seien gestern nicht eingehalten worden. «Die Bestimmungen
4
wurden verletzt.» Eine Anzeige könnte laut Saladin eine
Strafverfolgung nach sich ziehen. „
„Die SBB war nicht über den Transport informiert. «Was im
öffentlichen Verkehr transportiert werden darf und was
nicht, regeln die Bundesbehörden. Die SBB hat keine
Kenntnis, was Kunden im Reisegepäck mitführen», sagt
Sprecher Roland Binz. Die SBB würden jedoch Kontakt mit dem
Transporteur aufnehmen, «und eine allfällige
Rechnungsstellung für die entstandenen Umtriebe bei der SBB
diskutieren.» (Tagesanzeiger.ch/Newsnetz)"
Zweitens, haben sie den Behälter wissentlich, falsch
verpackt um eine Bombe mit einer maximalen Wirkung zu
beschaffen.
Die Wirkung biologischen Kampfstoffen können besser
kalkuliert werden wenn der Einsatz in mehr oder weniger
geschlossenen Räumen, in denen Wirkungsdeterminanten wie
Temperatur und Luftbewegungen konstant sind. Ein Intercity
Zugwagen kann deswegen besonders attraktiv für die
Durchführung eines Biologischen Anschlages erscheinen
lassen.
.
Der Behälter bestand aus einer dreifachen Verpackung
hermetisch gesichert und mit Trockeneis gekühlt.
Bei diesen Bomben handelt es sich um einen kleinen
Behälter, deren Zündung das Auftauchen der Soliden
Kohlendioxide und Trockeneis im Inneren Teil unterlag.
Das Trockeneis, solide Kohlendioxid, würde in der zweite,
Zwischenschicht des Behälters gepackt.
Wenn Kohlendioxid schmilzt verwandelt es sich ins Gas.
Dass das Trockeneis bei der Lufttemperatur im Zug auftauten
wurde war vorauszusehen.
Als das Trockeneis sich ins Gas verwandelte, stieg der
Volumenanteil von Luft in der mittleren Verpackungssicht
des Behälters. Der Druck auf die Fläschen mit den
Schweinegrippe Viren im innersten Verpackungsteil stieg.
Austretendes Gas verursachte steigende Druck im hermetisch
geriegeltes Behälter und eine Explosion.
Um 18.39 Uhr, als sich der Zug kurz vor dem Bahnhof
Freiburg befand, platzte der Behälter
5
Die von der Bombe erzeugte Druckwelle war so stark, dass
der Techniker, der den Behälter im Zug eingeführt hat, und
eine Passengier leicht verletzt wurden.
Mikroben wurden durch die Druckwelle in allen umliegenden
Richtungen gestreut.
Der Wagen wurde verseucht.
Die Druckwelle schickte die Viren Mikroben über die
Passagiere, und es ist anzunehmen, dass einige diese
Mikroben eingeatmet haben.
61 Menschen waren im Zug Wagen laut Berichten.
Der Techniker sammelte die geborstenen Teile seines
Behälters ein.
Solide Kohlendioxid, wie ich behaupte, wurde als einer Zeit
Zünder benützt weil es nicht erkenntlich ist und die
Detonationszeit leichter zu berechnen ist.
Es wäre schwierig eine Bombe aus Konventioneller
Sprengmittel durch die Sicherheitskontrollen am Züricher
Flughafen oder am Zürich Haupt Bahnhof zu bringen.
Der Behälter scheint nicht ein gängiger Behälter für die
Transport von Virenproben zu sein. Solche Behälter sind oft
aus Material wie Plastik hergestellt.
Das Borsten eines plastik Behälters könnte eine derartige
Druckwelle, so dass zwei Menschen dadurch leicht verletzt
würden, kaum erzeugen. Also, ist es anzunehmen, dass dieser
Behälter aus anderen festeren Material gebaut war.
Erst nach 40 Minuten wurde der Schweizer Bahn von dem
Vorfall informiert.
Nach Konsultation eines Virologen stoppte die Polizei den
Zug kurz vor dem Bahnhof Lausanne, um die 61 Passagiere des
Wagens zu betreuen.
Die zuständige Kantonale Polizei und
Strafverfolgungsbehörden insgesamt sind für die Verfolgung
von staatsschutzrelevanten
Taten verantwortlich, und sind verpflichtet eine
erforderliche und angemessene Ermittlung durchzuführen.
6
Laut Berichten haben die Behörden den Explosionshergang
nicht zu rekonstruieren versucht. Sie haben auch keine
forensische Untersuchung durchgeführt. Der verseuchte Wagen
wurde schließlich von Schweizer Bahn Personal geputzt.
Wegen der erheblichen Gefährdungen der Bevölkerung
insbesondere durch eine tödliche Pandemie Virus ist ein
möglichst frühzeitiges Eingreifen zu empfehlen.
Mehrere Ebenen der Untersuchung sind notwendig, will man
die Bedrohungspotenziale im
Hinblick auf solch ein Virus abschätzen. Der genaue
Virenstamm hätte im Labor untersucht werden müssen.
Es gibt Hinweise darauf, dass dieser Virenstamm aus einem
US Biowaffenlabor stammt.
„Paris (dpa) - Die Schweinegrippe stammt möglicherweise gar
nicht vom Schwein. «Das betreffende Virus wurde bisher
nicht bei Schweinen isoliert. Er wurde isoliert bei kranken
Menschen», sagte der Generaldirektor der Weltorganisation
für Tiergesundheit (OIE), Bernard Vallet, am Mittwoch in
einem dpa-Gespräch in Paris. Sein Ursprung sei völlig
ungewiss. «Man sollte nicht von Schweinegrippe sprechen,
sondern lieber den geografischen Ursprung benennen.»
Das Virus sei eine Kombination von vier Elementen, von
denen zwei von Schweineviren und je einer von Menschen- und
Vogelviren stammten, sagte Vallet. Das Virus könnte seinen
Ursprung auch in Vögeln oder Menschen haben. «Alles ist
möglich. Man weiß noch nichts», sagte Vallet.
Eine Laboruntersuchung wurde jedoch nicht durchgeführt. Es
kann aber, zumindest laut Medienberichte, von einer
Verwicklung hochrangiger Wissenschaftler, auch aus dem
Genfer Labors.
Ein Spezialist für Infektionskrankheiten des Waadtländer
Kantonsspitals und der Virologe aus Genf, für den der
Laborbehälter bestimmt war, begaben sich zusammen mit einem
Biologen vor Ort und betonten, dass kein Ansteckungsrisiko
für Menschen bestehe, und nach Aufnahme ihrer Personalien
konnten die Passagiere ihre Reise kurz vor 20.30 Uhr
fortsetzen.
Solche Meldungen sind zu verifizieren.
Es ist tatsächlich fraglich, ob die Wissenschaftler des
Genfer Labors, die entsprechende Expertise im Bereich
Virenproben besitzen.
7
Schließlich wurden mehrere Sicherheitsrichtlinien schon
gebrochen: der Behälter hätte nicht in einem übervollen
Personal Zug früh Abends überhaupt eingeführt werden
sollen. Der Behälter war falsch verpackt und verursachte
eine Explosion.
Auch die regionalen Gesundheits- Spezialisten hätten keine
hundertprozentigen Aussagen machen können. Ihre
Glaubwürdigkeit hängt von der ihrer Quellen ab, die sich
wiederum von außen beziehen müssen, nämlich von WHO. Es
hätte zumindest um eine irrtümliche Bekennzeichnung handeln
können.
Eine unabhängige Laboruntersuchung um den Virenstamm zu
verifizieren hätte durchgeführt werden sollen.
Das Gesetz beinhaltet eine große Anzahl an Bestimmungen,
die darauf abzielen, den Schutz der Bevölkerung vor
Bioterrorism oder Schaden durch Vernachlässigung zu
sichern.
Ein tödlicher Pandemie Virus, auch versehentlich, in einem
Zug auszulösen stellt eine Bedrohung für die Sicherheit von
der Schweizer Bevölkerung und sogar einen
Destabilisierungsfaktor für das gesamte Wirtschaftssystem
des Schweiz.
Die Passagiere hätten Masken und Medikamente verabreicht
sollen und auch unter einer ärztlichen Kontrolle für
mindestens eine Woche -- die normale Inkubationszeit --
gestellt werden zum Beispiel durch Telefon Monitoring.
Die Polizisten hätten auch erkennen sollen, dass der
Behälter mit falsch verpackten Trockeneis besonders
geeignet für terroristische Zwecke ist. "Mini-Bomben" die –
anders als z.B. Interkontinental – sind als Handgepäck auch
ohne weiteres zu transportieren.
Bei der Zündung einer solchen Bombe in einem Intercity Zug
ist ihre Zerstörungskraft zudem um ein Vielfaches größer
Außerdem ist es nicht klar wie die Schweine Grippe Viren in
die Schweiz transportiert gewesen sind.
Warum wurden sie nach Zürich geflohen und nicht nach Genf
wo der Schlüssel Labor sein Sitz hat?
8
Wenn die Virenproben über den Flughafen Zürich
hineingeführt gewesen sind dann kommen nur ein Charterflug
(8einmal in der Woche) oder zwei Fluglinie in Frage nach
der Website von dem Zürich Flughafen, eine mit Verbindungen
über Philadelphia
http://www.flughafen-zuerich.ch/desktopdefault.aspx/tabid-
91/searchcall-101/101_keepvisible-true/redirected-1/?/sid-
2131156/mid-101/tid-35/ct-0/q-Mexico//k-/et-4/rpp-5/sar-
False/t-/p-0/ap-True/cat-/cr-0/pr-0/icp-False/icc-
False/ifc-False/sl-1/sp-0/cs-/p$0-go$
Kontakte
Zu Ihrer Suche nach «Mexiko» wurden 2 Einträge
gefunden
US Airways
US Airways offers nonstop service with Boeing 767-
200 equipment from Zurich to Philadelphia and
beyond to over 230 destinations in the US, Canada,
Mexico and the Caribbean. Coming soon: Our new
Business Class offering 170° lie-flat seats and
Audio-Video-On-Demand.
Ruwa Sped Ltd
RUWA SPED LTD offers all kind of international
freight forwarding services. We have partners all
over Switzerland (Bale, Chiasso, Embrach-Embraport,
Geneva) and have special agreements with local
transport or warehousing companies. We
Ruwa Sped ist ein Frachtflugzeuglinie, zum Transport
Kommerzieller Fracht. Bekanntlich sind die Kontrolle in
diesem Bereich lockere.
Transportunternehmen
Ruwa Sped Ltd
RUWA SPED LTD offers all kind of international
freight forwarding services. We have partners all
over Switzerland (Bale, Chiasso, Embrach-Embraport,
Geneva) and have special agreements with local
transport or warehousing companies. We have
flexible and reliable partners in 86 countries with
168 offices in all mayor sea- and airports.
9
Zurück zur Übersicht zurück | weitere Ergebnisse
Tel +41 (0)43 816 31 31
Fax +41 (0)43 816 31 32
Email info@ruwasped.ch
Website http://www.ruwasped.ch
The main business of RUWA SPED LTD is
transportation by rail, truck, sea, air, sea/air
from to the following countries: Far East Region:
China, Hongkong, India, Japan, Korea, Malaysia,
Philippines, Singapore, Taiwan, Thailand, Vietnam.
Australia, New Zealand. Middle East: Egypt, Israel,
Jordan, Saudi Arabia, United Arab Emirates.
America: Brazil, Canada, Chile, Equador, Mexico,
USA, Uruguay. Africa: East- and South Africa.
Europe: EEC Countries.
Es ist nicht klar, warum ein Virenstamm der wahrscheinlich
über einen Frachtfleugzeug in der Schweiz eingeflogen
wurde, dann in einem IC Zug eingeführt wurde.
Es ist nicht klar warum die Proben nicht direkt nach Geneva
geflogen wurden, wo der Labor sich befindet. Der BAG ist in
Bern.
In der Nähe vom Züricher Flughafen befindet sich eine
Niederlassung Baxter AG.
WHO and Baxter haben tatsächlich Zugang zu Viren, die als
Biowaffen gelten, so ist nicht
auszuschließen, dass diese Virenstämmen in den Fläschen
gegeben wurden entweder in Meixco City oder in der
Niederlassung in Baxter.
Im Baxter Labor hätten sie auch die Trockeneis Bombe mit
Zeit Zünder herstellen können in Kenntnis dessen, dass sie
für einen Anschlag, die eine ernsthafte Bedrohung mit
negativen Folgen für die Gesundheit oder Todesfolgen für
Menschen und Tieren darstellen, in der Schweiz verwendet
werden sollen.
Ich behaupte, Baxter, WHO und ihre Partner Labors und
Organisationen sind Ersatzorganisationen für eine
internationale Kriminelle Gruppe, die „Illuminati", die
sich gegen die verfassungsmäßige Ordnung der Schweiz und
gegen den Gedanken der Völkerverständigung richtet, und mit
dem Ziel die Menschen in der Schweiz und die Schweizer
Wirtschaft zu Schaden durchgeführt.
10
Staatsanwaltschaft Korneuburg in Österreich untersucht.
Ich behauptete diese internationale kriminelle Gruppe hat
den Anschlag durchgeführt als Druckmittel und
Bedrohungsmittel gegen die Schweiz, das Bankengeheimnis zum
Beispiel nicht zu lüften.
Sollte es gelüftet werden, könnten viele Bürger aus der USA
– auch hohe Regierungsmitglieder sich im Bedrängnis finden.
Schließlich, behaupte ich, dass diese gut Organisierte
Anschlag auf die Schweiz nur von den höchsten Machkreisen
durchgeführt hätte werden können, weit über die General
Direktorin des WHOs hinaus.
Ich behaupte nur irgendjemand mit dem Machtwort von
Präsident Barack Obama hätte den Anschlag befohlen können.
Im Falle einer Pandemie wird Präsident Obama den
Kriegsrecht ausrufen dürfen.
Somit kann er und anderen Mitglieder der „Illuminati"
internationale kriminelle Gruppe Politische Vorteile
erzielen, zum Beispiel, Untersuchungen über ihre Rolle in
der Folterprogramme der USûs Regierung und in der jetzigen
Finanzkrise.
Auch ist laut einem Bericht in der Neue Zürcher Zeitung
nicht klar, wo das Schweizer National Bank Gold, das im
Fort Knox gelagert sein soll, in der Wirklichkeit ist.
WHO und Baxter AG, die Österreichische Tochtergesellschaft
von Baxter Int., werden im Zusammenhang mit einer Anzeige
über bioterroristisch motivierten Straftaten Anfang 2009 in
Österreich derzeit von der Staatsanwaltschaft in Österreich
untersucht.
Der Fall weist Parallele auf.
Mehrere mit dem tödlichen Vogelgrippe Virus kontaminierte
Grippe Impfproben wurden in Baxterûs biomedizinischen
Forschungslabors in Orth an der Donau in Dezember 2008
hergestellt.
Baxter befolgt BSL3 (Biosafety Level 3) Richtlinien, eine
Reihe an Labor- Sicherheitsbestimmungen, welche die
Kontaminierung von Stoffen mit der gefährlichen Vogelgrippe
Viren praktisch unmöglich macht.
11
Der verseuchter Impfstoff enthielt eine Mischung aus dem
aktuellen H3N2 Grippevirus und den tödlichen H5N1 Viren aus
einem WHO Labor.
Indem Baxter den H5N1-Virus einer Mischung aus regulären
Grippeviren vom Typ H3N2 beisetzte haben sie eine
hochpotente biologische Waffe mit einer Sterberate von 63
Prozent hergestellt.
„Der H5N1 Virus ist in seiner Übertragbarkeit von Mensch zu
Mensch, insbesondere durch die Luft eingeschränkt.
Wenn er jedoch mit regulären Grippeviren gemischt wird,
welche bekanntermaßen extrem gut durch die Luft übertragbar
sind, entsteht ein neues Grippe-Virus, dass für das
menschliche Immunsystem völlig unbekannt ist und auf eine
ungeschützte Bevölkerung treffen wird."
Ein solches Virus könnte sich in kurzer Zeit über die ganze
Welt verbreiten und Millionen und sogar Billionen Menschen
lebensgefährlich infizieren.
Zweitens, hat Baxter über Avir mehrere von diesem
kontaminierten Impfproben mit verfälschten
Bekennzeichnungen Ende Januar/Anfang Februar 2009 an 16
Labors im In-und Ausland verschickt, und mindestens 36-37
Labormitarbeiter im Rahmen ihrer Arbeit dem hoch pathogenen
Erreger ausgesetzt, sodass diese Mitarbeiter im Spital
vorsorglich gegen die Vogelgrippe und Influenza behandelt
werden mussten.
Am 9th Februar -- am gleichen Tag als 18 Mitarbeiter von
Avir vorsorglich gegen Vogelgrippe in dem Otto Wagner
Spital in Wien behandelt sein müssten -- hat AFP berichtet,
dass Panasonic Japan viele Familien ihrer Mitarbeiter um
die Welt nach Japan aus Angst vor einer Vogelgrippe
Pandemie holen würden.
The Times of India sprach von dem beinahe Auslösen einer
Pandemie.




--
Envoyé par François de Siebenthal dans François de Siebenthal le 8/05/2009 06:38:00 PM



Aucun commentaire:

Rechercher dans ce blog

Chargement...

Politesse et étiquette

Les commentaires si possible signés, concis ou non, courtois et pertinents, même très critiques sont appréciés. Toute discussion peut être source de progrès. Les autres, surtout les vulgaires, pourraient être supprimés .

Sites que vous devriez visiter, merci

Jean-Paul II a comparé le rapport sexuel entre les époux chrétiens à l'adoration eucharistique.
Admiration.

http://desiebenthal.blogspot.com/2011/05/le-rapport-sexuel-est-comparable.html
à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.
Krach ? Solutions...
Local Exchange Systems in 6 languages
www.easyswap.org

http://michaeljournal.org

http://ferraye.blogspot.com/

Un pour tous, tous pour un, IEOUA, LIOBA, Alleluia

Un pour tous, tous pour un, IEOUA, LIOBA, Alleluia
Image des rings burgondes

Armoiries de la famille

Armoiries de la famille
Met le dragon qui est en toi sous 7 verrous

Les valeurs suisses

Les valeurs suisses
Un pour tous, tous pour un.

Archives du blog

Qui suis-je ?

Ma photo

François de Siebenthal, Lausanne, Pays de Vaud, Switzerland. A. Consul général honoraire ém. de la République des Philippines, nommé par Mme Aquino. Secrétaire général du Corps consulaire. A. Président de l'association vaudoise de soutien au peuple afghan. Président de la SSB romande Consultant international en développement local. (Philippines, Madagascar, Congo, Togo, Benin, Mexique, Pologne, etc...) Nationalité suisse, Walser. Marié, de Siebenthal & Cie (dès novembre 1991) 3 C (dès février 1988) Conseils aux entreprises dans les domaines financiers, juridiques, d'ouverture de marché et d'organisation, en Suisse, à l'étranger, CEE, Afrique, Amériques et dans la région du Pacifique, ASEAN. - Décorations pour actes de bravoure. Médailles de sauveteur de la Fondation Carnegie sous les auspices du Conseil fédéral et de la Société Suisse de Sauvetage. 00 41 21 616 88 88 ou 079 261 41 54
Auteur de notamment:
http://desiebenthal.blogspot.com/2011/01/le-bilderberg-suisse-vevey-synthese.html

http://desiebenthal.blogspot.com/2009/05/la-crise-va-saggraver.html

http://openlibrary.org/books/OL2093524M/L%27_embryon_un_homme

http://www.lulu.com/spotlight/edsa

Les sept verrous qui bloquent le dragon qui est en chacun d'entre nous.

On triomphe des 7 vices capitaux par l’exercice des 7 vertus opposées.

Ainsi on triomphe :

de l’orgueil par l’humilité,

de l’avarice par la libéralité,

de la luxure par la chasteté,

de la colère par la patience,

de la gourmandise par l’abstinence,

de l’envie par l’amour fraternel,

de la paresse par la diligence et l’ardeur dans le service de Dieu.

Un combat à la fois, un par jour est plus efficace.

Sagesse de la première Alliance...Isaïe 11.1-3

Un rejeton sortira de la souche de Jessé,
un surgeon poussera de ses racines.
Sur lui reposera l’Esprit du Seigneur,
esprit de sagesse et d’intelligence,
esprit de conseil et de force,
esprit de connaissance et de crainte du Seigneur
son inspiration est dans la crainte [piété] du Seigneur.


ll y a sept dons du Saint-Esprit qui nous aident dans ce combat :

1 le don de Sagesse ;

2 d’Intelligence ;

3 de Conseil ;

4 de Force ;

5 de Science ;

6 de Piété ;

7 de Crainte de Dieu.

A quoi servent les 7 dons du Saint-Esprit ?

Les 7 dons du Saint-Esprit servent à nous confirmer dans la Foi, l’Espérance et la Charité ; et à nous rendre prompts aux actes de vertu nécessaires pour acquérir la vie chrétienne et le CIEL.

Qu’est-ce que la Sagesse ?

La Sagesse est un don par lequel, élevant notre esprit au-dessus des choses terrestres et fragiles, nous contemplons les choses éternelles, c’est-à-dire la Vérité qui est Dieu, en qui nous nous complaisons et que nous aimons comme notre souverain Bien.

Qu’est-ce que l’Intelligence ?

L’Intelligence est un don par lequel nous est facilitée, autant que c’est possible pour un homme mortel, l’intelligence de la Foi et des divins mystères que nous ne pouvons connaître par les lumières naturelles de notre esprit.

Qu’est-ce que le Conseil ?

Le Conseil est un don par lequel, dans les doutes et les incertitudes de la vie humaine, nous connaissons ce qui contribue le plus à la gloire de Dieu, à notre salut et à celui du prochain.

Qu’est-ce que la Force ?

La Force est un don qui nous inspire de l’énergie et du courage pour observer fidèlement la sainte loi de Dieu et de l’Eglise, en surmontant tous les obstacles et toutes les attaques de nos ennemis.

Qu’est-ce que la Science ?

La Science est un don par lequel nous apprécions sainement les choses créées, et nous connaissons la manière d’en bien user et de les diriger vers leur fin dernière qui est Dieu.

Qu’est-ce que la Piété ?

La Piété est un don par lequel nous vénérons et nous aimons Dieu et les Saints, et nous avons des sentiments de miséricorde et de bienveillance envers le prochain pour l’amour de Dieu.

Qu’est-ce que la Crainte de Dieu ?

La Crainte de Dieu est un don qui nous fait respecter Dieu et craindre d’offenser sa divine Majesté, et qui nous détourne du mal en nous portant au bien dans l'amour.


Les dons du Saint Esprit
(CEC 1830-1831 ; ST I-II 68.1-8)


Les dons sont des habitudes, habitus infus, qui sont nous rendent réceptifs aux motions du Saint-Esprit, pour nous faire agir.

« Les dons sont des habitus qui perfectionnent l’homme pour qu’il suive promptement l’impulsion du Saint-Esprit, de même que les vertus morales disposent les facultés appétitives à obéir à la raison. Or, de même qu’il est naturel pour les facultés appétitives d’être mues par le commandement de la raison ; de même il est naturel pour toutes les facultés humaines d’être mues par l’impulsion de Dieu comme par une puissance supérieure. » ST I-II 68.4

Les sept dons du Saint Esprit
(ST I-II 68.4)


Intelligence : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans l’appréhension, par l’intelligence, des vérités spéculatives (ST II-II 8.1-8).
Conseil : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans l’appréhension, par l’intelligence, des vérités pratiques (ST II-II 52.1-4).
Sagesse : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans le jugement, par l’intelligence, des vérités spéculatives (ST II-II 45.1-6).
Connaissance : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans le jugement, par l’intelligence, des vérités pratiques (ST II-II 9.1-4).
Piété : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans les appétits de l’amour des choses qui concernent un autre (ST II-II 121.1-2).
Force : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans les appétits de la crainte des choses qui nous concernent (ST II-II 138.1-2).
Crainte : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans les appétits du désir des choses nous concernant (ST II-II 19.1-12).

http://www.lumenc.org/maladies.php